Les leçons que j’ai apprises en quittant mon groupe d’amis toxiques

Photo of author
Écrit par Agnès Michaud

Une passion pour la technologie alliée à une soif viscérale de la rendre utile aux relations humaines.

L’article précédent parlait de mon expérience personnelle lorsque j’ai quitté groupe Whatsapp familial toxique.

Cela m’a donné envie d’écrire cet article plus général sur le fait de quitter des groupes d’amis toxiques sur n’importe quel réseau social.

  • C’est officiel : vous avez supprimé la discussion de groupe de votre téléphone
  • vous vous êtes démarqué sur toutes leurs photos
  • et vous les avez unfollowés sur les réseaux sociaux

Vous avez officiellement quitté votre groupe d’amis toxiques, traîtres et manipulateurs

  • Mais une fois la poussière retombée, que se passe-t-il ensuite ?
  • Comment passer à autre chose ?

L’année dernière, j’ai finalement quitté mon groupe d’amis toxiques et j’ai été obligée d’affronter ces questions parmi d’autres.

Bien que cela ait été incroyablement difficile, je peux maintenant dire en toute confiance que je suis une version bien meilleure et plus heureuse de moi-même. Voici quelques-unes des leçons que j’ai apprises en cours de route.

C’est normal de pleurer

Lorsque j’ai quitté mon groupe d’amis toxiques pour la première fois (ici pour savoir comment quitter un groupe Whatsapp), je m’attendais à me sentir soulagée. Au lieu de cela, je me suis surtout sentie triste et le cœur brisé.

J’avais pensé que ces filles allaient être mes demoiselles d’honneur et les tantes cool de mes futurs enfants, et me voir arracher tout cela m’a fait mal.

Quitter mon groupe d'amis

Quitter un groupe d’amis, quelle que soit la façon dont ils vous ont traité, c’est souvent comme une rupture. Même si vous êtes parti pour de bonnes raisons, ils peuvent vous manquer et c’est tout à fait normal !

J’ai passé beaucoup de temps à m’en vouloir d’être triste au lieu d’affronter ma tristesse. Pleurez un bon coup et vautrez-vous dans les larmes pendant un petit moment.

N’ayez pas peur de bloquer et d’effacer

Au début, après avoir quitté mon groupe d’amis, j’avais tellement peur de supprimer de mes réseaux sociaux les photos que j’avais prises avec eux ou de les enlever de ma liste d’amis, au cas où cela les aurait contrariés.

Cependant, la dure réalité c’est que lorsque vous quittez un groupe d’amis toxiques, quoi que vous fassiez, vous allez les contrarier.

Dans mon cas, mes ex-amis n’ont pas apprécié d’être largués et ont commencé à m’envoyer des messages désagréables. C’est à ce moment-là que j’ai commencé à utiliser le bouton de blocage autant que possible.

Rappelez-vous : ils ne se sont jamais souciés de vos sentiments, alors pourquoi devriez-vous vous soucier des leurs ?

Vous n’avez pas à justifier votre décision de partir

Beaucoup de membres de ma famille ont été choqués lorsque je leur ai dit que je m’étais séparée de mon groupe d’amis, principalement parce qu’ils étaient mes amis depuis si longtemps.

Si je me sentais à l’aise de partager les détails horribles avec certains d’entre eux, il y en avait d’autres à qui je ne voulais pas nécessairement divulguer cette information.

Il est important de respecter vos propres limites et de ne partager que ce avec quoi vous êtes à l’aise, même si les gens sont indiscrets. De plus, ce n’est certainement pas amusant de devoir revivre vos drames encore et encore.

C’est un peu comme pour le mariage ⇒ A lire « Célibataire heureux : Pourquoi le mariage n’était pas une bonne solution pour moi »

Prenez soin de vous

S’il est tout à fait normal de prendre du temps et de se complaire dans la tristesse après le départ, n’oubliez pas de prendre soin de vous.

Prenez l’argent que vous dépensez normalement pour les soirées entre filles et investissez dans votre personne. Quelque chose d’aussi simple que de se faire faire les ongles ou d’utiliser une nouvelle bombe de bain vous aidera à vous sentir un peu plus humaine à nouveau.

Traîtrise entre amis
Traîtrise entre amis

Pour moi, quitter mon groupe d’amis toxiques m’a aidée à me replonger dans la lecture, qui était l’échappatoire parfaite.

Essayez de ne pas trop réfléchir

Après avoir quitté mon ancien groupe d’amis, j’ai immédiatement commencé à me demander si j’avais fait une erreur.

J’étais obsédée par le fait de traquer leurs pages sur les réseaux sociaux, me demandant si leurs tweets énigmatiques ou leurs histoires vagues étaient dirigés contre moi. Cette attitude était extrêmement malsaine et m’a fait me sentir encore plus mal à long terme.

  • Essayez de refouler ces sentiments
  • Ne réfléchissez pas trop à votre décision de partir
  • Rappelez-vous combien ils vous ont fait vous sentir minable et comment ils avaient l’habitude de rabaisser le moindre de vos gestes

Vous avez pris la bonne décision : ne revenez pas en arrière maintenant !

Être seul n’est pas effrayant

Lorsque j’ai trouvé le courage de quitter mon groupe d’amis toxiques, je connaissais certains d’entre eux depuis plus de dix ans. C’était la première fois depuis le collège que je n’avais pas de groupe d’amis attitré et je ne vais pas mentir, c’était effrayant au début.

Cependant, être seul était aussi incroyablement libérateur.

Certes il existe cette application-espion qui permet d’espionner toutes les conversations d’un téléphone, même les messages Whatsapp.

Mais quitter le groupe est plus radical qu’espionner chacun de ses membres !

Je n’avais jamais réalisé à quel point leur attitude et leur pression constantes pesaient sur moi jusqu’à ce qu’elles disparaissent. C’est un sentiment magique de savoir que vous pouvez aller où vous voulez et faire ce que vous voulez sans être incroyablement jugée.

Bien que ce soit bizarre au début de ne pas avoir quelqu’un à qui parler constamment et avec qui partager sa journée, la solitude est aussi vraiment, vraiment agréable.

Quitter mon groupe d’amis toxiques a été l’une des choses les plus difficiles que j’ai jamais faites, mais c’était définitivement la bonne décision pour moi

Si vous vous trouvez dans une situation similaire et que vous luttez, sachez simplement qu’un jour, tout ira bien.

Rassembler le courage de quitter votre groupe d’amis toxiques est difficile, mais je vous garantis que vous vous sentirez mieux à long terme.

⇒ Lire aussi : 9 signes de harcèlement moral au sein du couple

EyeZy espionne les réseaux sociaux et les conversations sur un téléphone

Le logiciel espion

eyezy banniere offre de rentree

0 réflexion au sujet de « Les leçons que j’ai apprises en quittant mon groupe d’amis toxiques »

Laisser un commentaire