9 signes qu’on vous ment

Avec combien de personnes avez-vous parlé aujourd’hui ? Il y a de fortes chances que la plupart d’entre elles vous aient menti, et qu’elles l’aient fait plus d’une fois.

C’est un fait difficile à accepter, mais même vos amis les plus proches et vos collègues de travail vous mentent régulièrement.

60 % des personnes mentent au cours d’une conversation typique de 10 minutes et elles mentent en moyenne deux ou trois fois au cours de ce court laps de temps (source Europe2.fr). La plupart des personnes étudiées ne se rendent même pas compte de tous les mensonges qu’elles ont proférés jusqu’à ce que la conversation leur soit retransmise sur vidéo.

Les gens mentent dans les conversations de tous les jours pour paraître plus sympathiques et plus compétents.

Les hommes et les femmes mentent aussi souvent, mais pour des raisons différentes

Les femmes sont plus enclines à mentir pour que leur interlocuteur se sente bien, tandis que les hommes mentent le plus souvent pour donner une meilleure image d’eux-mêmes.

De nouvelles recherches menées par Leanne ten Brinke suggèrent que, si la plupart d’entre nous ont un assez bon instinct pour reconnaître les menteurs, nous avons tendance à nous empêcher de croire ce que dicte notre instinct.

Nous hésitons à dénoncer les menteurs dans un environnement professionnel parce que nous nous sentons coupables d’être suspicieux. Traiter quelqu’un de menteur sans raison valable est une proposition effrayante pour la plupart des gens.

Heureusement, des changements physiologiques et comportementaux objectifs et bien documentés (des « indices ») permettent d’évaluer avec précision la véracité des propos d’autrui. Soyez attentif aux signes suivants et vous ne vous laisserez pas abuser par un menteur.

1. Ils se couvrent la bouche

Les gens se couvrent souvent la bouche lorsqu’ils mentent. Une main sur la bouche ou même un effleurement des lèvres vous indique qu’ils mentent, car ce langage corporel inconscient représente une fermeture de la communication.

De même, lorsqu’elles mentent, les personnes couvrent instinctivement les parties vulnérables de leur corps, comme la tête, le cou ou l’abdomen, parce qu’en mentant, elles se sentent exposées, vulnérables et susceptibles d’être attaquées.

2. Ils se répètent et donnent trop de détails

Les menteurs détestent le silence et essaient souvent de le combler en parlant plus que nécessaire. Ils fournissent beaucoup plus d’informations que ce qui était nécessaire ou demandé.

Parfois, plus vous restez silencieux, plus les menteurs ajoutent des détails pour étayer leur histoire et essayer de vous convaincre et de se convaincre eux-mêmes de leur tromperie. Les menteurs répètent des phrases à l’infini, car ils cherchent à gagner du temps pour rassembler leurs idées.

3. Ils se préparent à fuir

Dans une tentative inconsciente de trouver une échappatoire, les personnes qui mentent inclinent souvent leur corps vers la porte si elles sont assises, et si elles sont debout, elles peuvent même se rapprocher de la porte.

Elles cherchent à changer de posture, passant d’une attitude détendue à une attitude droite ou prudente, tandis que leur corps s’agite pour se préparer inconsciemment à une fuite.

4. Leurs paroles et leur langage corporel ne correspondent pas

Il est facile de mentir avec des mots, mais notre corps sait (et montre) la vérité.

Un signe évident que quelqu’un vous ment est que ses mots disent une chose et que son langage corporel dit quelque chose de complètement différent. Par exemple, une personne vous raconte une histoire triste sur les difficultés personnelles qui l’ont amenée à s’absenter du travail, mais elle sourit tout en parlant et ses gestes et sa posture corporelle semblent enthousiastes.

5. Leur respiration change

Par réflexe, les gens commencent à respirer plus fort lorsqu’ils mentent, car le mensonge entraîne des modifications du rythme cardiaque et de la circulation sanguine.

Parfois, les menteurs ont même du mal à parler, car les muqueuses de la bouche s’assèchent en réaction au mensonge.

6. Ils modifient le mouvement habituel de leurs yeux

Pas la peine de vous inquiéter si vous ne savez pas où se trouve votre amoureux, ce que dit votre fils au téléphone, ou les textos échangés sur votre téléphone.

 

Une application téléphonique, installée sur un téléphone, permet de tout savoir de ce qui passe sur l'appareil, dans la plus grande discrétion :

  • SMS
  • Localisation
  • Appels
  • Messages Tinder
  • Messages Whatsapp
  • Et j'en passe.

Ici la meilleure application du marché

Là son concurrent sérieux

Ici un traqueur de téléphones portables

On dit que les yeux sont les « fenêtres de l’âme » . C’est particulièrement vrai lorsque quelqu’un ment.

Attention : ce n’est pas l’endroit où la personne regarde qui compte, mais un changement de direction. Certaines personnes regardent vers le haut et la droite lorsqu’elles se souviennent d’une information, mais vers le bas lorsqu’elles mentent. Pour d’autres, c’est l’inverse.

Un changement dans le mouvement des yeux peut être un indicateur très fort de mensonge, mais il faut d’abord connaître le schéma habituel de la personne. Cette tactique est donc plus adaptée aux personnes que vous connaissez bien ou, du moins, avec lesquelles vous interagissez régulièrement.

Malgré cela, il existe un indicateur de mouvement des yeux qui est assez universel : les personnes qui mentent regardent souvent vers la porte, leur échappatoire inconsciente.

7. Ils deviennent agressifs

Les menteurs deviennent souvent agressifs au cours d’une conversation, sans raison apparente.

  • Parfois, les menteurs deviennent hostiles et vous montrent du doigt de manière agressive.
  • D’autres fois, les menteurs maintiennent un contact visuel excessif sans cligner des yeux, dans une tentative abrasive de paraître véridique.

8. Ils utilisent de faux-fuyants en guise de réponse

Vous demandez : « As-tu quitté la fête avec untel ou untel ? ». Votre menteur répond : « Est-ce que je suis parti avec untel et untel… ? »

Il ne s’agit pas d’un jeu de Jeopardy. Inutile de reformuler la question. Répondez-y simplement.

La réponse exige un simple « Oui » ou « Non » . Si vous obtenez une autre réponse, vous avez votre réponse. C’est un mensonge et aucune autre question n’est nécessaire.

9. Ils s’agitent

L’agitation est un signe évident d’énergie nerveuse. Même les menteurs chevronnés craignent que vous ne les croyiez pas, alors ils libèrent cette énergie nerveuse :

  • en jouant avec leurs cheveux,
  • en tapant des pieds ou des doigts,
  • en se tirant les oreilles,
  • et bien d’autres choses encore.

Remuer les pieds est une expression courante de l’énergie nerveuse associée au mensonge. Les pieds commencent à bouger parce que le menteur se sent vulnérable et que son corps veut fuir.

Faîtes le point

Avant de tirer des conclusions hâtives, il convient d’examiner ce qui constitue un comportement normal pour la personne dont vous pensez qu’elle vous ment. Les indicateurs ci-dessus n’ont de sens que dans le contexte du comportement typique d’une personne.

Et attention aux psychopathes, qui ne manifestent pas ces comportements parce qu’ils ne se sentent pas nerveux ni coupables de mentir. Une étude britannique a montré que l’incidence de la psychopathie chez les PDG est 4 fois supérieure à celle de la population générale, ce qui n’est donc pas aussi improbable qu’on pourrait le penser.

Ressources

mensongementir