Les droits de contrainte et de surveillance de votre patron

Ce que votre employeur peut surveiller sur votre lieu de travail

– Vous ne vous en seriez pas doutés –

1/ Le traçage informatique

Il s’agit des traces laissées sur votre ordinateur de travail : consultation de comptes, les historiques d’internet, la liste des derniers sites consultés. Cette consultation ne constitue pas à proprement parler un espionnage, l’employeur peut donc le faire sans en informer ses salariés. L’employeur peut même le faire en l’absence de l’employé.

Par contre, l’employeur ne peut pas se servir du disque dur de votre travail pour vous licencier, en disant par exemple qu’il contient des films. En effet, un disque dur peut facilement être utilisé par de nombreuses personnes, ce n’est donc pas une preuve contre vous sauf si ce disque dur a été saisi par la justice.

2/ La vérification des relevés téléphoniques

Si un employeur ne peut procéder à une écoute téléphonique d’un employé sans son information préalable, par contre il peut vérifier simplement les relevés de télécommunications délivrés par l’opérateur téléphonique. Il s’agit de la liste des numéros des appels passés, de la durée des appels, du coût induit par cet appel. Les téléphones des entreprises étant souvent dotés d’un autocommutateur, chaque poste est détaillé dans le relevé.

Un Geek devant son clavier

Un Geek devant son clavier

3/ Il peut empêcher l’usage d’Emails personnels

L’employeur peut inclure une clause dans votre contrat de travail vous empêcher de vous faire envoyer des Emails personnels sur votre lieu d’emploi.

Pendant qu’on y est, n’oubliez pas qu’injurier son patron dans un Email peut être effectivement considéré comme une faute grave…

4/ Votre patron peut vous demander le mot de passe de votre poste de travail

Tous vos fichiers professionnels appartiennent de fait à l’entreprise. Votre employeur peut vous demander de les consulter à tout moment. Si un fichier contenu dans votre poste de travail ne comporte pas de titre marqué « personnel », le fichier sera considéré comme professionnel.

homme-pense-whatsapp

5/ Pas de connexion internet privée au travail

Là encore, si vous utilisez  internet à des fins privées au travail, cela peut être un motif de licenciement pour faute.

6/ L’ouverture de vos sacs est rarement légale

L’ouverture de vos affaires personnelles doit vraiment être justifiée pour être légale. Vous devez être averti, présent, et il doit y avoir un motif.

Trois flèches vers le bas

Ici la meilleure application de surveillance

3 garanties pour 1 logiciel :

10 jours de remboursement

Anonymat garanti

Support gratuit

=> Surveillance, monitoring et interception d’appels

Commentez ici :

Entrée suivante =>

Entrée précédente =>

Qui sommes-nous ?

Sandrine est la blogueuse responsable de ce blog. Préoccupée par la psychologie et les relations de couple, elle effectue une veille axée sur les relations sociales et la communication entre hommes et femmes.

Nathan intervient quant à lui sur les sujets techniques et les bouleversements opérés par l'arrivée des smartphones et des nouveaux moyens de communication dans notre société.

Qu’est-ce que BIBIspy ?

Logiciel de surveillance de smartphone : Définition ici

CACHED !!!
Share This