Mon adolescent est-il « normal » , fou ou sérieusement perturbé ?

Photo of author
Écrit par Ferragus Labrosse

Une passion pour la technologie alliée à une soif viscérale de la rendre utile aux relations humaines.

Un pourcentage élevé d’adolescents passe par une phase de rébellion ou de « folie » qui est normale pour leur âge et le développement de leur cerveau.

  • La différence entre un comportement d’adolescent normal
  • fou
  • et un comportement véritablement troublé

…se situe au moment où l’adolescent prend du retard par rapport à ses pairs dans des domaines critiques :

  • école
  • activité sociale
  • maturité émotionnelle
  • maîtrise de soi
  • autodiscipline
  • conscience des risques
  • épanouissement personnel

Au minimum, un adolescent normal, même s’il a des problèmes, sera capable de faire ce qui suit :

  • Aller à l’école et faire quelques travaux scolaires s’il le souhaite
  • Avoir et garder un ou plusieurs amis de son âge qui vont aussi à l’école
  • Développer un niveau de maturité à peu près équivalent à celui de ses camarades
  • Faire preuve de maîtrise de soi quand il ou elle le veut
  • Faire preuve d’instinct de survie, être conscient des risques et éviter de se faire du mal, de faire du mal aux autres ou de faire du mal aux biens

Apprécier les activités qui l’intéressent

Il est normal pour de nombreux adolescents d’être :

  • incohérents
  • irrationnels
  • insensibles aux autres
  • égocentriques
  • puérils

Crier ou jurer est normal

Considérez cela comme une crise de colère d’un enfant.

L’imagination et les idées farfelues sont également normales à l’adolescence

Ce sont des comportements dont les adolescents fous se débarrassent en grandissant, à moins que quelque chose d’autre ne les retienne.

Ce que vous appelleriez un comportement perturbé, le genre qui nécessite un traitement de santé mentale, est une question de degré.

Alors comment faire la différence ?

Recherchez des schémas envahissants de problèmes sociaux et comportementaux qui se distinguent de ceux de leurs pairs, des schémas qui persistent ou se produisent dans différents contextes.

Regardez depuis combien de temps ces schémas se produisent. Les schémas « fous » se répètent-ils ou ont-ils commencé soudainement ?

adolescente anxieuse

Signes d’un comportement anormal

Un changement soudain de comportement

Un changement brusque d’amis et de centres d’intérêt, et une perte d’intérêt pour les choses que votre adolescent aimait auparavant. Cela peut indiquer le début d’une maladie mentale grave ou la consommation de drogues, ou les deux.

Des idées inhabituelles, ou des croyances obsessionnelles, ou des projets irréalistes

D’autres personnes ont des inquiétudes au sujet de votre enfant.

  • Ppar exemple, l’ami de votre enfant se manifeste
  • son professeur appelle
  • d’autres parents éloignent leurs enfants de votre enfant
  • quelqu’un vérifie si vous êtes conscient de la nature de ses comportements

Comportements dangereux

« Dangereux » signifie :

  • qu’il y a un risque de se blesser ou de blesser d’autres personnes
  • de perdre ou d’endommager des biens
  • de fuguer
  • de rechercher des expériences comportant des risques importants
  • d’être facilement attiré dans ces expériences
  • d’abuser de substances
  • d’abuser physiquement ou émotionnellement d’autres personnes

Si un adolescent perturbé commet un acte dangereux pour lui-même ou pour les autres, il ne s’agit pas d’un accident, mais d’un acte impulsif, intentionnel et planifié.

  • Il a des antécédents d’activités dangereuses intentionnelles.
  • Il a ou cherche les moyens de faire des activités dangereuses.
  • Il parle d’un comportement dangereux ou menace de le faire.

Comment les psychologues mesurent-ils la gravité du comportement d’un enfant ?

Le terme « normal » est défini à l’aide de descriptions textuelles des comportements, et ceux-ci sont placés sur un spectre allant de normal à anormal (ou « perturbation émotionnelle grave » ).

Ci-dessous se trouvent quelques exemples d’une gamme de comportements dans différents contextes. Ces descriptions sont des généralisations et ne doivent pas être utilisées pour prédire les besoins de traitement de votre enfant, mais elles donnent un aperçu de la gravité et de la nécessité d’un traitement de santé mentale.

Comportements à l’école

Pas grave Cet enfant a des problèmes occasionnels avec un enseignant ou un camarade de classe qui finissent par être résolus et ne se reproduisent généralement plus.
Légèrement grave Cet enfant désobéit souvent aux règles de l’école, mais ne nuit à personne ni aux biens.

Par rapport à ses camarades de classe, il est gênant ou préoccupant, mais ne se comporte pas de manière anormale. Il est intelligent, mais ne travaille pas assez dur ou ne se concentre pas assez pour avoir de meilleures notes.

Il pourrait avoir besoin de l’aide d’un conseiller scolaire, de ses enseignants et éventuellement d’un thérapeute pour lui-même ou pour sa famille.

Sérieux
  • Cet enfant désobéit aux règles de façon répétée
  • sèche l’école
  • ou est connu pour désobéir aux règles en dehors de l’école

Il se distingue des autres élèves par des problèmes de comportement chroniques et ses notes sont mauvaises, même s’il est très intelligent. Cet enfant a besoin d’un traitement de santé mentale ou de toxicomanie.

Très grave
  • Cet enfant ne peut pas être scolarisé ou est dangereux à l’école.
  • Il ne peut pas suivre les règles ou fonctionner, même dans une classe spéciale, ou il peut menacer ou blesser les autres ou endommager des biens.
  • On craint qu’il ait un avenir difficile, qu’il finisse en prison ou qu’il ait des problèmes à vie.

S’il coopère, cet enfant a besoin d’un traitement intensif de santé mentale et/ou de toxicomanie.

adolescent turbulent

Comportements à la maison

Pas grave Cet enfant se comporte bien la plupart du temps mais a des problèmes occasionnels, qui sont généralement résolus.
Légèrement grave Cet enfant doit être surveillé et rappelé souvent, et il a besoin d’être poussé à suivre les règles ou à faire ses corvées ou ses devoirs.

Il ne semble pas apprendre ses leçons et est sans cesse frustré. Il peut être provocateur ou manipulateur, mais ses actions ne sont pas assez graves pour mériter un traitement intensif, bien qu’un conseiller scolaire ou un conseiller privé soit très utile.

Sérieux Cet enfant ne peut pas suivre les règles, même raisonnables.

Il ne peut pas expliquer ou ne prend pas la responsabilité de son comportement, qui peut inclure des dommages à la maison ou à la propriété, ou des dommages à lui-même ou aux autres.

Il a besoin d’un traitement en santé mentale ou en toxicomanie.

Très grave Le stress causé par cet enfant fait que la famille ne peut pas se débrouiller normalement à la maison, même si elle travaille ensemble.

  • Les fugues
  • les dommages aux biens
  • les menaces de suicide ou de violence envers les autres
  • et d’autres comportements

…exigent des sacrifices quotidiens de la part de tous.

La police est souvent appelée. Cet enfant a besoin d’un traitement psychiatrique intense et/ou d’un traitement contre la toxicomanie, et probablement d’un traitement résidentiel.

Comportements relationnels

Pas grave L’enfant a des amis de son âge, et entretient des amitiés saines avec des personnes d’âges différents, par exemple avec un grand-parent ou un voisin plus jeune.
Légèrement grave Cet enfant peut sembler très immature.

  • Il se dispute
  • se moque
  • intimide
  • ou harcèle les autres

…et la plupart de ses camarades de classe l’évitent.

Il est prompt à faire des crises de colère et à réagir de manière enfantine au stress, ce qui exige toujours une attention particulière de la part des parents et des personnes qui s’occupent de lui.

Sérieux L’enfant n’a pas d’amis de son âge, ou des amis à risque, et peut être manipulateur ou menaçant.

  • Il peut avoir des tendances violentes
  • Un mauvais jugement
  • Prendre des risques dangereux pour lui-même et pour les autres
  • Il ne se soucie pas des sentiments d’autrui ou peut facilement faire du mal aux autres, physiquement ou émotionnellement

Cet enfant a besoin d’une thérapie et d’un traitement psychiatrique en santé mentale ou en toxicomanie.

Très grave Le comportement de l’enfant est si agressif verbalement ou physiquement qu’il est presque toujours écrasant d’être en sa présence.

Les comportements sont répétés et délibérés, et peuvent conduire à la violence verbale ou physique contre les autres ou contre lui-même.

Cet enfant a besoin d’un traitement psychiatrique intensif et/ou d’un traitement contre la toxicomanie.

Faites attention à votre intuition

Si vous avez cherché des réponses et choisi de lire cet article, vos soupçons sont probablement fondés. Faites confiance à votre intuition.

La plupart des parents ont une bonne intuition de leur enfant. Si vous cherchez des moyens de « guérir » ou de changer votre enfant, il n’existe tout simplement pas de méthodes, de médicaments ou de thérapies faciles pour y parvenir, si ce n’est sur la durée.

  • Le traitement implique de multiples changements dans la vie
  • en plus des médicaments et de la thérapie
  • ceux-ci peuvent inclure une aide pour l’insomnie
  • un changement de régime alimentaire
  • un traitement pour les problèmes du système digestif
  • et des changements dans la maison pour réduire le stress

 Certains parents installent dans le téléphone familial l’application Mspy capable de :

  • espionner discrètement le téléphone
  • enregistrer les réseaux sociaux comme Tinder, Facebook et autres Viber
  • localiser et copier les SMS

Plutôt logiciel-espion que contrôle parental, choisissez l’application EyeZy si c’est la deuxième solution que vous souhaitez.

La maladie mentale est grave et le rétablissement est un processus long et lent

Il est compréhensible que vous souhaitiez que la personne se rétablisse rapidement, votre stress peut être intolérable.

Évitez de pousser à la guérison, car cela ne fera que stresser votre enfant et vous conduire à la déception. Coopérez plutôt avec les professionnels (enseignants, prestataires de soins) et préparez-vous à un marathon parental.

Quelle est la meilleure façon de se préparer ?

  • Travaillez dur sur votre propre santé mentale et votre bien-être.
  • Réduisez vos attentes pour obtenir des progrès constants.

Ces conseils et la sagesse d’autres parents peuvent vous aider à faire face à cette tâche décourageante.

MSpy espionne les réseaux sociaux et les conversations sur un téléphone

Le logiciel espion

mSpy bannière promotionnelle

0 réflexion au sujet de « Mon adolescent est-il « normal » , fou ou sérieusement perturbé ? »

Laisser un commentaire