Liste d'articles présentant des logiciels pour téléphone mobile

Les fabricants de téléphones mobiles continuent de traiter le matériel et les logiciels de leurs appareils comme un tout unifié, rendant un mauvais service à leurs utilisateurs.

Le danger qui menace les smartphones

La chose que les fabricants d'appareils craignent plus que toute autre chose est la banalisation de leur produit. Si vous, acheteur, commencez à percevoir tous les concurrents dans un marché donné comme équivalents et donc interchangeables, la bataille entre eux se réduit à une guerre des prix. Personne ne désire une guerre des prix pour deux raisons simples: elle comprime les marges bénéficiaires pour tous les acteurs et a une tendance darwinienne à laisser des traînards dans son sillage. Il suffit de demander à Sony et Panasonic comment vont leurs activités de télévision (voir ici les meilleurs smartphones sortant en 2018).

Malheureusement pour les fabricants de téléphones mobiles, l'interchangeabilité des appareils est exactement la tendance qui se développe dans la communauté Android. Les gens commencent à s'identifier davantage avec CyanogenMod ou MIUI qu'avec HTC ou Samsung. C'est un développement qui dure depuis longtemps, et pourtant la réaction des fabricants a été classiquement maladroite et malavisée.

L'évolution des smartphones

Historiquement, les fabricants de téléphones portables se sont appuyés sur le design industriel pour donner aux combinés un point de vue unique. Un aperçu rapide des catalogues de produits Nokia de la fin des années 90 et du début des années 2000 révèle une gamme vertigineuse de tailles d'appareils, de matériaux, de propriétés physiques et de technologies intégrées. Certains avaient des caméras, d'autres avaient des claviers coulissants, et d'autres n'avaient pas de clavier approprié - la variété, même dans la gamme d'un seul fabricant, était stupéfiante.

Aujourd'hui, cette place pour un design expressif et frais a été réduite par la maturité de la dalle dominée par l'écran tactile et la standardisation croissante des spécifications internes. Moralité : un petit nombre de producteurs et de composants dominent le marché (Qualcomm pour les modems LTE, Samsung pour les écrans AMOLED, etc.).

Les logiciels permettent de différencier Android

La diversité du matériel est en train de s'assécher, ce qui explique pourquoi les entreprises ont commencé à essayer de se distinguer grâce aux logiciels qu'elles livrent avec chaque appareil.

Le dilemme pour ces sociétés, c'est que la chose qui est vendue dans le magasin est toujours l'appareil physique. Elles désirent donc ancrer l'expérience utilisateur dans ce sens, et y donner de la valeur ajoutée, quelque chose susceptible de rendre le produit unique... C'est là que nous abordons le sujet de la customisation des logiciels, et particulièrment des systèmes d'exploitation. Vous pouvez changer l'OS Android avec une simple impulsion électronique de nos jours, de sorte que les justifications techniques pour empêcher les utilisateurs de bricoler avec leurs smartphones n'existent tout simplement pas.

Pourquoi les fabricants verrouillent les systèmes d'exploitation

Plutôt que d'admettre leur stratagème protectionniste simple, les fabricants de mobiles cherchent à faire croire que le verrouillage de votre système d'exploitation est fait pour vous protéger, afin d'assurer une expérience utilisateur fiable et uniforme.

Mais cette controverse implique une vision simpliste des utilisateurs de smartphones, et les réduit à un groupe homogène d'exploiteurs de téléphones techniquement inexpérimentés. Cela peut représenter la majorité des utilisateurs mobiles, mais tout le monde n'est pas dans ce cas. En modifiant la pile logicielle ou en remplaçant complètement le système d'exploitation, ces rebelles ROM perpétuent la riche tradition de personnalisation du téléphone qui existe depuis que Nokia a compris qu'il gagnait plus d'argent en vendant des combinés avec des couvertures remplaçables.

En fin de compte, la question se résume à : "gagner de l'argent". Les fabricants de téléphones sont réticents à laisser tomber les barrières qui vous empêchent de vous mêler de leur logiciel, précisément parce qu'ils aiment vous faire croire que l'appareil et son système d'exploitation forment un tout unifié. Il s'agit en réalité d'un verbiage familier, du même tonneau que le fait d'appeler tous les téléphones Android "Droids" ou tous les ordinateurs fonctionnant sous Windows "PC". Contrairement aux micro-ondes ou aux réfrigérateurs, le logiciel des smartphones modernes n'est pas seulement un moyen pour atteindre un but; c'est une matière multifonctionnelle, malléable et surtout polyvalente qui s'apparente à une création.