Comment avoir confiance en quelqu’un qui vous a blessé

Photo of author
Écrit par Agnès Michaud

Une passion pour la technologie alliée à une soif viscérale de la rendre utile aux relations humaines.

Comment faire confiance à quelqu’un qui vous a fait du mal

Mon partenaire m’a quitté deux fois auparavant. Et il s’avère que j’avais tout faux en matière de confiance.

J’avais tout faux en matière de confiance

Quand j’étais plus jeune, je pensais que faire confiance à quelqu’un, c’était être convaincu qu’il ne vous ferait pas de mal.

  • Dans une relation, un partenaire ne va pas faire quelque chose que vous détesteriez.
  • Il ne va pas vous tromper.
  • Il ne va pas agir dans votre dos.

Malheureusement, j’ai appris très tôt que les gens font des erreurs.

  • L’amoureux du lycée qui embrasse ma meilleure amie
  • Ladite amie qui embrasse mes amours de jeunesse
  • Des partenaires qui font des promesses et les brisent dès que ça les arrange

Élevée dans l’idée romantique qu’il vaut mieux éviter ceux qui agissent dans votre dos ou qui ne tiennent pas leurs promesses, j’ai développé de graves problèmes de confiance.

  • Je me méfiais de mes amis
  • de mes partenaires
  • et des gens en général

Femme en qui faire confiance ?La vulnérabilité (conséquence de la confiance) est devenue un gros mot dans mon vocabulaire.

Ceux qui se méfient rationalisent souvent leur manque de confiance, et c’était certainement mon cas.

« On ne sait jamais ! Je ne peux pas être sûr à 100% qu’il/elle ne me fera pas de mal ! C’est déjà arrivé auparavant ! Je ne veux pas être blessée ! »

Parce qu’en fin de compte, c’est ça le problème.

  • Nous ne voulons pas être blessés.
  • Nous fuyons la douleur.
  • Nous choisissons de nous attacher à ceux qui sont les moins susceptibles de nous faire souffrir. Ou à ceux avec qui nous risquons le moins de nous faire du mal.

Le paradoxe de la confiance

En fin de compte, je vois 2 façons d’aborder la confiance :

  • 1. Faire confiance à quelqu’un : avoir l’espoir qu’il ne me fera pas de mal.
  • 2. Ne faites pas confiance à quelqu’un : Ne pas trop s’attacher. Me sentir seule, brisée et traumatisée. Blâmer mon passé. Jouer la carte de la victime.

A lire : Accro et dépendant à l’espionnage compulsif de ma femme

Alors que j’essayais d’être vulnérable et de créer de nouveaux liens, j’ai réfléchi à ces deux approches.

  • Et si je pouvais imaginer que quelqu’un se plante et que je sois blessée ?
  • Cela signifie-t-il que je ne devrais pas être vulnérable avec lui ?
  • Mais alors, qu’est-ce que la vulnérabilité ? L’idée de la vulnérabilité n’est-elle pas d’accepter la possibilité d’être blessé ?

Il se trouve que mon partenaire n’a pas rendu les choses plus faciles. Après l’avoir vu rompre avec moi deux fois pour se remettre ensemble plusieurs mois plus tard, j’ai dû me décider.

Homme en qui faire confianceOui, il changeait… mais je savais que s’il m’avait déjà quittée, il pourrait recommencer. En fait, il était très ouvert à ce sujet :

« Je n’ai pas confiance en moi là-dedans, et je ne t’en veux pas si tu n’as plus confiance non plus ».

Pas la chose que je voulais entendre. Mais je savais qu’il avait raison.

Clairement, je ne pouvais pas avoir cette foi aveugle qu’il ne me ferait pas de mal. Ce qui me laissait l’option de me méfier de lui et de me détacher pour ne pas être blessée.

Mais pour une raison étrange, ça ne me semblait pas être une bonne base pour une relation. Et – têtue comme je le suis – je n’étais pas non plus prête à abandonner complètement la relation.

Lâcher prise

Tout cela m’a vraiment perturbée. Je ne me sentais pas à la hauteur en tant que partenaire. À la fois peu aimable et incapable d’aimer.
Et puis… je suis partie.

J’ai passé un mois dans un environnement complètement nouveau (plus d’un en fait), j’ai vécu toutes sortes de bouleversements émotionnels. Et comme d’habitude, à la fin de mon voyage, je me sentais comme une nouvelle personne.

J’avais appris tellement de choses sur moi-même ! Ce n’était pas nécessairement un voyage amusant, mais c’était le voyage dont j’avais besoin.

Je me suis dit que tout ce chaos était peut-être exactement ce dont j’ai besoin.

Je ne sais pas si vous avez l’illumination en ce moment, mais moi je l’ai eu quand j’ai eu cette pensée.

  • Il ne s’agit pas de faire confiance à mon partenaire.
  • Il ne s’agit même pas de me faire confiance.
  • Il s’agit de faire confiance à l’univers entier.
  • Il s’agit de croire que quoi qu’il arrive dans ma relation – joie, douleur, aventure – cela va faire de moi la personne que je veux devenir. Cela va m’apporter les leçons exactes dont j’ai besoin. De courage, de force, de tendresse.
  • Donc en fin de compte, il s’agit de… lâcher prise.

Tout ce dont j’ai besoin, c’est de croire que s’il me fait du mal, j’ai besoin de cette douleur pour en tirer des leçons

Quelle que soit la douleur qui m’arrive, elle m’apporte bien plus que le confort.

Alors, même si je sais qu’il y aura encore de nombreuses nuits où je me demanderai si je ne suis pas masochiste pour avoir choisi l’apprentissage plutôt que l’illusion… Pour l’instant, j’ai confiance.

Avertissement : je ne dis absolument pas que vous devriez rester avec des personnes qui vous font du mal. Surtout si votre partenaire est violent, demandez de l’aide et partez.

Mais si vous sentez que votre relation fait de vous une meilleure personne… ne laissez pas la peur vous empêcher de rester.

Pourquoi la confiance n’exclut pas le contrôle

Comment avoir confiance en quelqu’un, spécialement quand vous avez déjà été blessé(e)?

avoir-confiance-en-quelquunLa plupart d’entre nous avons déjà connu l’échec à un moment donné dans notre vie. Inutile de préciser que ces expériences peuvent être très douloureuses.

Peut-être avons-nous encore peur de faire confiance à nouveau. En nous-mêmes, une petite voix nous serine :

« En qui puis-je avoir confiance et comment savoir si je peux vraiment lui faire confiance? »

La confiance est une ambiance qu’il faut chercher à créer entre deux êtres. C’est un ingrédient crucial dans une relation. Sans confiance, il est vraiment difficile de s’installer et d’aimer.

Pour faire l’expérience de la paix et du bonheur, il faut donc apprendre à faire confiance. Cet article est là pour vous aider dans ce choix :

  • Qu’est-ce qu’avoir confiance en quelqu’un ?
  • Comment créer ce climat au sein de ma relation ?

La blessure d’une confiance trahie

Avoir confiance en quelqu'unCommençons par la vérité indéniable: nous avons tous déjà été blessés, déçus, nous avons tous ressenti cette douleur suite à une relation perdue (voir notre article: Les 5 conséquences de l’infidélité).

Nous touchons là le coeur du problème : dans une relation, il n’y a jamais AUCUNE GARANTIE pour que cela marche et pour que l’on reçoive un retour positif à notre attente.

Il n’y a aucune garantie dans une relation amoureuse

Malheureusement, les garanties ne sont pas inclues dans les relations : seuls les ordinateurs sont livrés avec une telle chose, mais pas les gens…

En fait, et je sais que vous n’allez pas aimer ça, la seule garantie que vous obtenez, c’est que parfois vous vous sentirez blessé(e) par les gens que vous aimez.

C’est moche. Mais la seule chose que vous puissiez faire, c’est leur pardonner cet écart, justement parce que vous les aimez.

  • J’aimerais pouvoir dire le contraire, mais la vérité c’est que la déception
  • le rejet
  • la peur
  • et l’abandon font tous partie de la relation

La raison de ce constat, ce n’est pas que nous sommes tous des êtres indignes de confiance, mais que nous ne sommes que des humains.

La confiance est une décision que vous devez prendre en sachant qu’il n’y a aucune garantie.

Redéfinir la notion de confiance

Si nous repensons la confiance à travers cette définition, alors elle devient beaucoup plus facile à donner.

Tout d’un coup, nous passons du statut :

« J’essaye à tout prix d’éviter d’être blessé » (ce qui est impossible)

au statut :

« J’essaye de trouver du bonheur dans tout ce qui vient à ma rencontre, cela m’aide à me responsabiliser et à avoir davantage confiance en moi ».

Certes, chacun d’entre nous, nous avons une grande liste de trahisons et de motifs de ne plus accorder notre confiance. Mais nous éloigner des autres ne fait que perpétuer ce problème. Cela nous isole sans nous protéger.

Embrasser quelqu'un sur le front

Comment réagir si j’ai peur de faire confiance aux autres ?

  • Prenez une décision éclairée et jetez-vous dans la fosse aux lions.
  • Ayez la foi.
  • Faire confiance, c’est savoir qu’en fin de compte les intentions de cette personne sont bonnes.

Et cela signifie aussi que vous savez que cette personne fera des erreurs, comme tout le monde (voir notre article: Comment savoir si mon mari me trompe ?).

Cessez de vous appuyez sur l’autre pour faire votre bonheur.

Le bonheur est dans votre tête : il est en vous.

Que l’autre agisse bien ou mal, cela ne changera rien à votre esprit et votre envie d’être heureux.

Comment surmonter la peur du rejet ?

  • Aimez-vous d’abord avant tout. C’est si important et pourtant, beaucoup se contentent d’attendre l’amour des autres.
  • Vous devez faire de vous la personne la plus importante de votre vie. A partir de ce moment, quoi qu’il arrive vous serez toujours vous, et vous serez toujours aimé : par vous-même !

➨ Nous aimer n’est pas le travail d’un autre, c’est notre travail

Nous parlons bien de l’amour inconditionnel : que nous ayons un poids idéal ou pas, que nous soyons dans notre lit ou dans un gymnase, que nous soyons fatigué et méchant ou au contraire bienveillant. Tout en nous doit nous correspondre.

  • Nous n’avons pas le travail que nous espérions,
  • la maison où nous vivons n’est pas la bonne,
  • nous n’avons pas été sélectionné pour une équipe de sport,
  • nous nous sommes disputé avec un ami…

Certains nous rejettent, mais cela ne doit pas nous empêcher de postuler pour un autre travail, de décrocher le téléphone pour discuter avec un ami ou de chercher une maison meilleure que la nôtre.

MSpy espionne les réseaux sociaux et les conversations sur un téléphone

Le logiciel espion

mSpy bannière promotionnelle

0 réflexion au sujet de « Comment avoir confiance en quelqu’un qui vous a blessé »

Laisser un commentaire