La NSA américaine récupère nos données ?

— Article dernièrement modifié le 13 Juil 2013 @ 16 h 41 min

Récupérer des données de disque dur, récupérer nos informations personnelles, analyser réellement qui nous sommes en apprenant à mieux connaître nos comportements : toutes ces choses, la NSA semble avoir appris à le faire depuis quelques années déjà.

La récupération de nos données

Pour preuve, les révélations du 04 juillet 2013 qui ont mis en lumière, au grand jour, que les services secrets américains utilisaient les serveurs de Google, Apple, Microsoft (pour ne citer qu’eux) afin d’espionner les communications et tenter de déjouer les intentions des terroristes.

Le problème, du point de vue des européens que nous sommes, c’est que les doutes suivants subsistent :

  1. Est-ce que les américains savent vraiment qui exploite les données issues de cet espionnage ? 
  2. Est-ce qu’ils contrôlent vraiment cette récupération de données de disque dur
  3. Est-ce qu’ils ne vont pas être tentés, tôt ou tard, de vendre ces données pour s’en faire de l’argent ? 
  4. Est-ce que les grosses entreprises américaines ne vont pas pouvoir, elles aussi, nous espionner pour déjouer nos brevets, voler nos savoirs et nos emplois ? 

Concrètement, même si on comprend que les américains veuillent se protéger de toute attaque terroriste, on ne peut pas être d’accord avec ce système généralisé d’espionnage. Et pourtant, une fois encore, la bande dessinée JOY OF TECH vient éclaircir le problème d’un jour nouveau. Regardez plutôt :

Joy of Tech

© Joy of Tech

La BD de Joy of Tech

Un homme décide de se révolter contre le système en boycottant les réseaux sociaux. Pourtant, dès le lendemain matin, il avoue ne pas avoir résisté à la tentation d’afficher sur Instagram (ou autres) son moment héroïque de révolte… En d’autres termes, il a cédé lui-même à ses propres tentations.

Cette BD éclaire le problème d’un jour nouveau parce qu’elle reporte le problème sur nous :

  • N’est-ce pas nous-mêmes qui nous faisons notre propre mal ?
  • Ne sommes-nous pas d’accord, finalement, pour nous faire nous-même espionner ?
  • Ne sommes-nous pas heureux de profiter de services gratuits en échange de la récolte de nos données ?
  • Ne faisons-nous pas preuve de mauvaise volonté ou de manque de volonté ?

Est-ce que vous pensez que nous sommes devenus des moutons suivant le troupeau, ou au contraire pensez-vous que cet espionnage et cette récupération de données de disque dur sont faits complètement à notre insu ?

Trois flèches vers le bas

Ici la meilleure application de surveillance

3 garanties pour 1 logiciel :

10 jours de remboursement

Anonymat garanti

Support gratuit

=> Surveillance, monitoring et interception d’appels

Commentez ici :

Entrée suivante =>

Entrée précédente =>

Qui sommes-nous ?

Sandrine est la blogueuse responsable de ce blog. Préoccupée par la psychologie et les relations de couple, elle effectue une veille axée sur les relations sociales et la communication entre hommes et femmes.

Nathan intervient quant à lui sur les sujets techniques et les bouleversements opérés par l'arrivée des smartphones et des nouveaux moyens de communication dans notre société.

Qu’est-ce que BIBIspy ?

Logiciel de surveillance de smartphone : Définition ici

Share This