L’identité de la marque : une image pour vendre

Diffusez-moi !

Il est utile, en certaines circonstances, de savoir décrypter une marque, surtout de nos jours, alors que nous sommes envahis de publicités en tout genre, que ce soit à la télévision, à la radio, dans la presse.

Les montres Breitling mettent en avant leur mécanique

Je suis tombé sur une affiche publicitaire des montres Breitling. Je ne critique pas cette marque spécialement, je dis juste que les canevas qu’elle utilise lors de ses publicités sont légèrement stéréotypés et que les thèmes utilisés reviennent régulièrement.

Que met en avant Breitling dans sa publicité ? Le côté « voyageur » de ses montres. Le fait que ses montres seraient utilisées par les marins, pour traverser le monde.

Le voyage : une tradition qui ferait vendre ?

Il n’y a qu’à voir le nom de ses trois dernières montres : Navitimer, Chronomat et Transocean. N’est-ce pas là des noms dignes de Pirates de Caraïbes ? Autour de ces montres, la publicité nous montre des avions de toutes sortes : un gros, un rapide, un moyen plus ancien. Ces montres, Breitling veut nous l’asséner dans notre cerveau, ont été crées pour des voyageurs et si nous nous en sentons l’âme, nous devrions acheter la même mécanique. Ça c’est ce que dit la publicité. Elle enfonce une dernière fois le clou en nous offrant un gros plan du cœur de la montre : son intérieur, sa mécanique, soit-disante preuve de solidité à toute épreuve.

Toutes les marques de ce genre, et surtout celles de luxe, aiment à se chercher des origines et des traditions prestigieuses. C’est ce qui crée l’esprit de la marque, et c’est ce qui justifie son prix élevé. Un caractère unique est recherché par certaines marques. Et SpyBubble, la marque de l’application pour téléphone cellulaire, qu’utilise-t-elle pour se vendre ?

Ci-dessous un petit tuto pour augmenter l’autonomie de votre smartphone :

L’icône du logiciel SpyBubble pour représenter la marque

Si l’on examine en détail SpyBubble, on constate qu’elle met en avant un petit bonhomme bleu et souriant, représentant un téléphone. Ce côté « dessin-animé » bon enfant semble plaire à la marque, comme si ce logiciel avait besoin de prouver qu’il était simple et enfantin à installer. Certes la facilité d’utilisation de SpyBubble est en partie ce qui a fait sa réputation, mais le choix d’une icône un peu enfantine était-il le bon choix ? Il faut croire que oui, vu le succès de l’application présente dans de nombreux smartphones de nos jours.

Comme quoi les stratégies commerciales des marques doivent faire l’objet de toutes les attentions, puisqu’elles conditionnent la posture de la marque dans le paysage commercial.

Site officiel de l’application mobile SpyBuble

Vous avez aimé cet article ? Testez ces applications mobiles :

 Ici l’application mobile de monitoring simple et abordable (écoute et enregistrement des appels possible)

 Là le top-logiciel mSpy avec les meilleurs rapports sur la surveillance téléphonique et une possibilité de blocage en cas de vol (avec abonnement)

Commentez ici :

Entrée suivante =>

Entrée précédente =>

Applications conseillées

Qui sommes-nous ?

Sandrine est la blogueuse responsable de ce blog. Préoccupée par la psychologie et les relations de couple, elle effectue une veille axée sur les relations sociales et la communication entre hommes et femmes.

Nathan intervient quant à lui sur les sujets techniques et les bouleversements opérés par l'arrivée des smartphones et des nouveaux moyens de communication dans notre société.

Lire plus :
Google utilise Gmail pour lire nos emails
Fermer