10 manières intéressantes de tester la fidélité de son conjoint

Photo of author
Écrit par Ferragus Labrosse

Une passion pour la technologie alliée à une soif viscérale de la rendre utile aux relations humaines.

Comment tester la fidélité de mon conjoint ?

Les 10 manières suivantes de savoir s’il est fidèle ou infidèle devront être adaptées à chaque situation différente.

Bien entendu nous ne poussons personne à tester son partenaire amoureux. Mais dans certaines situations les indices suivants vous sautent aux yeux même si vous ne le voulez pas !

Est-ce une bonne idée de tester la loyauté d’un partenaire ?

Si vous vous faîtes vraiment confiance, alors c’est différent, mais vous devez aussi voir où vous en êtes dans une relation.

  • Parfois, ce que nous voyons
  • et ce qui se passe réellement

…peut vous laisser dans une position très idiote où, à la fin, vous vous demandez à quel point vous êtes stupide.

Si vous trouvez quelque chose de bizarre, ne le laissez pas passer.

Ne vous contentez pas d’ignorer les discussions, sinon vous ne serez pas en mesure de remettre en question la loyauté de votre partenaire.

En fin de compte, je dirais que la CONFIANCE est la meilleure chose que l’on puisse faire pour éviter ce sujet, mais ne soyez pas idiot au nom de la confiance.

Petite-amie infidèle


10 manières de tester la fidélité de mon conjoint

1/ Quand vous sortez avec lui, toutes les femmes tombent à ses pieds

Cela fait partie de l’instinct propre à toutes les femmes. Vous devez le sentir.

Lorsque vous êtes avec lui, si toutes les femmes lui tournent autour, c’est certainement parce qu’elles sentent que votre homme est un homme à femmes.

De même, dans sa conversation, votre homme peut lui-même se trahir.

  • S’il connaît parfaitement la mentalité des femmes
  • Leurs demandes
  • Leurs besoins
  • S’il a la réponse à coup sûr à toutes les questions se rapportant aux femmes

…c’est qu’il en sait long sur le sujet et qu’il a l’habitude de les pratiquer.

2/ Les traces et indices sur ses habits

Ce conseil est tout simple : Examinez les habits de votre homme.

  • S’il a des longs cheveux de fille sur ses vêtements
  • ou s’il sent très fort le parfum

…il s’agit certainement d’une puce à l’oreille qui ne doit pas être négligée.

Recoupez cet indice avec d’autres parce que votre mari pourra facilement vous dire qu’il s’agit de l’odeur ou des cheveux de sa secrétaire ou de sa collègue de travail.

Cependant, si soudainement vous voyez votre homme mettre systématiquement ses habits dans la machine à laver et faire ses lessives lui-même, c’est peut-être parce qu’il veut justement effacer les preuves de ses relations extra-conjugales :

  • Sperme
  • Rouge à lèvre
  • Salive
  • Tâches de sang
  • Autres odeurs

3/ Faîtes semblant d’avoir cassé votre téléphone et demandez le sien

Cette technique vous permettra tranquillement de demander son téléphone portable.

Ce qui compte avant tout, c’est la réaction de votre homme :

  • s’il refuse
  • ou s’il est constamment derrière vous à vérifier ce que vous faîtes de son portable

…c’est qu’il y a peut-être quelque chose à l’intérieur qu’il tente de vous cacher.

S’il vous le confie franchement sans arrière pensée, c’est bon signe pour sa fidélité : en effet un téléphone portable, c’est reconnu, est un nid à indices suspects concernant les infidélités (consulter l’article : Espionner son mari grâce au téléphone).

4/ Demandez-lui directement ce qu’il pense des hommes infidèles

Cette question brute de pomme, dans la conversation, est un peu du même acabit : ce qui compte avant tout, c’est sa réaction.

Votre homme peut se dire intérieurement :

« Merde, elle a découvert que je l’ai trompée ou elle s’en doute, comment je dois réagir ? »

Durant ce laps de temps, son visage va peut-être changer de couleur :

  • s’il rougit et bafouille en ne sachant plus quoi dire, c’est peut-être qu’il a quelque chose à se reprocher
  • s’il ne laisse rien transparaître, c’est soit qu’il est bon comédien, soit qu’il est innocent

Un conjoint infidèle se pose des questions à côté de son épouse

5/ La technique sournoise

Attention cette technique est sournoise et risque de vous faire prendre à votre jeu !

Il s’agit de se créer une nouvelle adresse Email et de lui envoyer un mail en cachant votre identité numérique derrière un VPN qui masquera votre réelle adresse IP.

En effet, si vous lui adressez ce mail depuis votre ordinateur, en interrogeant l’adresse IP du mail il pourrait remonter jusqu’à vous !

Des filles de ma connaissance ont déjà utilisé cette technique : par le biais d’un faux courriel, elles se faisaient passer pour une cliente de son travail et affirmaient avoir obtenu son email sur sa carte de visite.

Il s’agissait de messages enflammés disant qu’elles désiraient le revoir et boire un verre avec lui dans un lieu intime pour faire davantage connaissance…

La réaction écrite de leur conjoint était vraiment intéressante !

On peut imaginer la même technique non pas avec un email mais avec des SMS. Si votre homme répond à des SMS un peu chauds tels que :

« Moi aussi je suis célibataire » ou d’autres truculences du genre

…Vous saurez à qui vous avez affaire.

6/ Interroger ses dépenses

Toutes les femmes n’ont pas accès au compte bancaire de leur mari.

Mais celles qui ont un compte joint ont peut-être accès aux relevés de compte en ligne.

Sur ces relevés de compte, il est intéressant de voir si les dépenses sont régulièrement les mêmes ou si depuis quelques temps les dépenses (d’hôtel ou même des retraits liquides car un mari méfiant ne paiera des choses à sa maîtresse qu’en liquide) n’ont pas explosé.

Piéger un mari infidèle

7/ Le moyen radical : la fausse absence

La fausse absence consiste à lui dire que vous devez vous absenter quelques jours pour votre travail ou pour rejoindre votre soeur.

Au bout de quelques jours seulement, par exemple en milieu de séjour, revenez brusquement un soir à la maison.

  • S’il est là tout seul, vous direz que votre séjour s’est écourté.
  • S’il est là dans les bras de sa maîtresse, vous aurez découvert le pot aux roses.
  • S’il n’est pas à la maison, il va falloir que vous le retrouviez le soir-même si possible sans lui dire que vous êtes là pour éviter qu’il ne dissimule les preuves.

8/ Engager un professionnel

Un professionnel de la filature devrait vous débarrasser de vos soupçons mais aussi d’une partie de votre porte-monnaie, à ne réserver donc qu’à celles qui en ont les moyens.

Il existe deux moyens professionnels :

Site officiel d’un logiciel de monitoring couramment utilisé

Mspy enregistre les contacts et les appels

9/ Demander carrément à un membre de sa famille

Ce conseil peut donner de très bons résultats quand il est pratiqué intelligemment. A vous de ne pas vous tromper sur le membre de sa famille que vous choisirez :

  • sa mère
  • un de ses frères ou soeurs
  • un de ses enfants, que sais-je ?

Votre conjoint pourrait bien se faire trahir par un membre de sa famille, autrement dit votre belle-famille.

  • Soit parce que vous aurez posé la question de sa fidélité à un enfant qui ne sait pas mentir.
  • Soit parce que vous aurez posé cette question à quelqu’un qui ne l’aime pas.
  • Ou quelqu’un au contraire qui ne vous aime pas et qui veut se débarrasser de vous (Voir ce témoignage sur un forum).

Dans le même ordre d’idée, certaines femmes posent directement la question au meilleur ami de leur mari, mais cette solution me paraît beaucoup moins fiable et beaucoup trop dangereuse.

10/ Vous aime-t-il encore ?

Cette dixième solution pour savoir si votre homme vous trompe est un peu plus subjective mais n’est-ce pas par là que commence le doute ? Je veux parler de son envie pour vous.

Test tout simple

Si vous avez l’habitude de ne faire l’amour que les samedi et dimanche, il a peut-être pris l’habitude de vous tromper les mardi et mercredi histoire de pouvoir tenir sexuellement jusqu’au week-end.

Pour le prendre de cours, sautez-lui dessus par exemple en milieu de semaine ou un jour où vous le soupçonnez d’avoir eu une relation extra-conjugale.

Si votre mari refuse systématiquement ou est incapable d’avoir une érection, c’est peut-être parce qu’il ne peut plus et qu’il a été satisfait par une autre femme. Ces manques de désir doivent bien avoir une origine.

absence de rapports sexuels dans un couple


Doute fidélité conjoint

Signes avant-coureurs de l’infidélité

Qu’arrive-t-il aux personnes qui ont un mariage à l’église, mais qui rompent les alliances de scellement par l’adultère, avec son agonie déchirante et le divorce ?

Le problème ne se présente pas sous la forme d’un simple saut de l’autel du mariage au tribunal du divorce. Au contraire, l’infidélité est un processus subtil.

L’infidélité ne commence pas par l’adultère, mais par des pensées et des attitudes

Chaque étape vers l’adultère est courte et facile à franchir, mais une fois le processus enclenché, il est difficile de l’arrêter.

Les conseillers professionnels ont appris à reconnaître de nombreux « signes avant-coureurs » de l’infidélité : des signes que tout mari et toute femme devraient connaître et éviter.

Un homme est déjà venu me consulter parce qu’il avait peur de ses propres sentiments, qui l’amenaient à s’intéresser à d’autres femmes. Sa femme et lui s’étaient mariés à l’église et semblaient avoir un « bon » mariage, mais il s’en était progressivement lassé.

  • Il manquait d’excitation
  • leur relation personnelle était insatisfaisante
  • leurs conversations étaient réservées et stériles
  • sa femme ne semblait plus s’intéresser à lui

Ce qui l’effrayait particulièrement, c’est de réaliser qu’il flirtait avec les femmes de son bureau et qu’il en avait même embrassé une une fois de manière ludique. Cela l’a forcé à réaliser le danger imminent pour ses vœux de fidélité.

Les 3 mythes qui affectent souvent le mariage moderne

Cet homme marié souffrait de 3 mythes qui affectent souvent le mariage moderne.

Le premier mythe dit : « Si je me marie à l’église, le mariage se fera tout seul » . Mais ce n’est pas le cas.

Le mariage est une interaction dynamique entre deux personnes qui grandissent et changent, et il faut constamment se concentrer sur la qualité de cette interaction pour que le mariage soit solide et significatif.

Un mariage à l’église ne garantit pas automatiquement un mariage céleste, ni même un mariage agréable

Le deuxième mythe dit : « Si le mariage n’est pas réussi, je devrais recommencer. »

Mais la réussite n’est pas un acquis instantané. Par définition, le mariage est un processus, pas une étape.

Par conséquent, il sera plus réussi à certains moments qu’à d’autres. Beaucoup de gens veulent ou attendent un succès instantané dans toutes les dimensions du mariage. Si un aspect ne semble pas parfait, on désespère et on pense :

« J’ai épousé la mauvaise personne. »

Cette attitude tourne fréquemment l’attention d’une personne vers quelqu’un d’autre que son partenaire de mariage.

Le troisième mythe dit : « Aimer mon conjoint n’exclut pas la possibilité d’avoir une relation avec quelqu’un d’autre. »

La tâche de toute personne mariée est de maintenir la loyauté et la fidélité avec une seule personne : le conjoint. Il est inapproprié de ressentir et d’exprimer aux autres les mêmes sentiments d’amour que l’on exprime à son conjoint.

De nombreuses situations dans le travail ou dans la société amènent les hommes et les femmes à se rencontrer. Chacune de ces occasions est aussi un moment où une implication émotionnelle avec d’autres personnes peut s’ensuivre.

Les hommes et les femmes doivent être très clairs sur leurs engagements conjugaux et s’engager dans le processus de maintien de la fidélité au sein du mariage.

La fidélité, comme l’infidélité, est un processus

La fidélité est mesurée par :

  • le degré de loyauté
  • d’allégeance
  • et d’engagement entre le mari et la femme

L’infidélité résulte de sentiments insuffisants de loyauté et d’allégeance. Toute action qui favorise des relations inappropriées avec une autre personne érode la fidélité.

Deux âmes, unies dans le mariage, ne peuvent atteindre l’unité spirituelle et temporelle que si elles augmentent constamment leur amitié, leur amour et leur loyauté :

  • en exprimant leurs sentiments verbalement

  • en maintenant un respect mutuel

  • et en faisant preuve de sollicitude l’une envers l’autre

femme soupconneuse envers son mari

Les conséquences courantes de l’infidélité physique

Les conséquences courantes de l’infidélité physique sont :

  1. le manque de confiance
  2. la suspicion quant aux absences inexpliquées,
  3. ‘insécurité et l’incertitude qui peuvent conduire à une violente possessivité
  4. la confusion sur soi-même en tant qu’homme ou femme
  5. une culpabilité intense quant aux engagements rompus
  6. un chaos émotionnel qui peut rendre une personne incapable de faire face aux affaires, aux enfants et aux responsabilités normales

Les enfants, en particulier, souffrent de l’infidélité de leurs parents

Tous les enfants sont sensibles au type de relation qu’entretiennent leurs parents et les tentatives de dissimulation des véritables sentiments ne fonctionnent pratiquement jamais.

Si l’enfant a plus de 10 ans, il est probable qu’il sent que quelque chose ne va pas et qu’il panique, se sent responsable ou développe des problèmes émotionnels en raison du manque de sentiments positifs à la maison.

Même les enfants d’âge préscolaire ressentent un manque d’amour entre les parents et deviennent incertains quant à eux-mêmes et à leur place dans le foyer.

Comme la plupart des maladies, l’infidélité est plus facile à prévenir qu’à guérir

La meilleure prévention consiste à travailler dur pour développer un bon mariage.

Le mariage à l’église, contracté avec un engagement ferme de faire de ce mariage une relation éternelle, constitue une base solide. Un engagement personnel fort, non seulement envers son conjoint, mais aussi envers l’institution du mariage telle qu’elle a été divinement ordonnée, souligne la nécessité de la fidélité :

  • non seulement la fidélité envers une autre personne
  • mais aussi la fidélité envers sa foi

Guide pour vérifier la force de votre fidélité conjugale

Les 5 questions suivantes peuvent être utilisées comme guide pour vérifier la force de votre fidélité conjugale. Si vous répondez « non » à l’une de ces questions, cela indique la nécessité d’évaluer votre mariage et de discuter avec votre conjoint des moyens de l’améliorer.

1. Votre conjoint et vous pouvez-vous parler ensemble de toutes les expériences qui sont importantes pour l’un ou l’autre d’entre vous ou pour les deux ?
2. Exprimez-vous à votre conjoint vos sentiments intérieurs, ou ce que vous ressentez pour lui ou elle ? Pouvez-vous dire franchement « Je me sens seul », ou exprimer facilement d’autres émotions négatives en cas de besoin ?
3. Vous sentez-vous tous deux à l’aise avec le fait d’être différents à certains égards, et pouvez-vous exprimer votre individualité sans provoquer de conflit ? Avez-vous des moyens de discuter des conflits d’intérêts ou de valeurs sans attaquer ou menacer l’autre ?
4. Avez-vous une confiance et un respect mutuels l’un envers l’autre ? Cherchez-vous à obtenir l’avis de l’autre sur les décisions à prendre ? Croyez-vous que votre conjoint vous dira la vérité, même si elle est désagréable ?
5. Pouvez-vous partager confortablement vos sentiments, vos pensées et vos expériences sans craindre d’être « manipulé » ?

Quelques applications invisibles permettent de tout savoir sur un téléphone cible – Certains couples l’installent réciproquement sur leur téléphone pour pouvoir se localiser et se monitorer en temps réel avec leur accord mutuel :


Guide pour tester le bon fonctionnement de votre mariage

Les cinq questions suivantes peuvent également être utilisées comme guide pour tester le bon fonctionnement de votre mariage. Si vous répondez « oui » à l’une des questions, explorez le sujet avec votre partenaire.

1. Vous ennuyez-vous dans votre mariage ? Détestez-vous parfois la compagnie de votre conjoint ?
2. Êtes-vous fréquemment en désaccord sur de nombreux aspects importants de votre mariage, de votre famille ou de votre conjoint ? Vous plaignez-vous à d’autres personnes au sujet de votre conjoint ou le critiquez-vous en compagnie d’autres personnes ?
3. Avez-vous souvent des sentiments négatifs à l’égard de votre conjoint, ou le sentiment d’être incompris, négligé ou de ne pas être apprécié ?
4. Êtes-vous souvent seul avec un homme ou une femme qui n’est pas votre conjoint ?
5. Avez-vous développé de forts sentiments affectueux pour quelqu’un en dehors de votre mariage ?

La combinaison de sentiments négatifs envers votre conjoint et de sentiments romantiques envers quelqu’un d’autre est un signe sérieux d’érosion de la fidélité. Il faut agir rapidement.

Une bonne mesure initiale pour préserver la fidélité serait une discussion franche avec votre conjoint sur la qualité actuelle de votre mariage.

La plupart des gens ne se sentent pas menacés par un désir franchement et sincèrement exprimé d’améliorer le mariage ; cela ouvre la porte aux deux partenaires pour :

  • envisager ouvertement des moyens de communication plus efficaces
  • la nécessité de passer plus de temps ensemble
  • etc.

Lorsque la fidélité, la loyauté, la confiance et le partage augmentent, il y a peu de place pour que l’infidélité se développe. La dimension principale du processus de fidélité est l’engagement personnel :

  • l’engagement envers votre conjoint
  • envers le mariage en tant qu’institution
  • en tant que relation personnelle
  • envers vos idéaux
  • envers une éternité de développement dynamique ensemble

Toutes les choses ont besoin d’être surveillées, travaillées, soignées, et le mariage ne fait pas exception. Le mariage n’est pas une chose que l’on peut traiter avec indifférence ou dont on peut abuser, ni une chose qui s’occupe d’elle-même.

Difference mariage / Pacs en cas de rupture

Difference mariage / Pacs en cas de rupture

Pour aller plus loin :

Liens externes

MSpy espionne les réseaux sociaux et les conversations sur un téléphone

Le logiciel espion

mSpy bannière promotionnelle

6 réflexions au sujet de “10 manières intéressantes de tester la fidélité de son conjoint”

  1. Les gars, il y a des choses qui ne sont pas censées être dites. Je ne pense pas que vous vouliez découvrir toutes les pensées qui traversent l’esprit de votre partenaire.

    Donc, si vous voyez des femmes plus jeunes et plus attirantes que votre femme, gardez-le pour vous. Et si votre femme vous offre régulièrement un excellent rapport sexuel, profitez-en car vous n’avez pas besoin de savoir de qui elle fantasme derrière vous…

    Profitez tout simplement l’un de l’autre et sachez que vous allez tous les deux vieillir et avoir des rides. Après tout, le reste est-il important ?

    Une femme de 75 ans ne sera pas aussi attirante qu’une femme de 25 ans, mais 25 ans de mariage et de loyauté, c’est très sexy.

    Répondre
    • Si je comprends bien : Carpe Diem ! Après tout pourquoi pas, il y a des couples qui s’adaptent à une certaine liberté.

  2. Voici pourquoi je ne pratique pas ce genre de tests :

    • – Premièrement, ce serait une perte de temps et d’efforts, car nous avons totalement confiance en la fidélité de l’autre, et nous avons des décennies de bonnes raisons de le faire.
    • – Deuxièmement, ce genre de test affaiblirait probablement la confiance que nous avons l’un envers l’autre, et il est hors de question que j’en arrive là. Une de mes responsabilités est de renforcer continuellement ma femme, pas de l’affaiblir.
    • – Troisièmement, et c’est le plus important, la Sainte Bible dit que si Dieu permet que les gens soient tentés, lui-même ne nous tente jamais de faire le mal. Si Dieu ne tente pas quelqu’un, il est tout à fait faux de notre part d’organiser intentionnellement la tentation.
    Répondre

Laisser un commentaire