Prévention danger internet : liste pour aider les familles à être plus sûres en ligne

20 conseils de sécurité sur Internet

Les enfants ont plus d’informations au bout des doigts que n’importe quelle génération auparavant.

  • Les tablettes
  • ordinateurs portables
  • et smartphones sont courants à l’école et à la maison, y compris pour l’apprentissage virtuel

Et ces appareils ne sont pas prêts de disparaître, c’est pourquoi les familles doivent avoir des conversations sur la prévention danger internet.

Internet contient des informations qui peuvent enrichir nos vies. Il peut aussi nous nuire, à nous et aux personnes que nous aimons. C’est le défi de la vie dans un monde connecté.

Qu’est-ce que la sécurité sur internet ?

La sécurité sur internet est l’action de rester plus sûr en ligne.

  • Il s’agit d’être conscient des risques associés à votre activité internet
  • et d’employer quelques stratégies pour prévenir ou éviter ces risques

La sécurité sur internet est aussi parfois appelée sécurité en ligne, cyber-sécurité ou e-sécurité.

Pourquoi la sécurité sur internet est-elle importante ?

La sécurité sur Internet peut vous éviter, à vous et à vos enfants, d’être exposés à des informations, du matériel ou des risques indésirables sur Internet qui pourraient nuire à vos appareils, à vos informations personnelles ou à votre famille.

Qu’est-ce que la prévention danger internet ?

L’un des principaux dangers d’internet réside dans les cybercriminels et les cybercrimes en constante évolution qu’ils créent.

Étant donné que de nombreux cybercrimes sont lancés pour cibler n’importe quel utilisateur d’Internet, il est probable qu’aucun membre de la famille ne soit à l’abri de telles attaques. Les enfants, tout comme les adultes et les adolescents, sont confrontés à de nombreuses menaces sur internet.

Apprendre à toute la famille à identifier et à éviter chaque cybermenace est un élément important de la sécurité sur internet. Voici les 10 menaces les plus courantes :

  1. Appât et aiguillage
  2. Contenu inapproprié
  3. Cyberintimidation
  4. Escroquerie en ligne
  5. Logiciel malveillant
  6. Paramètres de confidentialité défectueux
  7. Phishing
  8. Prédateurs en ligne
  9. Vol d’identité

Chaque membre de la famille doit jouer son rôle dans la création d’un foyer cyber-sécurisé. Nous avons répertorié 20 conseils pour aider votre famille à être plus sûre sur internet, et qui peut commencer à les appliquer.

Qu’ils apprennent virtuellement, regardent YouTube ou jouent à des jeux, les enfants deviennent des citoyens numériques dès leur plus jeune âge. Il n’est donc jamais trop tôt pour leur faire connaître quelques conseils de sécurité sur internet.

Conseil n° 1 : connaître les dangers d’internet

En matière de cybersécurité, les enfants sont souvent l’un des maillons les plus faibles de votre famille, et cela peut être dû au fait qu’ils ne connaissent pas les dangers d’internet.

Apprenez aux enfants à reconnaître les activités suspectes sur internet et encouragez-les à demander de l’aide si quelque chose leur semble inhabituel.

Conseil n° 2 : n’oubliez pas que votre identité est importante

Les enfants se rendent parfois vulnérables au vol d’identité en divulguant des informations personnelles sur internet parce qu’ils croient n’avoir rien à perdre.

L’identité d’un enfant peut avoir autant de valeur que celle d’un adulte, si ce n’est plus. Les escrocs peuvent inciter les enfants à divulguer leur numéro de sécurité sociale et d’autres informations qui peuvent être utilisées pour commettre un vol d’identité.

Rappelez aux enfants qu’ils ne doivent pas révéler trop d’informations sur eux-mêmes.

  • Leur date de naissance
  • leur adresse
  • leur numéro de sécurité sociale sont tous des exemples d’informations personnelles, et ils ne devraient pas les partager librement.

Conseil n° 3 : méfiez-vous des inconnus

Hors ligne, vous avez probablement déjà présenté à vos enfants l’idée que tous les inconnus peuvent être potentiellement dangereux. Rappelez-leur que cela s’applique également à leurs activités en ligne et que des inconnus se trouvent sur internet.

Si les adolescents sont plus exposés aux avances des prédateurs internet, les enfants peuvent aussi être ciblés. Il est important de leur apprendre dès leur plus jeune âge à être prudents sur internet et à prévenir un adulte si un inconnu communique avec eux ou les met mal à l’aise.

Conseil n° 4 : faites attention au phishing

Il ne faut pas cliquer sur une URL censée provenir de votre banque ou d’un ami. Informez vos enfants sur les escroqueries par phishing et prévenez-les de ne pas cliquer sur les URL figurant dans un email ou un message de réseau social.

Conseil n° 5 : choisissez des mots de passe forts

Les mots de passe sont la première défense contre les pirates informatiques. Pourtant, de nombreuses personnes réutilisent le même mot de passe pour plusieurs comptes et utilisent des mots de passe faciles à deviner, car ils sont aussi faciles à retenir.

Apprenez à vos enfants à créer un mot de passe inviolable en choisissant une combinaison de lettres majuscules et minuscules, de chiffres et de symboles, et assurez-vous qu’il comporte au moins 12 caractères.

N’utilisez jamais de mots ou de phrases courants, ni d’informations personnelles comme un numéro de téléphone ou le nom d’un membre de la famille.

Conseil n° 6 : utilisez un système de gestion des mots de passe

Renforcez la protection de vos mots de passe avec un programme de gestion des mots de passe (exemple gratuit : Keepass), qui peut mémoriser des mots de passe uniques pour tous vos comptes.

Mieux encore, avec un gestionnaire de mots de passe, vous ne devez retenir qu’un seul mot de passe.

Conseil n° 7 : assurez la sécurité de vos comptes de réseau social

Il y a de fortes chances que quelqu’un chez vous soit sur un réseau social. Mais les réseaux sociaux peuvent aussi attirer les cyberespions et les voleurs d’identité.

Pour effectuer votre prévention danger internet, surveillez de près vos comptes sociaux. Si quelqu’un vous envoie des messages alors qu’il ne l’a pas fait depuis longtemps, méfiez-vous.

Le compte de votre ami a peut-être été piraté. Les parents doivent rappeler aux adolescents de ne jamais rencontrer en personne une personne rencontrée sur internet et de prévenir un adulte si un inconnu leur envoie des messages.

Conseil n° 8 : faites attention à ce que vous publiez

Dans leur enthousiasme à partager des événements marquants, les adolescents peuvent parfois publier leurs informations personnelles sur internet.

  • Par exemple, un permis de conduire ou un itinéraire de voyage partagé sur internet pourrait être une information précieuse pour les voleurs d’identité ou les cambrioleurs.
  • De même, des photos personnelles ou inappropriées peuvent attirer les prédateurs internet, ou affecter les possibilités d’études ou d’emploi futures.

Conseil n° 9 : n’effectuez vos achats en ligne que sur des sites sécurisés

Comment faire des achats en ligne en toute sécurité ? C’est aux parents qu’il appartient de décider si leurs enfants sont autorisés à faire des achats en ligne.

Quant à savoir s’ils les écouteront, c’est une autre histoire. Apprenez aux vôtres à faire des achats en ligne en toute sécurité en leur faisant connaître certains indicateurs d’un site Internet sécurisé.

  • L’un des meilleurs indicateurs est le fait qu’un site fonctionne en HTTPS, ce qui signifie que le site possède un certificat de sécurité qui protège les informations personnelles des visiteurs en chiffrant leurs données.
  • Vous pouvez vérifier si un site fonctionne en HTTPS en revérifiant le début de l’URL dans la barre d’adresse et en vérifiant également si un cadenas figure à côté.

Conseil n° 10 : conservez les paramètres de confidentialité

Les navigateurs web, les systèmes d’exploitation mobiles et les réseaux sociaux disposent tous de paramètres pour protéger votre vie privée, c’est à vous de les régler.

Si vous les désactivez, vos informations peuvent être partagées avec des spécialistes du marketing pour améliorer votre expérience de navigation, mais elles peuvent aussi être interceptées par des pirates. Jouez la carte de la sécurité et gardez vos paramètres de confidentialité activés.

Les parents doivent adapter les appareils de leurs enfants en conséquence et apprendre à ces derniers à conserver eux-mêmes ces paramètres.

Conseil n° 11 : Comprenez les politiques de confidentialité

Sachez que les politiques de confidentialité peuvent ne pas être privées. De plus en plus de sites Web et d’applications collectent des informations et les utilisent à des fins de publicité et de marketing.

Assurez-vous que votre famille connaît la valeur de la confidentialité en ligne. De nombreuses applications ont des politiques de confidentialité qui indiquent qu’elles collectent et partagent les informations de leurs utilisateurs.

Pas la peine de vous inquiéter si vous ne savez pas où se trouve votre amoureux, ce que dit votre fils au téléphone, ou les textos échangés sur votre téléphone.

 

Une application téléphonique, installée sur un téléphone, permet de tout savoir de ce qui passe sur l'appareil, dans la plus grande discrétion :

  • SMS
  • Localisation
  • Appels
  • Messages Tinder
  • Messages Whatsapp
  • Et j'en passe.

Ici la meilleure application du marché

Là son concurrent sérieux

Ici un traqueur de téléphones portables

Les enfants et de nombreux adultes acceptent souvent ces politiques sans les lire. Même si vos paramètres sont réglés sur « privé », n’oubliez pas que rien n’est privé. Même le soi-disant navigateur privé n’est pas privé.

  • Les forces de l’ordre
  • les administrateurs de sites Web
  • et les pirates peuvent avoir accès à vos informations dites privées

Conseil n° 12 : sauvegardez régulièrement vos données

Le ransomware est populaire parmi les cybercriminels qui peuvent verrouiller votre ordinateur afin que vous ne puissiez pas accéder à vos fichiers précieux, comme vos photos privées ou vos informations fiscales.

L’un des meilleurs moyens de lutter contre la menace des ransomwares est de sauvegarder régulièrement vos données. Sauvegardez également les appareils de vos enfants et apprenez à vos adolescents à faire de même.

Conseil n° 13 : sécurisez votre connexion internet

Presque tous les membres de la famille sont susceptibles d’accéder à votre internet, et chaque personne peut avoir des appareils qui se disputent également l’attention de votre Wi-Fi.

Il n’est donc pas surprenant que les pirates souhaitent également utiliser votre réseau Wi-Fi domestique.

Les cybercriminels peuvent pirater les routeurs domestiques et accéder à divers appareils connectés à Internet, comme les systèmes de sécurité domestique et les sonnettes intelligentes.

Conseil n° 14 : surveillez les activités internet

Surveiller vos enfants hors ligne est suffisamment stressant. Heureusement, il existe des outils de cybersécurité pour vous aider à surveiller leurs activités internet.

Installez un logiciel de cybersécurité doté d’un contrôle parental sur les appareils de vos enfants pour :

  • bloquer certaines fonctions des jeux
  • localiser les enfants
  • sauvegarder leurs données
  • et gérer leur temps d’écran

Conseil n° 15 : installez une suite complète de cybersécurité

Pour éviter que chaque membre de la famille ne clique sur les mauvais liens et ne visite les mauvais sites, installez une solution de cybersécurité complète qui assure la protection de tous les membres de votre famille et de leurs appareils.

Selon de nombreux experts, sur PC les solutions gratuites Windows Defender et le pare-feu natif de Windows peuvent suffir s’ils sont couplés à l’extension uBlock Origin pour bloquer les mauvais scripts.

Conseil n° 16 : en cas de doute, appelez le support technique

Les meilleurs logiciels de prévention danger internet offrent une assistance 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

  • Si vous avez le moindre soupçon que vous avez été piraté, appelez l’assistance.
  • Si vous pensez que votre appareil est victime d’une attaque par un logiciel malveillant, un logiciel espion ou un rançongiciel, appelez à l’aide.

Une bonne suite de sécurité disposera d’experts pour vous aider à résoudre votre problème.

Conseil n° 17 : faites attention à ce que vous téléchargez

Il existe plus de 1,8 milliard de sites web dans le monde, et ce n’est pas un secret que certains d’entre eux ont des intentions malveillantes.

Un site Web malveillant est un site qui tente d’installer un logiciel malveillant sur votre appareil, c’est-à-dire tout ce qui peut perturber le fonctionnement de l’ordinateur, recueillir vos informations personnelles ou permettre un accès non autorisé à votre machine.

Il existe également des téléchargements de type « drive-by », c’est-à-dire qu’un site web tente d’installer un logiciel sur votre ordinateur sans vous demander la permission au préalable.

Il est donc utile de savoir comment diagnostiquer si votre ordinateur est infecté par un logiciel malveillant afin de pouvoir le supprimer.

Conseil n° 18 : restez discret sur les réseaux Wi-Fi publics

Se connecter à des réseaux Wi-Fi publics présente de nombreux risques.

En plus de veiller à ce que vos enfants et adolescents y soient attentifs, il est important que les parents se rappellent que les pirates et les cybercriminels considèrent le Wi-Fi public, comme dans les centres commerciaux et les cafés, comme un point d’accès facile pour s’emparer de vos données.

C’est pourquoi vous devez toujours utiliser un VPN lorsque vous vous connectez à un réseau Wi-Fi public. Ou utiliser la connexion de votre 4G/5G si vous pouvez.

Conseil n° 19 : Fermez les comptes inutilisés

Les comptes inutilisés peuvent être une riche source d’informations personnelles pour les cybercriminels. Parfois, les enfants créent un compte avec leur nom et prénom ou leur date de naissance dans le nom d’utilisateur.

Les cybercriminels peuvent assembler ces données et voler des informations sur d’autres sites utilisés par l’enfant. Si vous pensez que vous ne reviendrez pas sur le site, il est préférable de fermer le compte.

Conseil n° 20 : passez du temps ensemble sur internet

Un bon moyen de rendre votre maison plus cyber-sécurisée ? Tenez tous les membres de la famille responsables de leurs pratiques en matière de sécurité internet et soutenez-les les uns les autres lorsque quelqu’un se trouve dans une situation précaire en ligne.

En tant que parents, vous devez surveiller le comportement de vos enfants, mais aussi vous intéresser aux sites qu’ils visitent et aux jeux auxquels ils jouent, afin de pouvoir leur montrer s’ils sont en sécurité.

Veillez à la transparence en plaçant les ordinateurs de bureau dans une zone commune et en décourageant les enfants de jouer avec des tablettes uniquement dans leur chambre.

Conseil supplémentaire : passez du temps ensemble sur internet en organisant une soirée jeux en ligne en famille.

cybersécuritédangerinternetpréventionsécurité
Commentaires ( 1 )
Ajoutez un commentaire
  • Agnès Michaud

    Visitor Rating: 5 Stars