10 astuces pour révéler votre beauté au-delà des filtres

J’étais dans un café hier et j’ai engagé la conversation avec quelqu’un. On a fini par flirter un peu, j’ai fait remarquer que ses yeux étaient magnifiques et elle m’a répondu :

« Tu as les plus beaux sourcils que j’aie vus chez un homme » .

Des sourcils.

De sacrés sourcils.

Une chose à laquelle je n’avais jamais pensé. Jamais.

J’ai passé la plus grande partie de mon adolescence à me préoccuper de mon apparence

  1. Ma peau était trop foncée.
  2. J’avais une incisive de travers.
  3. Je ne pouvais pas me laisser pousser la barbe.
  4. J’étais maigre.

Je passais beaucoup de temps devant le miroir, à me demander si tout ce qui concernait mon apparence était correct.

Et puis j’ai fini par prendre 97 kg et j’ai arrêté tout ça parce que je déprimais en voyant mon reflet.

Aujourd’hui, je poste beaucoup de mes photos sur Instagram. Je reçois beaucoup de messages : des trolls qui disent du mal de mon apparence et qui réagissent avec jalousie aux messages positifs de femmes et d’hommes.

Pour ma part, je fais partie de ces quelques hommes qui sont satisfaits de leur apparence

Je n’échangerai pas mon physique contre celui de Brad Pitt, même hypothétiquement, parce que j’ai tout simplement cessé de m’en soucier.

Je ne suis pas un mannequin. Je me fiche de ne pas y ressembler. Je suis écrivain et je dois faire sans cesse attention aux mots que j’emploie.

  • Je publie mes photos si je le souhaite.
  • J’utilise des filtres si je le souhaite.
  • Je me fiche que quelqu’un trouve mon nez trop gros.
  • Et je me fiche de savoir si j’ai les sourcils les plus sexy du monde (ce n’est pas le cas).

Dans un monde de Photoshop, ça ne sert à rien de se comparer à qui que ce soit en ligne

Ne jugez pas votre apparence à cette aune

  1. Si vous êtes dans une réunion sociale et que d’autres personnes vous regardent, ou qu’ils vous envoient des SMS et commentent vos photos en ligne, vous savez que vous avez l’air bien. C’est un bon moyen d’évaluation.
  2. Si vous n’obtenez aucune indication de la part du sexe opposé, il y a quelques points sur lesquels vous pouvez travailler.

(D’autres moyens de savoir si vous êtes beau ou belle dans cet article)

Comment devenir beau en 10 points

  1. Cherchez sur Google votre type de visage et adoptez la coupe de cheveux qui va avec.
  2. Mangez mieux et sainement.
  3. Maigrissez et restez en forme. Je ne vous dis pas d’avoir des abdominaux. Mais une silhouette sans flou est très attirante, quel que soit le sexe.
  4. Habillez-vous bien. Un bon sens vestimentaire fait beaucoup de bien.
  5. Personnalité. Il y a longtemps, j’étais un enfant peu sûr de lui, avec une mauvaise personnalité, et je ne pouvais demander à personne de sortir avec moi.
  6. Une meilleure personnalité.
  7. L’assurance.
  8. La façon dont vous parlez.
  9. Ce que vous dites.
  10. L’authenticité.

Ce sont des choses simples qui n’ont rien à voir avec l’apparence mais qui fonctionnent comme un charme.

En fin de compte, je ne dirai pas que cela n’a pas d’importance. Cela a de l’importance. Mais pas autant qu’Instagram voudrait le faire croire.

Je suis plus conscient de mes histoires et de mon écriture que de mon apparence, et cela fonctionne à merveille pour garder ma tranquillité d’esprit. En fin de compte, c’est tout ce qui devrait compter.

La perfection de la beauté sur les posts des réseaux sociaux est une illusion

La perfection de la beauté sur les posts des réseaux sociaux est souvent une illusion créée par les filtres, l’éclairage et les angles.

Les réseaux sociaux sont devenus un outil puissant pour façonner notre perception de la beauté. Grâce à la possibilité de partager facilement des images en ligne, nous sommes exposés à un flot ininterrompu de corps et de visages apparemment parfaits.

Cette exposition constante peut avoir un impact significatif sur notre estime de soi et notre image corporelle.

Effets des médias sociaux sur l’image corporelle : le piège de la comparaison

Lorsque nous voyons des images de personnes qui semblent parfaites, il est naturel de se comparer à elles. Mais cette comparaison est souvent trompeuse, car les images que nous voyons sont souvent très retouchées ou prises sous les angles les plus flatteurs.

Nous pouvons avoir l’impression de ne pas être à la hauteur, ce qui peut entraîner des sentiments négatifs à l’égard de notre corps et de notre estime de soi.

Les médias sociaux influent sur l’image corporelle en promouvant des normes irréalistes

  • Les médias sociaux sont souvent remplis d’images de personnes au corps parfaitement tonique
  • à la peau claire
  • et aux dents d’une blancheur éclatante

Ces normes sont non seulement irréalistes, mais aussi malsaines, et elles peuvent nous donner l’impression de ne pas être à la hauteur. Il peut être dangereux de s’en servir comme source d’inspiration en matière de beauté. En voici quelques raisons :

– Normes irréalistes :

Les images que nous voyons sur les réseaux sociaux sont souvent très retouchées et prises sous les angles les plus flatteurs. Cela peut créer des normes irréalistes qui sont difficiles à atteindre et peuvent conduire à des sentiments d’inadéquation.

– La culture du filtre :

L’utilisation de filtres sur les réseaux sociaux est devenue une pratique courante, de nombreuses personnes les utilisant pour améliorer leurs images et se rendre plus attrayantes.

Mais s’appuyer sur des filtres pour améliorer notre apparence peut nous donner l’impression de devoir cacher nos imperfections et peut conduire à des sentiments négatifs à l’égard de notre corps.

– Santé mentale :

Lorsque nous nous comparons constamment aux autres, notre santé mentale peut en pâtir. Des recherches ont montré que le fait de passer trop de temps sur les médias sociaux peut accroître les symptômes d’anxiété et de dépression.

Pas la peine de vous inquiéter si vous ne savez pas où se trouve votre amoureux, ce que dit votre fils au téléphone, ou les textos échangés sur votre téléphone.

 

Une application téléphonique, installée sur un téléphone, permet de tout savoir de ce qui passe sur l'appareil, dans la plus grande discrétion :

  • SMS
  • Localisation
  • Appels
  • Messages Tinder
  • Messages Whatsapp
  • Et j'en passe.

Ici la meilleure application du marché

Là son concurrent sérieux

Ici un traqueur de téléphones portables

Accepter les imperfections et rejeter les normes irréalistes

La clé pour se sentir bien dans son corps et rejeter les normes irréalistes est d’accepter ses imperfections. Il s’agit d’accepter son corps tel qu’il est et de s’aimer tel qu’il est.

Voici quelques conseils pour accepter vos imperfections et rejeter les normes irréalistes :

– Pratiquez l’amour de soi :

L’une des meilleures choses à faire pour se sentir bien dans son corps est de s’aimer soi-même. Concentrez-vous sur vos points forts et acceptez vos qualités uniques.

– Évitez les comparaisons :

Essayez d’éviter de vous comparer aux autres, en particulier sur les réseaux sociaux. N’oubliez pas que les images que vous voyez sont souvent très retouchées et peuvent ne pas être représentatives de la réalité.

– Acceptez vos imperfections :

Au lieu d’essayer de cacher vos imperfections, embrassez-les. Cela signifie que vous devez accepter votre corps tel qu’il est et vous aimer telle que vous êtes.

– Mettez l’accent sur la santé :

Au lieu de vous concentrer sur les apparences extérieures, concentrez-vous sur votre santé et votre bien-être.

  • Cela signifie avoir une alimentation équilibrée,
  • rester actif
  • et se reposer suffisamment.

Lorsque nous nous concentrons sur notre santé, nous avons tendance à nous sentir mieux dans notre peau, quelle que soit notre apparence extérieure.

– Entourez-vous d’influences positives :

Entourez-vous de personnes qui vous aiment (lire : la mauvaise influence des amis) et vous acceptent tel que vous êtes. Recherchez des amis et les membres de votre famille qui soutiennent votre estime de soi et vous encouragent à accepter vos imperfections.

– Limitez votre exposition aux réseaux sociaux :

Essayez de limiter le temps que vous passez sur les réseaux sociaux, surtout si vous trouvez que cela nuit à votre estime de soi et à votre image corporelle.

Au lieu de cela, concentrez-vous sur des activités qui vous apportent de la joie et du bonheur.

Au-delà des filtres : S’amuser tout en restant connecté à la réalité

Dans un monde saturé d’images, les filtres ont trouvé leur place.
L’édition de photos n’est pas une invention des millennials. Les logiciels pour retoucher les images existent depuis bien avant l’avènement de Photoshop.
Vous vous souvenez du temps où les filtres étaient simplement destinés à ajouter des oreilles de lapin hilarantes ou des nez farfelus, créant des moments mémorables empreints d’humour ?
A mesure que la technologie évoluait, la nature de ces filtres évoluait également, passant d’ajouts ludiques à des portraits surglamourisés et irréalistes de nous-mêmes.
La technologie de la Réalité Augmentée (AR) offre des promesses mais soulève aussi de véritables préoccupations.

Il est essentiel de trouver un équilibre et d’apprécier les filtres pour ce qu’ils sont, sans les laisser redéfinir notre estime de soi.

Récemment, j’ai utilisé le filtre ‘Bold Glamour’ sur Instagram, qui a inspiré mon maquillage du jour, mais encore une fois quand le filtre s’efface, on a honte de ce qu’on est vraiment.
N’oubliez pas : notre moi non filtré est beau, et aucun filtre ne peut changer cette réalité.

Conclusion

L’impact des réseaux sociaux sur l’image corporelle est important et peut entraîner des sentiments négatifs à l’égard de notre apparence et de notre estime de soi.

  • Pour lutter contre ces effets négatifs, il est essentiel d’accepter nos imperfections,
  • de rejeter les normes irréalistes
  • et de se concentrer sur notre santé et notre bien-être.

Ce faisant, nous pouvons apprendre à nous aimer tels que nous sommes et trouver le vrai bonheur et la vraie beauté.

beaubeautéestime de soifiltreinstagramréseaux sociaux