Utilisez ce tour de passe-passe pour amener quelqu’un à vous dire la vérité

Photo of author
Écrit par Agnès Michaud

Une passion pour la technologie alliée à une soif viscérale de la rendre utile aux relations humaines.

Vous n’avez pas besoin d’être un Jedi ou un expert en interrogatoire pour amener quelqu’un à vous dire la vérité.

Une tactique militaire simple est utilisable pour savoir si quelqu’un ment.

  • Mais une fois que vous savez qu’il ou elle essaie de vous tromper, que faire ensuite ?
  • Vous voulez toujours découvrir les détails de la vérité, n’est-ce pas ?

Voici quelques jeux d’esprit que vous pouvez utiliser pour obtenir une confirmation et des informations supplémentaires, même de la personne la plus réservée.

Commencez par une question à trois points

Pour cet exemple, disons que vous pensez qu’un employé a partagé des informations confidentielles sur votre entreprise avec un concurrent.

Vous pouvez commencer par poser la même question de trois façons différentes.

Vous ne cherchez pas à ce qu’il se trompe dans son histoire, vous cherchez des phrases soigneusement répétées, des signaux indiquant qu’il a répété sa réponse. Une réponse du type « C’est mon histoire et je m’y tiens » .

Dans le monde des affaires, de la politique et de la guerre, les choix de mots trop délibérés sont de bons indices qu’il y a quelque chose qu’ils ne veulent pas que vous sachiez.

Mettez-vous de son côté

Plutôt que de taper de la main sur la table en criant : « Tu dois tout me dire, sinon ! » , prenez l’approche inverse.

Personnellement j’essaie de lui montrer que je suis de son côté. Je dis des choses comme :

« Écoute, je sais que tu dis que tu ne l’as pas fait, mais je comprends pourquoi tu l’as fait. Tu n’avais pas vraiment le choix. Si j’avais été à ta place, j’aurais probablement fait la même chose » .

Un peu d’empathie suffit parfois à amener quelqu’un à s’ouvrir et à se décharger.

Commencez à raconter l’histoire

Si je ne reçois que des haussements d’épaules, je commence à raconter ce qui s’est passé sur la base des faits dont je dispose.

Ainsi, toujours dans le cas d’un employé qui partage des informations confidentielles, je dirais quelque chose comme :

Tu es sorti boire un verre avec ton ami, tu as raconté n’importe quoi, les choses arrivent dans les conversations ordinaires. Je comprends. Ça a dérapé. Je comprends parfaitement comment ça peut arriver. Et puis il t’a offert 20.000 dollars pour des informations…

C’est là que parfois une personne intervient et vous corrige :

« Il ne m’a pas donné d’argent ! » .

Maintenant vous avez une confession partielle. Ensuite, si vous voyez que le fait de dire quelque chose de faux a incité ce type à parler, continuez à dire délibérément quelque chose de faux.

« D’accord, tu n’as pas pris d’argent, mais ce type t’a fait entrer dans un country club, t’a fait participer à une sortie de golf…

  • Continuez à prendre des chemins différents et donnez-lui de nombreuses occasions de vous corriger
  • de se confesser
  • ou de révéler des choses qu’il ne veut pas dire

Soyez son ami, soyez doux et compréhensif. Puis, une fois que vous aurez obtenu ce que vous voulez, vous ne serez plus le gentil.

Minimiser l’importance

Il s’agit d’une technique classique utilisée en permanence par les flics des séries télévisées.

Faites preuve d’empathie à l’égard de votre interlocuteur et faites en sorte que l’acte répréhensible n’ait l’air de rien.

Souvent, le sujet va se rallier à ce raisonnement indulgent et avouer ou vous donner un indice sur sa façon de penser. Cela semble banal, mais ça marche vraiment.

Partagez quelque chose

En plus de minimiser, vous voulez vous connecter à un niveau humain en partageant. Et quelle meilleure façon de partager qu’avec de la nourriture ?

Le partage fonctionne parce qu’il ouvre les gens. Ce n’est pas pour rien que les concessionnaires automobiles proposent toujours des glaces et du café gratuits.

Si votre collègue a une information juteuse et ne veut pas la divulguer, essayez l’une des solutions suivantes :

  • invitez-le à déjeuner ou à dîner
  • partagez un verre
  • offrez-lui une cigarette ou même un bonbon

Plus vous partagez, plus l’autre personne devient ouverte et confiante.

Minimisez les conséquences. Que se passera-t-il s’il avoue ?

La libération. Expliquez-lui qu’après avoir divulgué l’information, il se sentira mieux :

  • soit en étant une meilleure personne
  • soit en ayant un meilleur résultat
  • soit simplement en étant soulagé

Montrez que vous êtes d’accord.

  • Qu’est-ce qui l’a poussé à faire cela ?
  • A-t-il subi des pressions ?
  • Essayez de vous mettre à sa place.

Une application simple enregistre discrètement tout ce qui se dit au téléphone

Produit Pourquoi je l’aime Prix

Logo Mspy

CHOIX #1
  • Installation simple – pas besoin de root ou de jailbreak.
  • Puissant – accède à la plupart des applications de réseaux sociaux
  • Assistance technique téléphonique en direct
  • Meilleure politique de remboursement du secteur
  • Compatibilité avec TOUTES les grandes marques de téléphone

Établissez un rapport

À votre avis, quel groupe de personnes est le plus apte à détecter les mensonges ? Est-ce :

  • les étudiants
  • les policiers
  • les enseignants
  • aucun des groupes ci-dessus

Ironique, non ? Une partie importante du travail d’un policier consiste à détecter les mensonges, mais il n’est pas plus doué pour cela qu’un étudiant !

Alors qu’est-ce qui fait des enseignants et des travailleurs sociaux des détecteurs de mensonges supérieurs ? Ils ont la capacité particulière d’instaurer la confiance et l’empathie.

Et je ne parle pas seulement de jouer au bon flic : ces personnes sont capables d’établir une véritable connexion avec leurs interlocuteurs à un niveau profond et personnel.

  • Une véritable maîtrise du langage corporel vous permet d’établir un rapport
  • De vous connecter aux autres à un niveau plus profond que la normale
  • Et c’est exactement la raison pour laquelle les enseignants sont incroyables pour faire avouer les enfants.

Posez des questions ouvertes

  • On peut facilement mentir face à des questions de type « oui ou non » .
  • A l’inverse, plus la réponse est longue, plus il y a de place pour les fuites non verbales et émotionnelles.

Essayez de penser à des questions qui demandent de longues réponses.

Posez une mine terrestre

Les mines terrestres sont des petits détails que vous ajoutez lorsque vous reformulez l’histoire de quelqu’un d’autre, des détails qui, selon vous, sont incorrects.

Si quelqu’un vous raconte une histoire, essayez de la reformuler avec vos propres mots et ajoutez quelque chose de différent de ce que la personne a dit.

  • Si elle corrige son erreur, c’est bien ! Elle dit peut-être la vérité.
  • Mais si elle l’accepte comme un fait, soit son histoire est inventée, soit elle a oublié ce détail.

Modifier le récit

Une autre façon d’attraper les menteurs ou d’obtenir de nouvelles informations est de leur demander de changer de mode de récit.

Voici ce qui se passe : les menteurs répètent leur histoire. Ils ont le scénario dans leur tête. Ainsi, lorsqu’on leur demande de la raconter d’une manière différente, vous voyez plus de fuites ou d’erreurs.

  • Demandez à quelqu’un de dessiner son histoire.
  • Demandez-lui de la raconter à l’envers.
  • Demandez-lui de commencer par le milieu.

A lire : Les 10 principaux mensonges des hommes et leur signification

Racontez une version pire que la précédente

Les gens ne peuvent pas s’empêcher de corriger les fausses informations, surtout à leur sujet.

Dites à votre cible une version plus accablante de ce que vous pensez qu’il s’est passé et voyez s’il essaie de vous corriger. S’il le fait, vous obtiendrez des aveux.

  • Disons que vous pensez que votre adolescent a pris de l’argent dans votre portefeuille.
  • Commencez par lui demander s’il a pris de l’argent et une carte de crédit dans votre portefeuille.
  • Souvent, il vous corrigera et admettra le plus petit crime.

N’oubliez pas que chaque personne est différente et que, parfois, une technique peut ne pas fonctionner.

J’ai découvert qu’il est préférable de rester calme et de faire preuve de bon sens à chaque étape du processus, même si cela implique de modifier légèrement… ou beaucoup vos techniques.

Sur le site de l’Essor : Comment les enquêteurs judiciaires se préparent à entendre quelqu’un

MSpy espionne les réseaux sociaux et les conversations sur un téléphone

Le logiciel espion

mSpy bannière promotionnelle

0 réflexion au sujet de « Utilisez ce tour de passe-passe pour amener quelqu’un à vous dire la vérité »

Laisser un commentaire