D’espionnage

Le cyber-espionnage est un type de cyber-attaque dans lequel un utilisateur non autorisé tente d’accéder à des données sensibles ou classifiées ou à la propriété intellectuelle (PI) pour obtenir un gain économique, un avantage concurrentiel ou des raisons politiques.

Pourquoi le cyberespionnage est-il utilisé ?

Le cyberespionnage est principalement utilisé comme un moyen de recueillir des données sensibles ou classifiées, des secrets commerciaux ou d’autres formes de propriété intellectuelle qui peuvent être utilisés par l’agresseur pour créer un avantage concurrentiel ou vendus pour un gain financier.

Dans certains cas, la violation a simplement pour but de nuire à la réputation de la victime en exposant des informations privées ou des pratiques commerciales douteuses.

Les attaques de cyberespionnage peuvent être motivées par un gain monétaire ; elles peuvent également être déployées dans le cadre d’opérations militaires ou en tant qu’acte de cyberterrorisme ou de cyberguerre. L’impact du cyberespionnage, en particulier lorsqu’il s’inscrit dans le cadre d’une campagne militaire ou politique plus large, peut entraîner une perturbation des services publics et des infrastructures, ainsi que des pertes humaines.

  • Les cibles les plus courantes du cyberespionnage sont les grandes entreprises
  • les agences gouvernementales
  • les institutions universitaires
  • les groupes de réflexion
  • ou d’autres organisations qui possèdent une propriété intellectuelle et des données techniques précieuses pouvant créer un avantage concurrentiel pour une autre organisation ou un gouvernement

Des campagnes ciblées peuvent également être menées contre des individus, tels que des dirigeants politiques et des fonctionnaires éminents, des cadres d’entreprise et même des célébrités.

Les cyberespions tentent le plus souvent d’accéder aux actifs suivants

  1. Données et activités de recherche et développement
  2. Données de recherche universitaire
  3. La propriété intellectuelle, comme les formules ou les plans de produits
  4. Salaires, structures de primes et autres informations sensibles concernant les finances et les dépenses de l’organisation
  5. Les listes de clients et les structures de paiement
  6. Objectifs commerciaux, plans stratégiques et tactiques de marketing
  7. Stratégies, affiliations et communications politiques
  8. Renseignements militaires

Tactiques courantes de cyberespionnage

La plupart des activités de cyberespionnage sont classées dans la catégorie des menaces persistantes avancées.

  • Une menace persistante avancée est une cyberattaque sophistiquée et soutenue dans laquelle un intrus établit une présence non détectée dans un réseau afin de voler des données sensibles sur une période prolongée.
  • Elle est soigneusement planifiée et conçue pour infiltrer une organisation spécifique et échapper aux mesures de sécurité existantes pendant de longues périodes.
  • Elle exige un degré de personnalisation et de sophistication plus élevé qu’une attaque traditionnelle. Les adversaires sont généralement des équipes de cybercriminels expérimentés et bien financés qui ciblent des organisations de grande valeur. Ils ont consacré beaucoup de temps et de ressources à la recherche et à l’identification des vulnérabilités au sein de l’organisation.

La plupart des attaques de cyberespionnage impliquent également une certaine forme d’ingénierie sociale pour stimuler l’activité ou recueillir les informations nécessaires auprès de la cible afin de faire progresser l’attaque.

Ces méthodes exploitent souvent les émotions humaines, telles que :

  • l’excitation
  • la curiosité
  • l’empathie
  • ou la peur

…pour inciter à agir rapidement ou de manière irréfléchie.

Ce faisant, les cybercriminels incitent leurs victimes à donner des informations personnelles, à cliquer sur des liens malveillants, à télécharger des logiciels malveillants ou à payer une rançon.

Le cyber-espionnage de votre conjoint

Laisser un commentaire