Ma fille est dure avec moi – 7 raisons probables

Pourquoi ma fille est-elle si méchante avec moi ?

Si les filles traitent si mal leur mère, quelle en est la raison ? Toute cette colère et ce manque de respect ne viennent sûrement pas de nulle part.

En réalité, il y a de nombreuses raisons pour lesquelles votre fille s’emporte. Cela peut être lié à votre comportement ou à sa propre vie. Nous avons dressé une liste des explications possibles de son attitude hostile à votre égard.

1. Elle n’a pas de mécanismes d’adaptation sains

Si votre fille ne dispose pas de mécanismes d’adaptation sains pour faire face à des émotions fortes, elle risque de s’en prendre aux autres.

Cela signifie qu’à chaque fois qu’elle traverse une épreuve, elle rendra la vie misérable à ceux qui l’entourent. L’exutoire le plus facile pour sa colère est la personne qu’elle aime. Elle s’emporte contre vous pour les choses les plus insignifiantes. Elle cherche quelqu’un à blâmer en dehors d’elle-même.

La colère est une émotion secondaire, généralement causée par une blessure ou une tristesse. Le but de la colère est de protéger. En s’emportant, elle a l’impression de se défendre au moment où elle se sent le plus fragile.

2. Elle affirme son identité.

Elle a peut-être l’impression que vous ne la considérez pas comme une adulte. Si vous continuez à la traiter comme une enfant et à exiger du respect, demandez-vous comment vous réagiriez si vos rôles étaient inversés.

Si vous essayez d’imposer votre idée de qui elle est, basée sur votre « intuition maternelle » et vos observations, il se peut qu’elle essaie de vous montrer qui elle est maintenant (ou qui elle veut être) et qu’elle soit frustrée par votre perception limitée ou biaisée d’elle.

Pourquoi ma fille adulte est-elle si dure avec moi ? Son hostilité actuelle ne signifie pas forcément qu’elle ne sera jamais disposée à rétablir la relation. Mais vous n’avez pas à la définir en fonction de ce qu’elle était (ou semblait être) lorsqu’elle grandissait. Laissez-lui l’espace nécessaire pour se découvrir et se définir.

3. Elle a besoin de guérir

Si elle est confrontée à des traumatismes refoulés, il se peut qu’elle les subisse de plein fouet.

Les émotions désagréables de son passé ne resteront pas éternellement enfouies. Lorsqu’elles remontent à la surface, elles peuvent se traduire par du ressentiment à votre égard, que vous ayez fait quelque chose de mal ou non.

Si elle cherche quelqu’un à blâmer pour un traumatisme passé, un parent sera un candidat probable, surtout si elle pense que vous auriez pu la protéger si vous aviez été plus attentif.

Vous vous dites peut-être : « Je n’aime pas ma fille » parce qu’elle semblait tellement plus heureuse quand elle était enfant. Mais si elle a du mal à gérer des émotions qu’elle a refoulées, elle a besoin que vous vous préoccupiez suffisamment d’elle pour envisager une aide extérieure (par exemple, un thérapeute).

4. Vous lui avez mis la pression quand elle était jeune

A-t-elle toujours été la « bonne élève » ?

  • Peut-être avait-elle des notes parfaites, écoutait-elle toujours son professeur et ne demandait-elle jamais rien.
  • Peut-être s’occupait-elle de ses jeunes frères et sœurs ou faisait-elle plus de tâches ménagères que n’importe qui d’autre.
  • Pour cette raison, vous pensiez que c’était une enfant parfaitement heureuse. Elle était si responsable, si « mature » pour son âge. Elle deviendrait sûrement une adulte brillante et épanouie.

Malheureusement, le fait d’assumer tant de responsabilités à un si jeune âge l’a empêchée de vivre et d’apprécier pleinement son enfance. Elle était tellement soucieuse de répondre aux attentes et d’être discrète qu’elle n’a jamais eu l’occasion d’être une enfant. Et elle devient dure avec vous.

5. Vous ne l’éduquez pas

Le fait d’exiger de quelqu’un des normes incroyablement élevées n’améliorera pas sa santé mentale. Mais laisser vos enfants s’en tirer à bon compte ne les préparera pas non plus à réussir dans la vie.

Si vous lui avez toujours dit « oui » lorsqu’elle était jeune, elle peut maintenant croire que tout ce qu’elle veut lui tombera du ciel. Et lorsque ce n’est pas le cas, elle risque de vous en vouloir.

La dure réalité de l’âge adulte est peut-être en train de la rattraper, et si vous ne lui avez pas enseigné les compétences essentielles de la vie, elle risque de vous en vouloir aujourd’hui de ne pas l’avoir préparée. Les transitions ne sont pas faciles, et elle n’était certainement pas préparée à celle-ci.

6. Vous avez été trop strict

Les parents stricts n’élèvent pas des enfants bien élevés – du moins, pas longtemps.

En fixant des limites à ce qu’elle pouvait faire, vous l’avez forcée à être secrète. Elle ne vous faisait confiance en rien. Elle cachait ses difficultés de peur de vous mettre en colère.

Cette peur a fait d’elle une menteuse hors pair. Vous pensiez peut-être la connaître, mais une grande partie de sa personnalité vous était cachée.

  • Elle trouvait des moyens de contourner vos règles.
  • Elle trouvait des excuses pour dissimuler les choses.

Enfant de parents stricts, elle n’a jamais fait confiance aux adultes pour gérer les situations sans se mettre en colère et la punir sans même essayer de comprendre.

7. Elle se sent inutile

Que vous ayez contribué ou non à ce sentiment, il est là. Elle a du mal à avoir confiance en elle et à se faire une image d’elle-même. Cette faible estime de soi la pousse à s’en prendre à ceux qu’elle aime lorsqu’elle ne se sent pas sûre d’elle.

Pas la peine de vous inquiéter si vous ne savez pas où se trouve votre amoureux, ce que dit votre fils au téléphone, ou les textos échangés sur votre téléphone.

 

Une application téléphonique, installée sur un téléphone, permet de tout savoir de ce qui passe sur l'appareil, dans la plus grande discrétion :

  • SMS
  • Localisation
  • Appels
  • Messages Tinder
  • Messages Whatsapp
  • Et j'en passe.

Ici la meilleure application du marché

Là son concurrent sérieux

Ici un traqueur de téléphones portables

Cette réaction n’est évidemment pas une excuse pour son comportement. Mais son sentiment de dévalorisation peut avoir commencé il y a longtemps.

Si elle était une enfant peu exigeante, elle a peut-être fini par croire qu’elle ne méritait pas certaines choses. C’est pourquoi elle ne vous a jamais rien demandé.

Les sentiments de dévalorisation sont souvent liés à l’anxiété et à la dépression. Ces deux facteurs peuvent rendre une personne socialement renfermée ou sujette à des explosions de colère, d’où la phrase « ma fille est dure avec moi » .

Nos meilleurs choix d’applications

mSpy HoverWatch EyeZy
  • Traqueur GPS
  • Enregistre tous les textes
  • Suit les réseaux sociaux et Tinder
  • Ecoutez les appels téléphoniques
  • Faites de l’écoute environnementale
  • Attention : sur Android seulement
  • Traqueur Snapchat
  • Délimitation sur carte
  • Keylogger
Prix: 48.99 €

Version d’essai : 7 jours

Prix: 48.99 €

Version d’essai : Démonstration gratuite

Prix: 39.99 €

Version d’essai : Démonstration gratuite

Que faire lorsque votre fille se retourne contre vous ?

Il est fort probable que son attitude soudainement irrespectueuse à votre égard ne soit pas entièrement de votre faute ou de la sienne. Elle est responsable de son comportement envers les autres, mais vous êtes responsable de la façon dont vous la traitez.

Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour améliorer votre relation avec votre fille. Certaines de ces méthodes peuvent être plus efficaces que d’autres.

1. Parlez-lui

Ayez une discussion à cœur ouvert et ne soyez pas sur la défensive.

Fixez des limites et ne répondez pas à ses attaques. Vous devriez tous deux vous mettre d’accord pour utiliser des déclarations « je » , en expliquant comment vous vous sentez dans une situation au lieu de blâmer l’autre personne. Ex : « Je me sens blessée quand tu ne réponds pas à mes textos » au lieu de « Tu m’ignores toujours » .

Ma fille est dure avec moi

2. Écoutez pour comprendre, pas pour vous défendre

Si vous écoutez, écoutez vraiment ce qu’elle a à dire lorsqu’elle est prête à parler. Ne réagissez pas en prenant les choses personnellement et en vous empressant de défendre vos actions.

Mettez votre ego de côté et concentrez-vous sur elle.

3. Redéfinissez votre relation

Si elle vous voit comme une mère stricte, il peut être difficile de lui faire voir les choses autrement. Vous devez accepter qu’en essayant de reconstruire votre relation, elle sera différente de ce qu’elle était auparavant.

4. Suivez une thérapie

Vous et votre fille devriez tous deux suivre une thérapie.

  • Si elle est confrontée à ses propres problèmes, cela lui permettra de les résoudre.
  • Si vous avez fait quelque chose qui l’a blessée, cela vous donnera l’occasion d’en discuter avec une tierce personne.

Vous pouvez réfléchir à ce que vous avez fait de mal, à ce qu’elle a fait de mal et à la façon de réparer les erreurs que vous avez commises tous les deux.

5. Présentez des excuses

Si votre fille est dure avec vous et que vous l’avez blessée, la première étape pour rétablir votre relation consiste à lui présenter des excuses sincères.

Admettez que vous avez eu tort et reconnaissez l’effet que cela a eu sur elle. Une fois que vous vous êtes excusé, laissez-lui de l’espace si elle en a besoin, mais ne répondez pas aux attaques. Si elle est en colère, elle a peut-être besoin de temps pour se calmer.

éducationfille