Intercepter les SMS pour protéger votre adolescent

Depuis quelques années, le nombre de SMS diminue. La raison est triple :
  • 1/ D’une part les réseaux sociaux comme Instagram remplacent de nos jours les MMS en ajoutant une plus-value non négligeable (le multimédia) au détriment de la vie privée.
  • 2/ Pour ceux qui veulent se protéger de la NSA, des messageries chiffrées comme Signal sont privilégiées car les numéros de téléphone peuvent être tracés par le gouvernement.
  • 3/ Enfin, la consommation de bande passante 4G augmente, montrant que les gens utilisent désormais leur smartphone comme ils utilisaient avant leur ordinateur : c’est-à-dire pour tout faire et non pas seulement envoyer des messages textes.

Il n’empêche que le phénomène d’envois de textos est un phénomène à succès chez les jeunes adolescents. En tant que parents, il est bon de pouvoir intercepter les SMS ou d’imposer des limites pour éviter les abus et les dangers.

Envoyer des textos devient, pour certains jeunes, le meilleur moyen de communiquer avec son prochain. Le langage SMS est devenu courant sur leur téléphone portable, mais un manque de maturité pourrait entraîner des conséquences néfastes pour votre enfant.

Mesures à prendre pour protéger votre adolescent

1/ Contrôler les messages

Vous pensez que votre enfant est victime d’intimidation ? Ou qu’il envoie des sextos ? Ou qu’il vend de la drogue ? Il y a une application pour ça. En France, 90 % des adolescents possèdent un téléphone portable avec accès à internet, à des jeux, à l’appareil photo et aux réseaux sociaux. Des craintes alimentent un nombre croissant de parents, qui désirent garder un oeil vigilent sur ce que font leurs enfants en ligne. La société encourage les parents à dire à leurs enfants qu’ils sont surveillés, mais certaines applications peuvent fonctionner secrètement et montrer ce que les enfants publient sur les réseaux sociaux. Ces mêmes applications peuvent aussi supprimer les textos et les statuts de réseaux sociaux sur WhatsApp, Facebook et Snapchat par exemple. La vraie question est de savoir si c’est justifié, et ce sont des décisions morales qu’un parent doit prendre. Il est envisageable de s’asseoir à côté de son enfant et de regarder ses messages occasionnellement, en interceptant ses SMS. Vous pouvez aussi l’informer que vous acceptez qu’il ait un téléphone portable à la condition que vous puissiez, de temps en temps, prendre connaissance de ses messages. Un logiciel comme mSpy vous permet de faire le monitoring complet d’un téléphone depuis votre propre ordinateur, sans avoir à vous saisir du téléphone à chaque fois que vous voulez lire un SMS.

2/ Informer votre enfant des risques de la cyberintimidation

La cyberintimidation regroupe tous les messages violents que votre adolescent est susceptible de recevoir par messagerie ou texto. Il s’agit aussi du contenu violent ou intimidant qu’il peut trouver sur certains sites.

Les conséquences néfastes sont vastes :

  • la peur
  • l’absentéisme à l’école
  • la honte
  • des tentatives de suicide

Certains messages peuvent lui faire peur ; il faut alors communiquer avec votre enfant, lui demander de ne pas écrire à des inconnus et de ne pas, lui-même, être auteur de fausses rumeurs sur le web.

En ce moment, la mode est aux deepfake, des vidéos manipulées qui remplacent le visage de quelqu’un par un autre trouvé sur une photo ou une vidéo. De plus en plus de vidéos pornographiques « fake » mettent en scène des victimes dont le visage a été implanté sur des corps d’actrices porno.

3/ La question du sexting

Le sexting est l’envoi de messages contenant du texte et des images à caractère sexuel. Le problème est le manque de contrôle des messages qu’envoie votre enfant.

  • ils peuvent être retransférés à une multitude de contacts (par le biais de listes d’Emails)
  • ils peuvent aussi être conservés durant des années jusqu’au jour où on lui ressortira lorsqu’il sera adulte

Assurez-vous que votre adolescent ait bien conscience des infractions à caractère sexuel et des atteintes à la dignité ou à la réputation de la personne.

Si vous voulez vous déconnecter complètement et élever vos enfants hors du monde moderne, vous devez aller dans les jungles d’Amazonie ou quelque chose comme ça… Dans le monde dans lequel nous vivons, la technologie mobile est omniprésente et ne fera que s’étendre. Suivre nos enfants et les guider peut sauver des vies.

4/ Préserver le sommeil de votre enfant

Pour cela, vous pouvez l’empêcher d’envoyer des textos après le coucher le soir, ou l’obliger à éteindre son téléphone. Dans le cas contraire, le stress et l’émotivité pourraient l’empêcher de s’endormir ou le faire se réveiller en pleine nuit.

Enfin, intercepter sms et textos de votre enfant permet de savoir à quelle heure du jour et de la nuit il « textote ».

5/ L’empêcher d’envoyer des textos au volant

Envoyer des SMS au volant est à proscrire en toute circonstance, puisque cela rend la conduite vingt fois plus dangereuse que la normale.

Vous pouvez informer votre enfant sur les conséquences dramatiques des accidents, ainsi que sur les conséquences légales en cas d’arrestations par les forces de police. Un autre conseil consiste à éloigner le téléphone du conducteur et le placer hors de portée de manière à ne pas être tenté de l’utiliser lors de la conduite.

Outre le suivi de l’utilisation des réseaux sociaux et des SMS, des applications parentales peuvent surveiller la vitesse à laquelle une personne conduit ou se déplace dans un véhicule en tant que passager. Mspy et Hoverwatch offrent ces services, envoyant des alertes lorsque quelqu’un conduit au-dessus de la limite de vitesse ou s’aventure en-dehors d’une limite prédéterminée. On appelle ça le géofencing. La technologie est votre bras droit pour vous donner les informations dont vous avez besoin. De nombreuses familles trouvent rassurant d’être informées à l’avance de la localisation de leurs enfants. Ces parents sont-ils ennuyés de recevoir des notifications « push » chaque fois que leur fille se rend au travail à toute vitesse ou qu’elle rentre à la maison 1 heure après une fête ? Non car ils y sont habitués.

Intercepter les SMS : pour quoi faire ?

Voici différents cas dans lesquels l’interception de SMS pourraient vous faciliter la vie :

  1. Lorsque vous attendez un SMS important pour cause de travail ou de relation amoureuse.
  2. Lorsque vous avez perdu votre téléphone portable et que vous aimeriez bien savoir quels SMS reçoit le voleur. Même si le voleur change de carte SIM, le soft continuera de fonctionner à l’intérieur.
  3. Lorsque vous avez perdu votre téléphone et que vous voulez continuez à recevoir vos SMS sur votre ordinateur.
  4. Lorsque vous désirez conserver les SMS échangés même en cas de perte de votre appareil téléphonique
Intercepter SMS et autres messages téléphonique peut aussi se révéler utile si vous avez peur des pirates et des virus. Sauvegarder ses messages et ses photos pour les récupérer plus tard, c’est un avantage intéressant.

Comment s’y prendre ?

  • En vous créant un compte par le biais de ce lien, vous avez l’assurance de recevoir dans votre boîte de messagerie le lien pour pouvoir installer le logiciel et recevoir les guides d’installation.
  • L’installation est relativement simple, puisqu’elle consiste à vous saisir du téléphone, à aller sur internet avec et d’y télécharger l’application. Une manipulation permettra ensuite de la rendre invisible.
  • Vous bénéficiez d’un support en ligne pour répondre à vos questions en cas de problème.
Une fois que vous vous êtes inscrit, les informations sont téléchargées sur votre page de connexion privée où vous pouvez lire tous les messages de l’iPhone ou de l’Android que votre enfant a envoyés et reçus. Vous pouvez également consulter son journal d’appels téléphoniques, ses contacts téléphoniques et son historique de navigation sur le web, ou surveiller ses messages Kik et WhatsApp.
Un logiciel d’interception de SMS n’apparaît pas sur le téléphone de votre enfant, ce qui peut sembler un peu sournois. C’est pourquoi la législation impose d’informer votre enfant de son suivi, dans un souci de protection de la vie privée.
Notez que le logiciel mSpy propose à l’installation de laisser ou de masquer l’icône de surveillance, au choix.

Avertissement

L’interception de SMS et de données devient si facile que quelques avertissements en deviennent nécessaires :

  1. Ne pas utiliser ce logiciel à des fins malintentionnées
  2. Ne pas utiliser ce logiciel sur des personnes qui ignorent qu’elles sont espionnées
  3. Ce genre de logiciel peut être utilisé pour intercepter SMS, emails, statuts et appels téléphoniques en respectant la législation de votre pays
SMS

Les prédateurs sont omniprésents

Les enfants qui n’ont pas de problèmes de comportement sont tout aussi vulnérables aux prédateurs en ligne que ceux qui en ont. Mais les adolescents plus âgés, en particulier, ont le droit à une vie privée.

Il n’est pas toujours facile pour les parents de trouver le bon équilibre, mais s’il y a de la confiance et de l’ouverture, le risque que les choses tournent mal est définitivement réduit.

Pour nous encourager merci de noter l'article !
4.5 (2 votes)