navigation

La navigation est la science et l’ensemble des techniques qui permettent de : connaître la position (ses coordonnées) d’un mobile par rapport à un système de référence, ou par rapport à un point fixe déterminé ; calculer ou mesurer la route à suivre pour rejoindre un autre point de coordonnées connues ; calculer toute autre information relative au déplacement de ce mobile (distances et durées, vitesse de déplacement, heure estimée d’arrivée, etc.).

Laisser un commentaire

Notre dépendance à l’égard de la navigation dans l’espace et notre attente de pouvoir naviguer sans problème d’un endroit à l’autre sont des choses que nous considérons comme acquises.

Le comportement consistant à consulter Google Maps pour s’orienter est devenu si courant que lorsque je demande mon chemin dans une nouvelle ville, la personne est surprise et doit invariablement consulter son smartphone pour s’orienter.

Que se passe-t-il lorsque nous n’avons pas le luxe de disposer d’un GPS/GNSS ? D’autres technologies sont-elles capables de nous aider à naviguer lorsque le GPS/GNSS est incapable de le faire ?

Il y a quelques semaines, j’ai lu un article intéressant sur ce qui nous attend dans le domaine de la navigation. Naturellement, en tant qu’ingénieur en géomatique, j’étais intrigué par les dernières technologies développées pour remplacer le GNSS dans certaines applications. L’un des domaines les plus prometteurs pour la navigation du nouvel âge est la microtechnologie.

La plupart des établissements de défense du monde entier se tournent vers la microtechnologie pour pallier les urgences du GPS, qui semblent d’ailleurs très possibles dans un avenir proche.

La DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) a une équipe entière qui travaille sur ces technologies : Le programme Micro-Technology for Positioning, Navigation and Timing (Micro-PNT). L’un des principaux objectifs de ce projet est de développer une technologie de navigation inertielle et de guidage de précision autonome à l’échelle de la puce. Les micro-gryos sont très populaires à cet égard et le groupe Northrop Grumman a mis au point un nouveau prototype « micro-Nuclear Magnetic Resonance Gyro (micro-NMRG) » pour la division MICRO-PNT du DARPA.

Laisser un commentaire