Les 3 différentes formes de couples dirigés par une femme dominante

Photo of author
Écrit par Agnès Michaud

Une passion pour la technologie alliée à une soif viscérale de la rendre utile aux relations humaines.

Si vous êtes une femme qui aime avoir le contrôle ou un homme qui aime jouer un rôle plus subalterne, vous pourriez être intéressé (ou être déjà impliqué.e) dans des relations dirigées par des femmes.

Qu’est-ce qu’une relation dirigée par une femme dominante

Une relation dirigée par une femme est traditionnellement un type de relation entre une femme dominante et un homme soumis.

Certaines personnes utilisent aujourd’hui le terme « relation dirigée par une femme » de manière plus générale pour décrire toute relation entre un homme et une femme dans laquelle la femme détient plus de pouvoir que l’homme, que ce soit en termes :

  • de statut de soutien de famille
  • de pouvoir de décision
  • ou de dynamique du couple

La définition comporte de nombreuses variantes, car il s’agit d’un vaste terme générique. Les relations de couple dirigées par les femmes peuvent être n’importe quelle relation qui n’est pas dirigée par un homme.

Dans sa forme la plus souple, une telle relation de couple peut être un échange de pouvoir égal ou varié entre les partenaires.

Dans sa forme la plus extrême et traditionnelle, c’est une relation dans laquelle la femme dominante est le décideur de l’autre partenaire.

  • Cela peut aller de ses finances
  • à sa tenue vestimentaire
  • en passant par des tâches plus subalternes comme les corvées

Toutes les dynamiques en dessous peuvent être impliquées dans un couple dont la femme est le leader, bien qu’il ne soit pas nécessaire qu’elles soient toutes présentes pour qu’une relation soit considérée comme telle.

Les caractéristiques d’une relation de couple dirigée par la femme

  1. La femme dominante est le seul ou le principal soutien financier de la relation.
  2. L’homme assume la plupart ou la totalité des responsabilités domestiques et des soins aux enfants.
  3. La femme est le principal décideur dans la relation.
  4. Les pensées, les sentiments et les perspectives de la femme ont la priorité sur ceux de l’homme dans la relation.
  5. La femme a un contrôle financier total dans la relation, y compris le contrôle de ce que l’homme peut ou ne peut pas dépenser.
  6. La femme est dominante dans les relations intimes, et la plupart des rencontres physiques tournent autour de son plaisir.
  7. C’est généralement la femme qui décide quand et comment faire l’amour.
  8. Le rôle de l’homme est largement soumis et obéissant, que ce soit dans la relation de tous les jours ou dans les moments amoureux.
  9. L’homme et la femme sont largement égaux dans leur vie quotidienne, mais la femme est dominante dans la chambre à coucher.

homme fait le menage femme rigole

Cette relation dominée par la femme tire une grande partie de ses frissons du fait qu’elle renverse les rôles traditionnels des sexes

Alors que notre société a encore tendance à considérer les hommes comme dominants et les femmes comme soumises, elle renverse consciemment les scénarios et s’adonne à une dynamique de pouvoir qui place les femmes au sommet.

La culture d’aujourd’hui commence à se débarrasser de ses vieilles normes

Il est de plus en plus courant que les femmes soient le principal soutien financier de leur foyer et que les relations recherchent des bases plus égalitaires en donnant consciemment du pouvoir aux femmes qui les composent.

Près de 30 % des femmes dans les mariages à double revenu gagnent plus d’argent que leur mari, selon les données du recensement de 2019. Il devient courant que les femmes prennent les rênes.

Alors qu’une femme dominante pouvait auparavant être considérée comme une rareté ou un fantasme pervers, c’est aujourd’hui beaucoup plus courant.

Les différents types de relations dirigées par les femmes

1. Faible contrôle

Une « relation dirigée par une femme » à faible contrôle est essentiellement une relation progressive typique.

L’homme et la femme contribuent tous deux de manière égale au ménage et partagent de nombreuses responsabilités essentielles :

  • qu’il s’agisse de gagner de l’argent
  • d’élever les enfants
  • ou d’effectuer des tâches ménagères

Les deux partenaires fournissent un revenu, la femme gagnant le même salaire ou plus que l’homme.

Les deux partenaires participent également aux travaux ménagers et aux soins des enfants, l’homme partageant également ou effectuant la majorité des tâches domestiques. Par ailleurs, la femme peut être le seul soutien de famille du ménage, l’homme s’occupant de toutes les tâches domestiques.

2. Contrôle modéré/élevé

La femme dominante a un niveau de contrôle modéré à élevé sur l’homme.

En fonction de la dynamique que les partenaires souhaitent et acceptent, la femme peut avoir le contrôle sur diverses parties de la relation et de la vie de l’homme.

  • Il peut s’agir de prendre toutes les décisions importantes dans la relation
  • d’avoir le dernier mot sur ce qu’ils dépensent ou ne dépensent pas
  • de confier à l’homme la plupart ou la totalité des responsabilités domestiques
  • et/ou d’être le principal orchestrateur de leur vie amoureuse

Les partenaires peuvent également explorer les thèmes du jeu de pouvoir ou de la domination dans leur intimité, la femme jouant le rôle dominant et l’homme le rôle soumis.

Le contrôle a généralement des limites et ne s’applique qu’à certaines parties de leur vie mais pas à l’ensemble, ou parfois les partenaires entrent et sortent de la dynamique du pouvoir selon leurs désirs ou leurs besoins.

3. Contrôle total

On parle ici d’une relation où la dynamique du pouvoir est vécue jour après jour pendant toute la vie des partenaires.

La femme dominante a un contrôle total et absolu sur la vie de l’homme, et l’inégalité des rôles entre la femme et l’homme est moins un jeu de rôle se produisant dans certaines situations qu’un style de vie complet et dédié.

Cela s’apparente davantage à un échange de pouvoir total qui nécessite de lourdes négociations et parfois même un contrat.

Domination : femme a talons ecrase son copain

Avantages pour l’homme d’être dans un couple dominé par la femme

Une relation dans laquelle la femme domine peut permettre aux hommes de faire l’expérience d’une relation où ils ne sont pas responsables de tout et où ils peuvent apprécier que quelqu’un d’autre soit aux commandes sans avoir honte.
Cela supprime la pression de se conformer à un modèle irréaliste de masculinité taillé pour lui par la société.
En se sentant libre de choisir sa propre voie, il s’ouvre à qui il est vraiment et cela l’aide à vivre une vie plus pleine.
Certains hommes apprécient aussi spécifiquement le sentiment d’être subordonnés ou même humiliés, en partie parce que ces sentiments et expériences sont considérés comme tellement tabous dans la culture dominante.

Avantages d’être une femme dominante

Voir aussi le pour et le contre des femmes dominantes.

Pour les femmes, une relation de domination sur son homme peut être un moyen d’accéder pleinement à leur pouvoir d’une manière qui n’est tout simplement pas encore possible dans la plupart des sociétés traditionnelles.

Le pouvoir est synonyme de liberté

  • Vous avez le dernier mot sur les choses, ce qui peut être particulièrement exaltant pour les femmes qui ont grandi dans des foyers conservateurs dirigés par des hommes.
  • Il apporte également des responsabilités : tout à coup, vous êtes la personne responsable des grands choix.
  • Pour les femmes qui aiment les défis que représentent la prise de responsabilités et le respect des engagements, c’est transformateur d’avoir autant de contrôle.
  • Certaines femmes éprouvent tout simplement un plaisir sexuel à dominer et à soumettre les autres, encore une fois parce qu’il est tabou d’explorer ces dynamiques dans d’autres domaines de la vie.

Comment mettre en place une relation dirigée par une femme

1. Comprenez ce que vous voulez

Avant de plonger dans toute forme de domination sur votre homme, il est important de comprendre ce que vous voulez et quelles sont vos limites, ainsi que celles de votre partenaire.

Cherchez d’abord à comprendre vos propres désirs.

  • Comment ressentez-vous votre couple ?
  • Quels sont les aspects de votre et de sa vie que vous voulez pouvoir contrôler ?
  • Quels sont les aspects que vous ne voulez pas avoir à contrôler ?

Il peut être utile de faire des recherches sur la dynamique des relations dominées ou sur la dynamique générale des relations pour comprendre quelles sont les possibilités, ce que vous voulez et ce que vous ne voulez pas.

femme domine

2. Communiquez ce que vous voulez dès le début

Si cette dynamique fait partie intégrante de vos relations romantiques, il est important de communiquer ce que vous voulez dès le début d’une relation potentielle. Vous n’avez pas nécessairement à le dire en premier, mais vous pourriez le faire.

Dites à votre partenaire quel genre de dynamique vous avez en tête et ce qui vous excite à ce sujet, et permettez-lui de vous indiquer son niveau d’intérêt avant de passer aux détails. Une relation de pouvoir sur votre partenaire n’est possible qu’avec un partenaire pleinement consentant, alors retirez-vous s’il vous dit qu’il n’est pas intéressé.

Dans certains couples, un logiciel espion est parfois installé dans les téléphones de l’homme et de la femme pour que l’autre sache en toute circonstance ce qui est écrit ou ce qui est dit au téléphone.

Cette transparence totale n’est pas à mettre entre les mains de tout le monde, en effet le logiciel espion en question peut se rendre invisible dans le téléphone en cochant l’option « masquer l’icône ».

3. Commencez lentement

Les relations avec une femme dominante, en particulier lorsqu’ils impliquent des niveaux de contrôle plus élevés, peuvent être une dynamique intense.

Commencez doucement si c’est quelque chose que vous n’avez jamais fait auparavant. Le fantasme de quelque chose peut souvent être très différent de la réalité.

Une fois que vous avez trouvé un partenaire adapté, vous pouvez discuter de ce qui vous convient à chacun et commencer à intégrer des éléments de domination dans votre relation.

Veillez à continuer à communiquer et à prendre des nouvelles régulièrement pour vous assurer que la dynamique est bonne pour les deux parties.

4. Parlez à d’autres personnes qui apprécient les relations de domination

Ne comptez pas uniquement sur vos partenaires potentiels pour explorer ou comprendre ce mode de vie.

Liez-vous d’amitié avec des personnes qui se situent du même côté de l’échange de pouvoir pour discuter de leur expérience.

Cela vous sera bénéfique, car les partenaires peuvent aller et venir. Cela permet également à votre partenaire d’avoir moins à supporter le poids de vos désirs.

Conclusion

Une relation dirigée par une femme peut être un simple moyen de s’assurer que les femmes sont autonomes dans leurs relations. Il existe de nombreuses façons de vivre une relation de domination sur son mari, alors communiquez avec vos partenaires sur ce que vous recherchez et pourquoi, afin de voir s’il existe un terrain d’entente à explorer mutuellement.

Un femme dominante met de côté les vieilles idées sur les « vrais hommes » . Chacun se sent habilité à choisir le type de dynamique relationnelle qui fonctionne le mieux pour lui et son partenaire, sans pression pour se conformer à des idéologies.

Cliquez pour lire :

MSpy espionne les réseaux sociaux et les conversations sur un téléphone

Le logiciel espion

mSpy bannière promotionnelle

0 réflexion au sujet de « Les 3 différentes formes de couples dirigés par une femme dominante »

Laisser un commentaire