Espionnage domestique : Suivre le portable de l’être cher peut vous rassurer, mais quels sont les risques?

Nous devrions tous craindre de perdre notre vie privée

Une femme peut avoir l’impression que quelque chose ne va pas dans la façon d’agir de son mari. Elle craint qu’il mente sur ses allées et venues et soupçonne qu’il retombe dans la dépendance. Dans le passé, elle aurait dû prendre un congé de travail et le suivre physiquement en ville, ou engager un détective privé pour le faire à sa place. Cette fois, elle a appelé son fournisseur de téléphone portable. En janvier dernier, Orange a dit à la résidente de 27 ans, francilienne, que les téléphones qu’elle et son mari utilisent ont une fonction qui lui permettrait de savoir où se trouvent les téléphones en tout temps.

Elle a choisi d’installer l’application Mspy sur le téléphone portable familial, puis elle a cliqué dans l’application sur la rubrique “localiser mon téléphone”, de la même manière que s’il était perdu.

En procédant à ces quelques clics, Patricia s’est jointe au nombre croissant de Français qui utilisent des applications sur smartphones pour garder un œil sur leur conjoint, leurs enfants et les autres membres de leur famille. Les applications sont pour la plupart payantes, à télécharger sur n’importe quel téléphone, et utilisant les systèmes d’exploitation IOS d’Apple, Android de Google ou Blackberry.

Ces apps tirent profit des fonctions GPS que les téléphones avancés utilisent pour fournir la position exacte d’un téléphone. La plupart sont commercialisées auprès des parents pour suivre leurs adolescents, mais les fabricants d’applications populaires disent qu’il n’est pas rare qu’elles soient utilisées à d’autres fins de suivi, par exemple pour localiser une voiture volée qui contient un iPhone ou pour confirmer la véracité de la destination déclarée par un conjoint.

La collecte et l’utilisation de ces données n’est toutefois pas sans susciter des inquiétudes. Nous devrions tous craindre de perdre notre intimité.

L’espionnage domestique de Louise

L’opération de Louise a commencé une nuit pendant que son mari, Gabriel, dormait. Elle a installé l’application sur son téléphone Samsung, et a ensuite pu suivre sa position depuis son propre Nokia ou depuis un autre ordinateur de la maison ayant accès à internet. L’emplacement du téléphone apparaissait comme un point sur une carte.

“Je l’ai suivi, puis je l’ai tracé pour voir où il était “, dit Louise.

“Nous vivons à Bourges. Je savais qu’il n’avait aucune raison d’être à Orléans. Il avait l’habitude de se droguer ou d’aller boire là-bas.”

Ses soupçons ont été confirmés. Louise dit que parce qu’ils n’avaient pas d’amis dans cette ville et que son mari ne travaillait pas, elle l’appelait à plusieurs reprises jusqu’à ce qu’il réponde.

“Je savais que mon mari avait des ennuis”, dit-elle. “Il n’y avait rien à cacher à ce moment-là. Il ne pouvait pas s’en tirer comme ça.”

Elle dit que cette information lui a permis d’aider son mari avant qu’il ne soit trop tard.

Gabriel, 29 ans, termine actuellement sa réadaptation dans un centre de désintoxication local, où il s’est rendu volontairement.

“À l’époque, je n’aimais pas qu’elle me suive, dit Gabriel. “Mais maintenant que je regarde en arrière, je pense que ça m’a aidé. Pour quelqu’un comme moi, dans ma situation, c’était une bonne chose. Il y a des pour et des contre, mais ça m’a aidé à me remettre sur les rails.”

Les opinions sur la nécessité et l’efficacité d’utiliser les applications de suivi varient d’une personne à une autre.

Les médecins ont des sentiments mitigées au sujet de l’expérience de Louise. Bien qu’ils affirment que tout s’est bien passé pour ce couple, ils ne recommanderaient pas cette méthode comme méthode autonome pour assurer la sobriété d’un être cher, surtout en ce qui concerne la dépendance du toxicomane.

“Ces applications pourraient vous bercer dans un faux sentiment de sécurité. De plus, les personnes aux prises avec une dépendance peuvent être ingénieuses lorsqu’il s’agit de trouver des moyens de l’assouvir. Faites plutôt confiance à votre instinct pour savoir s’ils deviennent dépendants.”


Agrandir l’image

Espionnage domestique : une aide, une béquille ou une erreur ?

Un médecin affirme même que les personnes qui aiment une personne ayant une dépendance seraient mieux avisées de se joindre à un groupe de soutien plutôt que d’utiliser ces types d’applications pour garder leurs proches hors des bars ou loin des trafiquants de drogue.

“Je déconseille aux conjoints de penser qu’ils sont la seule défense. Il y a une limite à ce qu’on peut faire pour l’autre personne “, dit ce médecin. “En fin de compte, la seule personne sur laquelle tu as le contrôle, c’est toi-même !”

Quant aux fabricants de ces applications de suivi, ils sont prompts à vanter l’avantage de savoir où sont vos proches.

Certains fabriquants déclarent que leur produit est une application qui permet aux familles de rester en contact.

“Nous ne sommes pas une application Big Brother sournoise, dit l’un d’entre eux. C’est une application qui permet aux familles de rester en phase toute la journée.”

Bien que le logiciel de cette entreprise s’adresse principalement aux parents, le responsable reconnaît qu’il reçoit des commentaires sur l’application utilisée de bien d’autres façons.

“Nous recevons beaucoup de courriels de femmes dont les maris sont chauffeurs routiers et qui veulent voir où se trouve leur conjoint sur une carte. Nous avons entendu des histoires dramatiques. Les utilisateurs peuvent même retrouver les sacs à main perdus et les voitures volées avec l’aide de la police!”

Mais même ces communiquants affirment qu’ils recommandent d’avoir une conversation avec les membres de votre famille sur la façon dont l’application sera utilisée avant sa mise en service.

“Nous croyons que les parents dans ce monde numérique ont besoin d’aide. Notre produit fournit cela. La fonction de localisation permet de savoir facilement où sont vos enfants.”

Mspy, par exemple, dispose d’une fonction appelée Geofencing qui permet aux utilisateurs de configurer une zone spécifique dans laquelle les membres de la famille doivent se trouver. S’ils quittent cette zone, un message électronique est envoyé au parent qui a fixé les limites.

En plus des services de localisation, cette appli offre également la possibilité pour un utilisateur de surveiller à distance, par ordinateur ou par téléphone, tous les SMS, réseaux sociaux et photos qu’un autre membre de la famille reçoit sur un autre téléphone relié.

Quel est le prix à payer pour ce niveau de suivi ? Mspy coûte 14,16 € par mois pour un abonnement d’un an.

Pour les associations de consommateurs, l’une des principales préoccupations n’est pas ce qu’une personne fera avec les données recueillies, mais plutôt ce que l’entreprise qui les recueille finira par faire avec.

Comment sont utilisées les données sensibles de l’espionnage domestique ?

Selon elles, cette technologie présente des façons nouvelles et intrigantes de recueillir de l’information sur les citoyens.

“Le vrai problème, c’est quand ces données se croisent avec celles du gouvernement. Les données pourraient être exploitées. Quand les gens utilisent cette technologie, une piste électronique est créée et cette information peut être trouvée ou utilisée.”

Les associations déclarent que les consommateurs devraient savoir quel type d’entreprise ils autorisent à recueillir ces renseignements. Les gens devraient bien lire les accords d’utilisation et être bien informés sur ce à quoi ils s’engagent.

“Lorsque ces entreprises privées disposent de toutes ces données, qu’est-ce qui les empêche de les remettre au gouvernement? Certaines entreprises se battront pour ne pas donner l’info, comme Twitter l’a fait récemment, mais d’autres pas.”

Pour sa part, Louise se dit heureuse d’avoir trouvé l’application. Elle lui attribue le mérite d’avoir aidé Gabriel à corriger sa dépendance.

Maintenant, elle et son mari travaillent à rétablir la confiance. Louise dit que l’application est toujours installée sur le téléphone familial et qu’il peut être difficile pour elle d’éviter la tentation de localiser le téléphone de Gabriel lorsqu’il est en week-end par exemple.

“C’est une dépendance”, dit Louise. “Maintenant, j’en suis au point où je veux le suivre pour me rassurer quand il ne répond pas au téléphone. Mais je sais qu’il est sobre maintenant. Je dois lui faire confiance.”

Untelephone.com Avantages et inconvénients de l’espionnage domestique familial

Notre avis: Localiser, contrôler et suivre un être cher peut aider à résoudre un problème, mais surgissent des problèmes de dépendance et de confidentialité des données.

Ratingévalué 5 étoiles