Comment le divorce m’affectera-t-il financièrement ?

« Comment le divorce va-t-il m’affecter financièrement ? »

  • Un mariage stable est l’un des meilleurs chemins pour construire et maintenir la richesse.
  • Le divorce, en revanche, coûte cher.

Avez-vous pensé à ces conséquences financières du divorce ?

Les coûts réels de la garde d’enfants

Si vous et votre conjoint avez des enfants, on peut s’attendre à ce que vous payiez une pension alimentaire pour les enfants ou à ce que la pension alimentaire ne couvre pas toutes vos dépenses.

Mais y avez-vous pensé en termes concrets et vous y êtes-vous préparé ? Une tension dans vos finances peut signifier moins d’opportunités pour vos enfants, y compris manquer des activités comme :

  • les camps d’été
  • les sports
  • les leçons de musique

Cela peut également avoir un impact sur l’argent dont vous disposez pour mettre de la nourriture sur la table chaque jour.

Si vous avez moins de revenus en raison du paiement de la pension alimentaire pour enfants ou si vous ne recevez pas assez d’argent pour couvrir ces dépenses, vous aurez peut-être plus de mal à répondre à tous les besoins et désirs de vos enfants.

Le refinancement et votre cote de crédit

Dans le cadre de la procédure de divorce, le tribunal divisera probablement vos biens et vos dettes entre vous et votre conjoint. Le tribunal indiquera probablement aussi quelle partie est responsable du paiement de quelles factures.

Le refinancement d’une dette dans le but de diviser les factures peut entraîner des enquêtes difficiles­:

  • sur votre profil de crédit
  • une diminution de l’âge moyen de vos dettes
  • voire une augmentation de votre dette globale

Cela peut entraîner un pointage de crédit plus bas, et ce pointage de crédit plus bas peut vous suivre pendant un certain temps et avoir un impact sur votre liberté financière à bien des égards.

Vos cartes de crédit

Si vous ou votre conjoint n’êtes qu’un utilisateur autorisé sur une carte de crédit, ce qui signifie qu’on vous a donné la permission d’utiliser le compte, mais que vous n’êtes pas le titulaire principal qui a demandé la carte de crédit, il n’est pas trop compliqué de faire retirer votre nom ou celui de votre conjoint et il suffit généralement de passer un coup de fil à l’émetteur de la carte de crédit.

Si, en revanche, vous et votre conjoint êtes titulaires d’un compte joint et avez demandé la carte ensemble, le processus de retrait de l’un d’entre vous du compte devient plus compliqué.

Puisque vous êtes tous deux responsables de la dette sur le compte, le fournisseur de la carte de crédit doit accepter de modifier le contrat et de retirer l’un de vous en tant que partie responsable.

Pour que l’émetteur de la carte de crédit accepte, il peut exiger que la personne qui reste sur le compte soit en mesure de se qualifier sans le revenu et les antécédents de crédit de l’autre personne.

  • Si la personne ne peut pas se qualifier, l’émetteur de la carte de crédit pourrait refuser votre demande de retrait.
  • Si cela se produit, votre seule autre option pourrait être de payer la carte de crédit et de demander la fermeture du compte.

Vos plans de retraite

Saviez-vous que les plans de retraite sont considérés comme des « biens matrimoniaux » ? Cela signifie que vous et votre conjoint avez tous deux droit à une partie des actifs dans un règlement de divorce.

Selon qui était le principal salarié, cela peut avoir un impact important sur votre plan de retraite et même sur votre situation financière actuelle.

Les conséquences fiscales

Le divorce peut entraîner certaines conséquences fiscales dont il faut tenir compte à l’avance afin de pouvoir planifier en conséquence.

Le partage de vos actifs, comme la réclamation de votre part du plan de retraite de votre conjoint, peut tourner au vinaigre si vous ne tenez pas compte des conséquences fiscales de vos décisions.

Le fait de divorcer affectera également votre statut de déclaration. Si vous n’avez pas la garde de vos enfants, il se peut que vous ne puissiez pas les déclarer comme personnes à charge, et vous risquez de payer des impôts plus élevés lorsque vous commencerez à déclarer vos revenus comme célibataire.

Honoraires d’avocat et frais de justice

Tous les divorces ne se terminent pas dans l’amertume. Bien que cela soit plus facile à dire qu’à faire, travailler ensemble peut aider à beaucoup de choses, notamment à limiter les frais d’avocat.

Si vous et votre conjoint êtes capables de vous faire confiance et de coopérer l’un avec l’autre, il est peut-être préférable d’opter pour ce que l’on appelle un « divorce à l’amiable » .

Un divorce à l’amiable signifie simplement que vous et votre conjoint vous asseyez ensemble pour élaborer votre propre règlement de divorce. Vous pouvez toujours avoir besoin d’une assistance juridique pour vous assurer que vos documents de divorce sont remplis correctement, mais vous pouvez éviter d’avoir à payer quelqu’un pour signifier la requête à votre conjoint en lui faisant signer un reçu.

Une autre façon de réduire les litiges de divorce coûteux est d’envisager la médiation au lieu d’aller au tribunal

Vous et votre conjoint discutez à l’amiable de vos options, mais en présence d’un médiateur professionnel pour faciliter la discussion en cours de route.

Si vous et votre conjoint êtes capables de travailler ensemble tout au long de la procédure de divorce, vous pourrez peut-être éviter bon nombre des coûts élevés qui y sont associés.


Ce qui divise les anciens conjoints

  • Les possessions
  • l’argent
  • les actifs financiers
  • les dettes acquis pendant (et parfois avant) le mariage

En fait, les personnes qui divorcent ont besoin d’une augmentation de plus de 30 % de leur revenu, en moyenne, pour maintenir le même niveau de vie qu’avant leur divorce.

Comment le divorce affecte-t-il financièrement les femmes ?

En règle générale, les femmes souffrent davantage du divorce que les hommes sur le plan financier.

Le fardeau financier est le plus lourd au cours de la première année suivant le divorce et varie en fonction des facteurs suivants :

  1. de la contribution de la femme au revenu familial avant le divorce
  2. de la capacité et de la volonté de son ancien mari de verser une pension alimentaire pour les enfants

Statisti­ques

  • Environ une femme sur cinq tombe dans la pauvreté à la suite d’un divorce (source).
  • Pour une personne seule, le seuil de pauvreté journalier est de 34 € par jour (1.063 € / 31 j.) (source).
  • Environ une femme sur trois qui est propriétaire d’une maison et qui a des enfants à la maison lorsqu’elle divorce perd sa maison.
  • Trois mères divorcées sur quatre ayant fait l’objet d’une ordonnance de pension alimentaire ne reçoivent pas la totalité de la pension.
  • Les femmes ont souvent besoin de l’aide des programmes d’assistance publique pour compléter leurs finances familiales, qui ne parviennent pas toujours à couvrir tous les besoins financiers après le divorce.

Bien que les mères souffrent généralement des conséquences financières du divorce, certaines recherches indiquent que cette situation s’est améliorée ces dernières années.

Un nombre assez important de mères ne reçoivent pas une pension alimentaire complète de la part de leur ex-conjoint

Si elle est actuellement sans emploi et qu’elle reçoit une pension alimentaire partielle, cela signifie qu’elle doit payer le reste des factures existantes liées à l’éducation de l’enfant.

Ces femmes, même avec des enfants, perdent parfois leur maison.

En tant que femme, il est facile de tomber dans la pauvreté à la suite d’un divorce. Toutefois, ces dernières années, la situation s’est considérablement améliorée, car davantage de mères dépendent d’elles-mêmes et deviennent financièrement stables.

Comment le divorce affecte-t-il financièrement les enfants ?

Le fardeau financier du divorce fait que les enfants :

  • passent moins de temps avec leurs parents
  • ont moins de possibilités d’activités extrascolaires
  • renoncent à aller à l’université

Moins de temps avec les parents

Les enfants de parents divorcés passent moins de temps avec leurs parents.

Un parent qui restait auparavant à la maison ou ne travaillait qu’à temps partiel peut être amené à travailler à temps plein après le divorce.

Moins d’opportunités

Pas la peine de vous inquiéter si vous ne savez pas où se trouve votre amoureux, ce que dit votre fils au téléphone, ou les textos échangés sur votre téléphone.

 

Une application téléphonique, installée sur un téléphone, permet de tout savoir de ce qui passe sur l'appareil, dans la plus grande discrétion :

  • SMS
  • Localisation
  • Appels
  • Messages Tinder
  • Messages Whatsapp
  • Et j'en passe.

Ici la meilleure application du marché

Là son concurrent sérieux

Ici un traqueur de téléphones portables

Les enfants de parents divorcés ne peuvent souvent pas profiter des occasions « supplémentaires » telles que :

  1. les leçons de musique
  2. les camps d’été
  3. les sports
  4. la chorale
  5. le théâtre en raison de contraintes financières

L’école

Les enfants de foyers divorcés ont plus de difficultés à l’école et ont moins de chances d’obtenir un diplôme d’études secondaires.

Ils sont également moins susceptibles de fréquenter l’université parce qu’ils n’ont pas le soutien financier nécessaire pour s’inscrire.

L’assurance

Certains enfants perdront leur couverture mutuelle, et d’autres devront faire face à des dépenses médicales non couvertes par la mutuelle, comme une maladie chronique ou des soins orthodontiques.

Dans certains couples, un logiciel espion est parfois installé dans les téléphones de l’homme et de la femme pour que l’autre sache en toute circonstance ce qui est écrit ou ce qui est dit au téléphone.

Cette transparence totale n’est pas à mettre entre les mains de tout le monde, en effet le logiciel espion en question peut se rendre invisible dans le téléphone en cochant l’option « masquer l’icône ».


Comment le divorce affecte-t-il les hommes sur le plan financier ?

La plupart des hommes subissent une baisse de 10 à 40 % de leur niveau de vie. S’aditionnent :

  • Les pensions alimentaires pour enfants
  • autres paiements liés au divorce
  • une maison
  • un appartement séparé
  • la perte éventuelle du revenu de l’ex-femme

En général­ :

  • Les hommes qui assuraient moins de 80 % du revenu de la famille avant le divorce souffrent le plus.
  • Les hommes qui assuraient plus de 80 % des revenus de la famille avant le divorce ne subissent pas autant de pertes financières et peuvent même améliorer légèrement leur situation financière.
  • Les pères qui ont la garde ou qui partagent la garde des enfants ont des dépenses supplémentaires.

Souvent, les revenus des hommes sont « saisis » par l’État. En d’autres termes, l’argent qu’ils doivent pour la pension alimentaire est prélevé directement sur leur salaire.

Un homme que nous connaissons a divorcé trois fois, et la plupart de l’argent de son salaire était parti avant qu’il ne le reçoive. Il n’a pas pu faire modifier ses ordonnances de pension alimentaire pour enfants malgré la baisse de ses revenus.

Bon à savoir

L’application Mint fournit de plus amples informations sur les effets financiers du divorce sur les familles.

Soyez serein et professionnel

La plupart des gens ont du mal à garder leurs émotions à l’écart de leur procédure de divorce. Les émotions voudront que vous gardiez votre maison et d’autres biens sans tenir compte d’autres facteurs, comme le fait que vous n’avez pas les moyens de les garder.

Même s’il peut sembler traumatisant de renoncer à votre maison, vous pourriez être plus heureux sans elle.

Les émotions peuvent vous aveugler et, par conséquent, vous amener à dépenser plus en frais juridiques en essayant de vous battre pour des biens investis émotionnellement ou en abandonnant des biens plus précieux juste pour garder des biens moins précieux.

Un divorce désagréable ne profite qu’aux avocats.

Construisez votre carrière

Avant même de penser au divorce, assurez-vous de consolider votre carrière.

  • La plupart des femmes se concentrent entièrement sur leur famille au détriment de leur carrière.
  • Une fois divorcée, vous devez trouver un moyen de subvenir à vos besoins et à ceux de vos enfants.

Un piège courant en matière de divorce consiste à attendre que le divorce soit prononcé avant de commencer à chercher un emploi.

Ce devrait être le moment idéal pour donner un coup de fouet à votre carrière :

  • en perfectionnant vos compétences
  • en créant des réseaux
  • ou même en commençant une nouvelle carrière

Comment le divorce peut-il affecter financièrement ma communauté ?

Le succès et l’échec de nos mariages ont des conséquences qui dépassent notre vie personnelle. La société assume un fardeau financier lorsque les mariages échouent.

Le divorce est l’une des façons les plus courantes pour les personnes, en particulier les femmes et les enfants, de se retrouver en difficulté financière.

Lorsque cela se produit, ils deviennent dépendants des allocations de l’Etat.

Le divorce et les grossesses non désirées coûtent aux contribuables des centaines de milliards d’euros dans le monde.

En plus, les enfants issus de foyers divorcés :

  • sont plus susceptibles d’être impliqués dans la criminalité, ce qui rompt les fils de la société civile
  • ont plus de difficultés à l’école
  • ont moins de chances d’obtenir un diplôme d’études secondaires
  • sont moins susceptibles de devenir des citoyens productifs

Les personnes à la croisée des chemins du divorce aident non seulement elles-mêmes et leur famille, mais aussi leur quartier, leur communauté et leur pays si elles sont capables de réparer leurs relations et de rétablir un mariage sain et stable.

Cliquez pour lire :

argentdivorceenfantfemmefinances
Commentaires ( 2 )
Ajoutez un commentaire
  • Anonyme

    Visitor Rating: 5 Stars

  • Agnès Michaud

    Visitor Rating: 5 Stars