La consommation du sexe

— Article dernièrement modifié le 29 Août 2013 @ 6 h 47 min

Je ne dis pas que je prends la défense de mon mari qui m’a trompée ni que je le comprends, ou encore moins que j’essaye de me mettre à sa place. Oui ce qu’il a fait n’était pas à faire, et rien ne peut justifier une trahison de la confiance qu’on met en quelqu’un.

Mais aujourd’hui j’ai pris le train jusqu’à Paris. Voilà un exemple de notre société actuelle : dans le train, le regard d’un homme me fixait. Il se trouvait à trois rangées après la mienne, mais dans le sens contraire : ses yeux plongeaient dans les miens.

Un train sensuel

Un train sensuel

Je n’ai rien dit, j’ai essayé d’esquiver son regard mais ils revenaient : les miens et les siens, constamment, sans que je ne puisse rien faire.

Voilà, me suis-je dit, un exemple de ce qui a pu arriver à mon mari. C’est un peu facile comme explication parce que, même si on est tenté, rien ne nous oblige à passer à l’acte. C’est un peu facile aussi parce que mon mari a très bien pu être à l’origine du premier pas. Mais la moralité de cette histoire, c’est qu’à mon avis notre société de consommation tourne autour, justement, de la consommation. Et qu’est-ce qui fait davantage consommer que le sexe ? Peu de produits sont aussi fructueux que le marché du sexe : pour l’avoir, les gens peuvent en arriver à faire beaucoup de choses et à faire beaucoup de dépenses. Regardez le marché des prostituées.

Cette société de consommation nous excite et nous modèle : on en arrive à un point où il faut consommer du sexe, où il faut se montrer épanoui(e) sexuellement, sans quoi nous passons pour un has-been. Mon mari m’a trompée : il a voulu consommer, comme tout le monde, alors qu’il m’avait moi à côté.

Cette ballade en train m’a prouvée que les tentations sont toutes autour de nous, dans notre vie de tous les jours, et de manière quotidienne.

  1. • A la télé
  2. • Dans le train
  3. • Sur internet
  4. • Au travail

Trahir son conjoint, cependant, paraît une étape injustifiable quand il suffirait de parler et de simplement se mettre d’accord. L’infidélité, vous, ça vous parle ?

Voir aussi les articles :

Trois flèches vers le bas

Ici la meilleure application de surveillance

3 garanties pour 1 logiciel :

10 jours de remboursement

Anonymat garanti

Support gratuit

=> Surveillance, monitoring et interception d’appels

Commentez ici :

Entrée suivante =>

Entrée précédente =>

Qui sommes-nous ?

Sandrine est la blogueuse responsable de ce blog. Préoccupée par la psychologie et les relations de couple, elle effectue une veille axée sur les relations sociales et la communication entre hommes et femmes.

Nathan intervient quant à lui sur les sujets techniques et les bouleversements opérés par l'arrivée des smartphones et des nouveaux moyens de communication dans notre société.

Qu’est-ce que BIBIspy ?

Logiciel de surveillance de smartphone : Définition ici

CACHED !!!
Share This