Boeing sort « Black », un smartphone réputé inviolable

— Article dernièrement modifié le 2 Mar 2014 @ 17 h 46 min

Qui eût cru que la marque américaine d’avions BOEING viendrait un jour à la rescousse du manque de sécurisation des smartphones ? C’est pourtant bien le cas aujourd’hui avec l’annonce par BOEING de la sortie de son futur BOEING BLACK, un smartphone conçu pour les agents gouvernementaux assurant une sécurité optimale dans le cadre de leurs communications. Qu’est-ce que ça veut dire ?

1/ Boeing Black tourne sous Android

Le smartphone sécurisé Boeing BlackEtonnant, car ce système d’exploitation n’est pas spécialement réputé pour son inviolabilité.

2/ Boeing Black est capable de recevoir des communications sécurisées par satellite

C’est vrai que c’est sympa, mais ça ne s’adresse pas au tout public, le prix du forfait étant exorbitant.

3/ Boeing Black crypte les données entrantes et sortantes

Sympa, cela rappelle un peu ce que propose la clé USB Ironkey, inviolable et sauvegardant vos données en ligne au-cas-où (voir le test sur ce blog français).

4/ Boeing Black reconnaît son propriétaire

Cela arrive pour le grand public : c’est déjà là pour les organismes gouvernementaux.

5/ Boeing Black s’autodétruit si on le force

Gogo Gadget destruction ! Un conseil : n’oubliez pas votre mot de passe…

6/ Boeing Black contient 2 cartes SIM

… et il vous signale si on tente de le désassembler ou de changer de carte SIM.

Vous l’avez compris : cet appareil ne s’adressera pas, en terme de prix, au commun des mortels, mais quelques-unes de ses technologies, à n’en pas douter, sortiront d’ici quelques années pour le public. La mode de la sécurité et de la sécurisation a de beaux jours devant elle.

Source (pdf de la présentation officielle)

Trois flèches vers le bas

Ici la meilleure application de surveillance

3 garanties pour 1 logiciel :

Infidélité au grand jour

10 jours de remboursement

Anonymat garanti

Support gratuit

=> Surveillance, monitoring et interception d’appels

Commentez ici :

Entrée suivante =>

Entrée précédente =>

Diffusion de masse

Vous aussi relayez !