Ce que la technologie change pour nos enfants

— Article dernièrement modifié le 18 Nov 2013 @ 9 h 23 min

L’enfant perdu de Walt Disney

Aujourd’hui je me suis arrêté quelques minutes sur ce cliché, qui montre, par une sorte de trucage, un smartphone devant un écran de télévision. Et sur cette télévision, on voit un des enfants de Peter Pan, le dessin animé de Walt Disney :

espionner peter pan

Peter Pan à l’heure contemporaine

Certes le trucage est grossier, mais en réalité ce n’est pas vraiment un trucage : plutôt une façon de montrer qu’on peut concilier les technologies modernes avec les oeuvres du passé, de manière à mettre en exergue telle ou telle facette de notre société.

Et là, qu’est-ce que cette image nous évoque ?

  1. Qu’on peut espionner « l’enfant perdu » de Peter Pan : mettre un smartphone devant lui, c’est une façon de dire qu’avec un logiciel espion installé dans son smartphone, il ne peut pas se perdre à partir du moment où le téléphone capte internet. Que la carte SIM soit changée ou pas : le logiciel enverra la géolocalisation de sa position toutes les heures. De quoi rassurer les parents inquiets.
  2. Le téléphone peut servir à espionner l’enfant, mais l’enfant peut aussi se servir du téléphone pour communiquer avec le reste du monde.
  3. Enfin, se pose la question de la main : c’est une main de parent qui tient le téléphone : un parent qui confie ce moyen technologique à son enfant, à une époque où le débat fait rage de savoir s’il faut ou non connecter nos enfants dès le plus jeune âge.

Faut-il connecter ou non nos enfants dès le plus jeune âge ?

  • Un enfant perdu muni d’un smartphone nouvelle génération, est-ce toujours un enfant perdu ? (voir aussi notre article sur Espionner son enfant)
  • L’enfant perdu de Walt Disney serait-il toujours le même s’il était présent dans notre société contemporaine ? Je veux dire, son caractère et sa manière de vivre ne seraient-ils pas totalement différents ?
  • A votre avis, est-ce dangereux de connecter nos enfants ou au contaire est-ce un bienfait ?
  • Faut-il surveiller nos enfants ou au contraire les laisser libres ?

Cet article du site psychologies.com est intéressant car il répond en partie à cette question en donnant l’âge de 9 ans comme point de départ à l’accès internet. Mais il ajoute aussi qu’on ne peut jamais à 100% faire confiance aux contrôles parentaux qui s’installent dans le navigateur d’un enfant. Selon ce site :

  1. il faut communiquer avec son enfant
  2. pouvoir avoir un oeil sur son écran
  3. limiter le temps de présence sur internet
  4. le prévenir que s’il tombe sur une image choquante, il doit en parler
  5. ne pas l’interdire pour autant de communiquer

Trois flèches vers le bas

Ici la meilleure application de surveillance

3 garanties pour 1 logiciel :

10 jours de remboursement

Anonymat garanti

Support gratuit

=> Surveillance, monitoring et interception d’appels

Commentez ici :

Entrée suivante =>

Entrée précédente =>

Qui sommes-nous ?

Sandrine est la blogueuse responsable de ce blog. Préoccupée par la psychologie et les relations de couple, elle effectue une veille axée sur les relations sociales et la communication entre hommes et femmes.

Nathan intervient quant à lui sur les sujets techniques et les bouleversements opérés par l'arrivée des smartphones et des nouveaux moyens de communication dans notre société.

Qu’est-ce que BIBIspy ?

Logiciel de surveillance de smartphone : Définition ici

CACHED !!!
Share This