Comment gérer les téléphones portables à l’école ?

Il n’y a pas de plus grande distraction en classe qu’un élève qui utilise un téléphone

Les enseignants sont quotidiennement confrontés à la question des téléphones portables à l’école.

  • D’un côté, les enseignants veulent que les élèves apprennent à gérer leur téléphone par eux-mêmes.
  • D’autre part, la distraction créée par les téléphones peut être préjudiciable tant aux élèves qu’aux enseignants.

Des luttes de pouvoir s’ensuivent, faisant perdre un temps précieux en classe. C’est pourquoi les enseignants ont besoin de stratégies pratiques et applicables pour gérer les téléphones dans leurs classes.

Le bon côté

La plupart des écoles autorisent les élèves à avoir des téléphones portables pour des raisons de sécurité, ce qui ne devrait pas changer tant que les violences dans les écoles resteront monnaie courante. Mais les téléphones ne sont pas seulement des outils d’urgence ; ils peuvent aussi être des outils précieux en classe.

  • S’il y a un mot ou un concept qu’un élève ne comprend pas, il peut trouver des informations instantanément.
  • Les téléphones sont équipés de calculatrices ainsi que de correcteurs d’orthographe et de grammaire.
  • Plus important encore, les téléphones permettent aux élèves de communiquer entre eux et avec des experts dans les domaines qui les intéressent.

La question demeure toutefois de savoir si l’utilisation des téléphones portables à l’école est supérieure à la distraction qu’ils provoquent.

Les inconvénients

La plupart des enseignants vous diront que les téléphones portables nuisent à l’apprentissage en classe, et les recherches le confirment.

  • 50 % des adolescents se sentent dépendants des appareils mobiles (voir le sondage).
  • 78 % des adolescents vérifient leurs appareils au moins toutes les heures.
  • 72 % d’entre eux ressentent le besoin de répondre immédiatement aux textos, aux messages sur les réseaux sociaux et aux autres notifications.

Le document indique également que le multitâche (par exemple, le fait de basculer entre plusieurs écrans ou entre les écrans et les personnes) nuit à la capacité d’un enfant à apprendre et à travailler efficacement.

La gestion des téléphones portables en classe peut être difficile, mais avec des stratégies pratiques, les enseignants peuvent aider les élèves à apprendre à gérer leur téléphone et à se concentrer sur l’apprentissage.

Les étudiants ont tendance à être très sensibles aux types de distractions qu’offrent les smartphones

  • Ma collègue a surpris un élève en train de regarder Grey’s Anatomy pendant son cours
  • D’autres élèves tweetent
  • envoient des SMS
  • écoutent de la musique alors qu’ils devraient être en train de travailler

Vous vous désavantagez lorsque vous êtes activement engagé avec votre appareil mobile en classe et que vous n’êtes pas engagé dans ce qui se passe.

La solution

Certains de mes collègues enseignants et administrateurs disent que les élèves doivent apprendre à gérer efficacement leur téléphone en classe par eux-mêmes. Personnellement, je pense que mes élèves ont besoin d’un peu d’aide à cet égard.

Cette année, j’ai mis en place un système de rangement des téléphones dans ma classe. Les élèves devaient placer leurs appareils dans une pochette portant leur nom lorsqu’ils entraient dans la classe.

J’ai fait de cette procédure une politique officielle de la classe et j’ai expliqué mon raisonnement aux élèves lors d’une discussion franche. Les parents et les élèves devaient approuver cette politique.

Le stockage des téléphones a changé la donne dans ma classe

Les élèves n’ont pas rechigné et ont même semblé apprécier le temps passé loin de leurs téléphones. Ils ont réalisé qu’ils pouvaient se passer de leur téléphone pendant toute une période de cours sans que ce soit la fin du monde.

Pour être plus attentifs en classe (ou même en dehors de l’école) les élèves devraient essayer d’entraver leurs habitudes :

  • en éteignant leur téléphone
  • ou en le mettant en mode avion pour éviter de le consulter constamment

Si vous partagez ce conseil avec les élèves, cela peut les aider à prendre conscience du problème et à travailler pour le changer.

Lorsque j’ai expliqué à mes élèves les recherches sur l’impact négatif des téléphones portables à l’école, ils ont plus facilement accepté de les ranger pendant les cours.

Vous êtes enseignant ? Les téléphones portables en classe peuvent être une distraction. Apprenez à gérer efficacement cette situation pour améliorer l’apprentissage de vos élèves.

L’utilisation des téléphones portables à l’école n’est pas prête de disparaître

Apprendre à les gérer et à les manipuler efficacement est une compétence précieuse à acquérir pour les élèves.

Ce processus m’a permis de mieux comprendre ma propre dépendance au téléphone portable. Maintenant, à l’instar de mes élèves, je m’efforce de profiter un peu plus de ma vie sans mon téléphone.

Certains parents me demandent souvent s’il autorisé de mettre une micropuce dans les vêtements de leur fils ou de leur fille. Cet article prouve que c’est faisable mais en est-on vraiment arrivé là aujourd’hui ?

Comment réglementer l’utilisation des téléphones mobiles à l’école ?

La limitation de l’utilisation des téléphones portables pendant les récréations ne nuit pas du tout aux enfants, au contraire, elle a un effet nettement positif sur eux. Elle offre quelque chose qui ne peut pas être fourni par la famille et la technologie :

  • une chance de socialiser directement
  • l’ensemble des compétences connexes pour résoudre les conflits
  • établir et maintenir une véritable amitié
  • gérer leurs émotions
  • contrôler leur propre comportement
  • essayer de nouvelles opportunités
  • enfreindre les règles et en accepter la responsabilité
  • surmonter les disputes, etc.

Cependant, il est toujours nécessaire que l’école fournisse un espace pour des activités de loisirs significatives :

  • zones de détente
  • zones sportives
  • etc.

Réglementer l’utilisation des téléphones portables est souhaitable et utile, notamment dans les écoles maternelles et primaires (jusqu’à 12 ans). Par la suite, les restrictions peuvent être progressivement assouplies.

Quelques applications invisibles permettent de tout savoir sur un téléphone cible

Pas la peine de vous inquiéter si vous ne savez pas où se trouve votre amoureux, ce que dit votre fils au téléphone, ou les textos échangés sur votre téléphone.

 

Une application téléphonique, installée sur un téléphone, permet de tout savoir de ce qui passe sur l'appareil, dans la plus grande discrétion :

  • SMS
  • Localisation
  • Appels
  • Messages Tinder
  • Messages Whatsapp
  • Et j'en passe.

Ici la meilleure application du marché

Là son concurrent sérieux

Ici un traqueur de téléphones portables

Certains couples l’installent réciproquement sur leur téléphone et celui de leur enfant pour pouvoir se localiser et se monitorer en temps réel :

Les téléphones portables doivent-ils être autorisés à l’école ?

La réponse à cette question dépend souvent de l’école, voire de l’enseignant.

Plus de 90 % des directeurs d’école interrogés dans le cadre d’une étude réalisée en 2020 se sont déclarés favorables à des restrictions sur l’utilisation des téléphones portables par les élèves des collèges et des lycées, et plus de 80 % d’entre eux ont affirmé qu’ils pensaient que l’utilisation des téléphones portables à l’école avait des conséquences négatives sur le développement social et les résultats scolaires. Mais les spécificités de ce que les gens considèrent comme une utilisation appropriée peuvent varier.

Dans certaines classes, les élèves utilisent les téléphones portables pour des outils pédagogiques et des jeux. Une enseignante explique qu’elle laissait auparavant ses élèves utiliser leur téléphone portable pour écouter de la musique tout en travaillant en classe et qu’elle ne voyait pas le téléphone comme un problème. Mais cet automne, son école a adopté une nouvelle règle interdisant l’utilisation des téléphones portables pendant la journée scolaire.

La question des téléphones portables à l’école est un défi quotidien pour les enseignants. Quels sont les avantages et les inconvénients, ainsi que des solutions pratiques pour gérer efficacement les téléphones en classe.

Pour certains élèves, l’aspect connectivité est crucial

D’autres ont du mal à savoir où se situer par rapport aux téléphones portables et risquent d’en devenir trop dépendants comme principal moyen de communication. Être présent dans la vie réelle et développer des relations interpersonnelles solides reste essentiel pour réussir sa vie d’adulte.

« La vie d’adulte exige de la modération. En fin de compte, une partie de la croissance consiste à savoir comment modérer cette expérience, et franchement, les technologies sociales ne sont pas différentes, si ce n’est qu’elles peuvent être un peu plus génératrices d’habitudes. »

Santé mentale à l’école

Une enseignante a réalisé une expérience avec sa classe en leur demandant d’activer leurs notifications. En 40 minutes de cours, ses élèves ont reçu un total de 600 notifications. Elle explique qu’elle ne peut pas rivaliser avec l’attention des élèves en classe s’ils sont distraits aussi souvent.

« C’est comme s’ils étaient drogués », explique-t-elle. « Ils ont tout à portée de main. Cela m’a amené à réévaluer ma façon d’enseigner et c’est pourquoi, ces dernières années, je me suis éloigné de la technologie.

Une grande partie de la technologie sociale (qu’il s’agisse des médias sociaux, de la vidéo en continu ou des jeux vidéo basés sur des applications) est conçue pour fournir très rapidement une forte dose de dopamine. Il faut que ce soit très stimulant sur le plan sensoriel dès le départ, sinon vous les perdez.

Cela pourrait avoir un impact durable sur la capacité des adolescents à effectuer des tâches qui nécessitent une attention prolongée et une concentration soutenue

La diminution de la durée d’attention des élèves fait qu’il leur est plus difficile de s’asseoir pour passer de longs tests.

Les opposants aux politiques prohibitives en matière de téléphones portables affirment que l’accès aux appareils est nécessaire en cas d’urgence, comme une fusillade à l’école, un épisode lié à la santé ou une catastrophe naturelle.

Mais la plupart des écoles avec lesquelles j’ai travaillé utilisent un système de messagerie textuelle de masse pour communiquer rapidement avec les parents lors d’une situation d’urgence.

Si les élèves sont sur leur téléphone et peuvent enregistrer des vidéos, cette distraction peut être préjudiciable. Ils ne se rendent pas compte que l’utilisation d’un téléphone portable peut compromettre la sécurité d’un enfant dans une école parce qu’elle l’empêche d’être attentif à 100 % aux instructions des adultes et de suivre les étapes qui pourraient lui sauver la vie.

Que faire ensuite ?

Les adultes présents dans la vie des élèves doivent montrer l’exemple d’une utilisation responsable des technologies et des réseaux sociaux. Je pense qu’à l’heure actuelle, cela fait largement défaut dans la plupart de nos institutions éducatives et sociales.

Les districts scolaires ont mis en place des restrictions sur l’utilisation des téléphones portables. Mais en même temps, je ne pense pas qu’il faille jeter le bébé avec l’eau du bain. Je pense qu’il existe un moyen d’exploiter les technologies sociales numériques qui peuvent vraiment être extraordinaires pour les enfants.

Faisons en sorte qu’il s’agisse d’une valeur ajoutée et non d’une présence constante en arrière-plan ou au premier plan dans leur attention.

écoleéducationenfanttéléphone
Commentaires ( 1 )
Ajoutez un commentaire
  • Agnès Michaud

    Visitor Rating: 5 Stars