Est-il permis au mari musulman de demander à sa femme le mot de passe de son téléphone s’il a des soupçons sur elle ?

Photo of author
Écrit par Ferragus Labrosse

Une passion pour la technologie alliée à une soif viscérale de la rendre utile aux relations humaines.

Le mari a-t-il le droit de demander à sa femme le mot de passe de son ordinateur et de son téléphone ? Surtout si elle montre des signes forts qu’elle pourrait faire des choses qui sont Haraam ou Imparissables ?

La louange est à Allah

Le croyant doit penser positivement à son compagnon musulman et doit supposer le meilleur, et interpréter ses affaires d’une bonne manière, et il doit se tenir à l’écart de la suspicion et de la pensée négative pour lesquelles il n’y a aucun fondement, parce qu’Allah, qu’Il soit exalté, dit :

« Ô vous qui croyez ! Evitez la suspicion, en effet certaines suspicions sont des péchés. Et n’espionnez pas… » [al-Hujuraat 49:12].

al-Hujuraat 49:12

Il est dit dans Zawaajir ‘an Iqtiraaf al-Kabaa’ir (2/226) : Ce verset indique qu’il est catégoriquement interdit de s’enquérir des affaires privées des gens et de rechercher leurs fautes.

Le Prophète (bénédiction et paix d’Allah soient sur lui) a dit :

  • Ne vous épiez pas les uns les autres
  • ne vous faites pas concurrence
  • ne vous enviez pas
  • ne vous haïssez pas
  • ne vous tournez pas le dos les uns aux autres
  • et soyez, ô esclaves d’Allah, frères comme Il vous l’a ordonné.

Et il (bénédictions et paix d’Allah soient sur lui) dit :

« Ô vous qui avez proclamé la foi du bout des lèvres mais que la foi n’est pas entrée dans vos cœurs, ne médisez pas sur les musulmans et ne cherchez pas leurs défauts, car quiconque cherche les défauts des musulmans, Allah cherchera ses défauts, et si Allah cherche les défauts d’une personne, Il l’exposera même si elle est dans le plus profond de sa maison. »

Il a été dit à Ibn Mas’ood (qu’Allah soit satisfait de lui) :

Que penses-tu si je te parle d’al-Waleed ibn ‘Utbah et du vin qui coule de sa barbe ? Il répondit : Il nous a été interdit de nous espionner les uns les autres ; s’il nous montre quelque chose d’anormal dans sa conduite, alors nous le prendrons à partie. Fin de citation.

Sur cette base, le principe de base est qu’il n’est pas permis à un mari, dans des circonstances ordinaires, de demander à sa femme le mot de passe de son téléphone portable ou de son ordinateur, car ce comportement implique le doute et la suspicion, et il peut aigrir la relation entre les conjoints d’une manière qui peut être difficile à rectifier.

une musulmane textote

Mais si le mari a trouvé des indices ou des preuves circonstancielles qui indiquent que sa femme fait certaines choses qui sont contraires à l’enseignement islamique, alors il n’y a aucune raison pour qu’il ne lui demande pas son mot de passe.

En fait, dans ce cas, il a le droit d’utiliser la ruse (à son insu) pour découvrir ce qui se passe réellement.

Et Allah sait mieux que quiconque.

Dans certains couples, un logiciel espion est parfois installé dans les téléphones de l’homme et de la femme pour que l’autre sache en toute circonstance ce qui est écrit ou ce qui est dit au téléphone.

Cette transparence totale n’est pas à mettre entre les mains de tout le monde, en effet le logiciel espion en question peut se rendre invisible dans le téléphone en cochant l’option « masquer l’icône ».

MSpy espionne les réseaux sociaux et les conversations sur un téléphone

Le logiciel espion

mSpy bannière promotionnelle

0 réflexion au sujet de « Est-il permis au mari musulman de demander à sa femme le mot de passe de son téléphone s’il a des soupçons sur elle ? »

Laisser un commentaire