10 signes qui prouvent que le gouvernement vous espionne

De nombreux consommateurs ignorent que les dispositifs intelligents qui rendent leur maison plus personnalisée et plus réactive produisent des données qui peuvent être piratées ou collectées.

L’espionnage dans notre vie de tous les jours

L’espionnage est couramment défini comme le fait de surveiller un être humain à distance, loin de lui, sans qu’il s’en aperçoive. C’est oublier que la plupart du temps, nous sommes nous-mêmes espionnés par tous les gens qui nous entourent :

  • nos proches
  • notre famille
  • les envieux qui nous jalousent

Pour ça, ils n’ont pas besoin d’être à mille lieux de nous : il leur suffit de nous regarder, même sous nos yeux, ils se font un jugement sur nous et utilisent leur espionnage pour nous combattre parfois, ou nous aimer d’autres fois.

Avec les progrès technologiques quotidiens, un autre type d’espionnage prend le dessus sur notre vieux voisin : le gouvernement. Le gouvernement est plus rusé que vous ne le pensez. Si vous pensez être espionné, voici les 10 signes bizarres à surveiller. 

1/ Vous portez le même nom que quelqu’un sur la liste de surveillance du gouvernement

Même si vous n’avez rien fait pour vous faire inscrire sur la liste de surveillance du gouvernement, quelqu’un peut porter le même nom que vous. Et cela pourrait mettre votre vie privée en danger!

En 2004, un homme nommé John Lewis était sur la liste de surveillance du gouvernement américain. Pendant des années, tous les John Lewis ont eu des problèmes pour monter à bord d’un vol parce que leurs noms étaient identiques. Vérifiez si votre nom figure sur la liste des ressortissants spécifiquement désignés et des personnes bloquées pour vous assurer qu’il n’y aura pas de surprises, ou de coups de bélier à votre porte à 06h00 du matin.

2/ Votre “téléviseur intelligent”

Toute votre technologie “intelligente” est cool, mais elle ne rend pas service à votre vie privée. WikiLeaks a révélé que la CIA peut s’introduire dans les téléviseurs intelligents Samsung (⇒ source). Bien que vous puissiez vous attendre à ce qu’un tel cambriolage soit possible sur votre téléphone ou votre ordinateur, cette nouvelle information inquiète beaucoup.

Samsung a déclaré que “la protection de la vie privée des consommateurs et la sécurité de nos appareils est une priorité absolue”, et qu’ils “examinaient la question de toute urgence”. Pour l’instant, cependant, vous voudrez peut-être faire attention à ce que vous dites lorsque vous regardez votre émission préférée.

Pour acheter votre TV vous vous êtes rendus dans votre magasin préféré ? Les cartes de fidélité y sont très populaires ! Vous vous êtes probablement fait piéger en vous inscrivant à quelques-unes de ces cartes vous-même. Vous ne réalisez pas que certaines cartes de fidélité, cartes de crédit et programmes similaires peuvent être utilisés comme moyen de vous surveiller. Il y a des données stockées sur tout ce que vous achetez en utilisant ces cartes de crédit et de fidélité, et ces statistiques sur votre activité en ligne sont vendues pour donner plus de renseignements aux annonceurs.

Bien sûr, la loi peut aussi accéder à l’historique de votre carte de crédit…

3/ Vous n’avez pas mis à jour vos appareils

Vous devez vous occuper de la cyberhygiène de base de tout votre matériel informatique ! L’un des meilleurs moyens de prévenir les atteintes à la sécurité, c’est de maintenir vos appareils à jour. Les logiciels périmés sont beaucoup plus susceptibles d’être compromis. Et de plus en plus d’autorités en profitent.

Un exemple s’est produit en 2015, lorsqu’on a découvert que 95 % des Android pouvaient être piratés grâce à un seul message texte. Apple a connu un problème similaire, et il a effectué une mise à jour à distance. Cela peut vous sembler fastidieux, mais lorsque vous recevez une alerte de mise à jour, faites-le dès que possible.

4/ Vous trouvez un traceur sous votre voiture

Il n’y a pas que votre ordinateur ou votre téléphone que le gouvernement peut surveiller. Des trackers sont souvent cachés sous le capot d’une voiture. Assez petits pour être manqués, ils peuvent s’installer dans le passage d’une roue ou dans le système d’échappement, de sorte que quelqu’un puisse suivre la position de votre voiture en temps réel.

Si vous avez l’impression d’être suivi, jetez un coup d’œil à votre voiture. N’importe qui peut acheter ces trackers en ligne de nos jours.

5/ La lumière de votre webcam est allumée même lorsque vous ne l’utilisez pas

Vous savez que votre webcam est allumée lorsque sa lumière côté s’allume. Si le voyant de votre webcam est allumé même lorsqu’elle n’est pas utilisée, ne supposez pas qu’il s’agit simplement d’un problème informatique. Ça pourrait être un espion qui vous regarde à travers votre caméra.

Le gouvernement a la technologie pour déclencher votre webcam sans même allumer la lumière. Sachant cela, vous pourriez être espionné sans en avoir la moindre idée. Si vous êtes inquiet, éteignez votre webcam. Si vous n’êtes pas sûr ou incapable de l’éteindre, couvrez-la d’un morceau de ruban adhésif opaque. Couvrir l’objectif empêchera tout espion potentiel de voir quoi que ce soit, mais n’oubliez pas que votre microphone sera probablement toujours allumé.

Agrandir l’image

6/ Vous êtes repéré à l’aéroport

Il se peut que dans une vie on soit repéré une ou deux fois à l’aéroport, mais prenez garde si cela se produit souvent. Si vous êtes arrêté à plusieurs reprises à l’aéroport, c’est un signe que votre nom est sur une liste de surveillance du gouvernement.

Aux Etats-Unis, certaines personnes n’ont plus le droit de prendre l’avion à cause de messages controversés qu’ils ont eus sur les médias sociaux. Bien que les gens ne puissent pas être mis sur liste noire pour des informations “peu fiables ou non crédibles”, les messages sur les médias sociaux ne sont pas automatiquement ignorés comme vous pouvez le penser.

Même sans parler des aéroports, le gouvernement dépense des millions en caméras vidéo haute technologie capables de vous surveiller lorsque vous marchez dans la rue. En 2012, rien que dans la ville de Chicago, il y avait 10 000 caméras publiques et privées dans la ville! Dans votre ville, il y en a certainement beaucoup aussi.

La surveillance n’est pas toujours une mauvaise chose, puisque ces caméras peuvent attraper les criminels et s’assurer que justice soit faite. Mais gardez à l’esprit que vous pouvez être observé à l’extérieur de votre maison sans le savoir.

7/ Vous avez ouvert des courriels douteux

Nous avons tous reçu des courriels suspects. La question est : en avez-vous ouvert un ? En cliquant dessus, vous invitez l’expéditeur sur votre appareil. Que ce soit le gouvernement ou un spammeur qui envahit votre vie privée, la première chose à faire est de supprimer le courriel sans l’ouvrir. Quoi que vous fassiez, ne répondez pas au courriel. Cela confirme que votre compte est actif, ce qui invite à d’autres activités d’espionnage.

Dans le même ordre d’idée, avez-vous déjà discuté d’un produit ou d’un service dans un courriel, puis vu 10 publicités pour ce produit ou service après coup ? Vous ne devriez pas en être trop surpris, car Yahoo et Google ont le droit de scanner vos courriels pour vous donner des annonces plus ciblées. Et votre service de courriel n’est peut-être pas le seul à les lire. La police peut également consulter les courriels, les photos, les fichiers et les messages sur les médias sociaux que vous avez enregistrés ou partagés, en effectuant des réquisitions.

8/ Votre consommation de données est plus élevée que la normale

Vous êtes un utilisateur Wi-Fi dévoué, mais vos données s’accumulent. Le gouvernement pourrait utiliser vos données pour espionner vos allées et venues. La police nationale commence même à utiliser cette pratique ! Une hausse de données internet consommée pourrait provenir de logiciels espions qui suivent votre vie quotidienne.

Les pirates informatiques peuvent également utiliser cette technologie pour voler vos informations personnelles. Installé dans un téléphone portable, le célèbre logiciel espion Hoverwatch peut espionner votre smartphone en douce, et rapporter à son utilisateur vos conversations, vos textos, vos photos, et même déclencher l’écoute environnementale quand il le souhaite ! (⇒ Ici la démonstation du soft).

9/ Une camionnette banalisée est garée à l’extérieur de votre maison

Non, ce n’est pas juste un accessoire ringard pour film d’espionnage. Le gouvernement utilise vraiment des véhicules non marqués pour la surveillance. Toutes les camionnettes garées à l’extérieur de votre maison ne sont pas préoccupantes, mais quelques indicateurs clés pourraient indiquer qu’il s’agit d’une camionnette de surveillance.

Recherchez les fourgonnettes non marquées dont les vitres teintées sont garées pendant plusieurs jours sans qu’aucune personne n’entre ou ne sorte du véhicule.

Même lorsque vous quittez la maison sans votre téléphone, il existe un autre moyen de garder un œil sur vous : Les voitures de police et les panneaux de signalisation routière peuvent être équipés de lecteurs automatiques de plaques d’immatriculation pour la surveillance. Ces lecteurs scannent votre numéro de plaque d’immatriculation, la date, l’heure et le lieu. Les informations sont potentiellement mises en commun dans de grandes bases de données pour les autorités. Et une partie de l’information ne disparaît pas avant des années – ou jamais.

10/ Quelque chose ne va pas chez vous

Vous avez l’impression d’être surveillé dans votre propre maison ? Vous n’êtes peut-être pas très loin du compte. Dans certains cas, la police est autorisée à installer des caméras de surveillance cachées sur des propriétés privées sans vous le dire. Cela ne signifie pas que le gouvernement choisira n’importe qui, mais s’il a des raisons de croire que vous représentez une menace pour la société, vous risquez de retrouver votre maison sur écoute.

Le même risque existe si vous voyez les mêmes personnes autour de vous toute la journée. La police possède des experts qui savent se fondre dans la foule. Ces agents ont des vêtements prêts pour tout type d’événement : du jogging au saut dans le métro, de manière à se confondre avec la foule. Il y a généralement toute une équipe autour de vous lorsque vous êtes suivi, même si vous ne le remarquez probablement pas. Maintenant que vous le savez, il est important de vous souvenir des visages plutôt que des vêtements si vous pensez être suivi.

Untelephone.com Votre appareil photo et votre microphone vous espionnent-ils ?

Notre avis: Voici ce qu’a dit l’ancien directeur du FBI, James Comey, lorsqu’on lui a demandé en septembre 2016 s’il avait recouvert la webcam de son ordinateur portable de ruban adhésif : “Oui, oui. On se moque de moi pour beaucoup de choses, et notamment pour ça. Mais je pense que les gens verrouillent leur voiture et leur porte la nuit. J’ai un système d’alarme chez moi. Si vous avez un système d’alarme, vous devez l’utiliser. Pour mon matériel informatique, j’utilise aussi le mien!”

RatingEvaluation 5 étoiles
5 / 5(1 )