9 signes de harcèlement moral au sein du couple

Photo of author
Écrit par Agnès Michaud

Sécuriser et protéger nos connexions : Connexions familiales / Connexions internet

Ma page Facebook

Le harcèlement moral au sein d’un couple se réfère à des paroles et à des comportements qui causent du tort.

  • Il peut s’agir d’actes de violence physique
  • d’agressions sexuelles
  • de négligence
  • ou d’humiliation

La maltraitance peut se produire une seule fois ou être un modèle de comportement qui se répète au fil du temps et des situations. Mais elle est toujours intentionnelle.

Vous pouvez blesser les autres par vos paroles ou vos actes, mais cela ne constitue pas toujours une forme de maltraitance.

Faire quelque chose avec l’intention de profiter de quelqu’un d’autre ou de lui faire du mal peut être considéré comme de la maltraitance.

Une personne peut ne pas être consciente que son comportement est défini comme de la maltraitance.

  • Mais si son intention est d’exercer un contrôle
  • de vous priver de votre pouvoir
  • de vous manipuler
  • ou de vous retenir contre votre gré

…il s’agit alors d’un comportement abusif.

La maltraitance est définie par l’intention et pas toujours par l’impact. En d’autres termes, quelqu’un peut dire des choses blessantes et vous bousculer avec l’intention de vous faire du mal. Même si vous n’êtes pas blessé par ce qu’il fait, ses actions sont considérées comme du harcèlement moral.

La violence psychologique

La violence n’est pas toujours physique ou évidente. Vous n’avez pas besoin d’avoir des « preuves » visibles que quelqu’un vous fait du mal.

Il y a violence psychologique lorsque quelqu’un utilise des mots et des comportements non violents pour exercer un pouvoir et un contrôle sur vous. On parle parfois de violence mentale ou psychologique.

La violence psychologique peut prendre la forme de tout comportement préjudiciable susceptible d’avoir un impact négatif. Même si vous ne ressentez pas d’impact négatif de ce que l’autre personne dit ou fait, si son intention était de vous blesser, il s’agit de maltraitance.

La violence psychologique vous conduit souvent à développer une image négative de vous-même et à manquer de confiance en vous.

  1. Une personne ayant des comportements de violence psychologique peut essayer de vous isoler de vos proches.
  2. Elle peut utiliser des tactiques de manipulation pour vous empêcher de faire des choses que vous aimez.
  3. Parfois, l’indisponibilité émotionnelle et l’abandon émotionnel peuvent également être considérés comme de la violence psychologique.

Vous pouvez constater que la violence psychologique vous prive progressivement de votre liberté, de votre individualité et de votre sentiment d’identité.

  • La violence psychologique n’est pas nécessairement le fait d’un partenaire
  • mais peut également provenir d’un employeur
  • d’un collègue
  • d’un ami
  • d’un membre de la famille

Signes de harcèlement moral abusif

La violence d’un harcèlement moral peut être incroyablement difficile à déceler, même dans votre propre relation.

Qu’est-ce qui est considéré comme du harcèlement moral ?

Au sein du couple, le harcèlement moral se manifeste souvent comme un moyen pour le partenaire abusif d’exercer un pouvoir ou un contrôle :

  • en étant humiliant ou invalidant
  • en empêchant son partenaire de faire des choses qu’il veut faire, comme passer du temps avec ses amis et sa famille ou avoir son mot à dire dans les finances du ménage

Le harcèlement moral dans le couple peut également se manifester sous forme de :

  • « taquineries »
  • « plaisanteries »
  • « dire les choses telles qu’elles sont »

Même minimisé, la coercition est au cœur de ce type d’abus

Il y a la crainte que si vous faites quelque chose qui déplaît à votre partenaire, il ne vous fasse pas quelque chose de mal mais qu’il vous menace implicitement.

  • Il peut s’agir d’une menace de suicide de la part de l’agresseur si son partenaire part
  • de dire à son partenaire qu’il ne survivra jamais sans lui

Les véritables dommages des relations abusives proviennent souvent de ces menaces psychologiques.

Si vous pensez être dans une relation de violence psychologique, vous n’êtes pas seul : environ 1/4 des adultes dans les pays occidentaux sont victimes d’un « harcèlement moral » de la part d’un partenaire dans leur vie (source).

Les conséquences sur vous du harcèlement moral

Le harcèlement moral dans le couple contribue de manière unique et significative aux symptômes du syndrome de stress post-traumatique (SSPT) des femmes battues et à leurs intentions déclarées de mettre fin à leur relation avec des partenaires violents, même après avoir contrôlé les effets de la violence physique.

Dans un échantillon de femmes battues devant les tribunaux, on constate que les réactions symptomatiques à la violence, y compris le SSPT et la dépression, étaient largement prédites par le harcèlement moral plutôt que par la violence physique.

Dans un effort pour démêler les effets de la violence physique de ceux du harcèlement psychologique, Sackett et Saunders (1999) ont comparé 30 femmes battues accueillies dans un foyer avec 30 femmes battues.

Ils ont recueillis les résultats évaluant :

  • la dépression
  • l’estime de soi
  • et la peur

Le harcèlement moral a contribué de manière unique aux prédictions de ces trois résultats. Les effets les plus importants du harcèlement ont été identifiés sur les sentiments de peur et d’estime de soi.

Parmi les partenaires féminines d’hommes harceleurs, des analyses prospectives évaluant diverses formes de violence psychologique ont révélé que le dénigrement prédisait le stress post-traumatique de manière forte d’une analyse à l’autre.

Le harcèlement moral d’un conjoint augmente le risque de blessures physiques mineures et graves.

Enfin, la recherche sur les femmes à faible revenu victimes de harcèlement moral a révélé que la violence psychologique ajoutait une variance unique :

  • au stress
  • à la détresse
  • à l’estime de soi
  • à la dépression
  • à la qualité de vie des femmes

…même après avoir contrôlé les effets de l’agression physique et sexuelle.

Signes indiquant que vous pourriez être dans une relation de harcèlement moral

1. Ça va trop vite avec votre petit-ami

Les relations de harcèlement moral en amour s’intensifient souvent rapidement.

Ton petit-ami est follement amoureux de toi et te fait perdre la tête.

  • Ce type de mec peut confesser son amour ou vouloir emménager avec toi dans les deux semaines qui suivent. Ça se passe comme un ouragan.
  • Cela provient souvent d’une insécurité que l’agresseur éprouve à l’égard des relations en général.
  • Dans un effort pour se sentir en sécurité, il essaie de te contrôler en étant tout le temps près de toi.

Si tout vous semble trop précipité et que votre intuition vous fait comprendre que quelque chose ne va pas, écoutez-la.

Après avoir mis fin à une relation toxique, les femmes changent souvent complètement de mentalité et d’apparence.

2.Votre partenaire fait obstacle à d’autres relations

18 % des femmes disent qu’un partenaire a essayé de les empêcher de voir leur famille et leurs amis (source).

En effet, les relations abusives sont soutenues par l’isolement. Obtenir un point de vue extérieur sur votre relation peut aider à faire la lumière sur ce qui se passe réellement, et c’est pourquoi l’agresseur empêche activement les amis et la famille d’avoir accès à vous.

La situation peut aussi être tournée différemment : L’agresseur peut vous dépeindre comme mauvaise ou erronée dans le but de monter les membres de la famille contre vous.

3. Vous vous blâmez

Lorsque votre partenaire vous réprimande ou vous manque de respect, vous le voyez comme quelque chose que vous avez provoqué.

Il y a une croyance que les agresseurs inculquent à leurs victimes que c’est leur faute.

Vous pensez : « Si seulement j’étais assez bon, mon partenaire ne me traiterait pas de cette façon »

4. Les harceleurs vous dégradent

Si votre partenaire vous rabaisse constamment, vous êtes probablement dans une relation de harcèlement moral.

C’est insidieux, car un seul commentaire peut ne pas être très important, mais petit à petit, le harcèlement écrase votre estime de vous-même.

  • Les choses que vous dites ou faites sont qualifiées de « stupides » .
  • On vous traite de « gros », « laid » ou « sans valeur » .
  • Plus vous entendez cela, plus vous commencez à croire que c’est vrai (ce n’est pas le cas).

Vidéo de sensibilisation sur la violence psychologique

5. Votre partenaire harceleur vous impose sa propre vérité

Il vous fait douter de votre propre point de vue ou de votre santé mentale.

Par exemple, lorsque vous demandez à votre partenaire de voir vos amis et votre famille plus souvent, il peut essayer de vous faire croire que c’est de votre faute si vos amis ne veulent pas vous voir.

Pas la peine de vous inquiéter si vous ne savez pas où se trouve votre amoureux, ce que dit votre fils au téléphone, ou les textos échangés sur votre téléphone.
Une application téléphonique, installée sur un téléphone, permet de tout savoir de ce qui passe sur l'appareil, dans la plus grande discrétion :
  • SMS
  • Localisation
  • Appels
  • Messages Tinder
  • Messages Whatsapp
  • Et j'en passe.
Ici la meilleure application du marché
Là son concurrent sérieux
Ici un service en ligne permettant de localiser un téléphone grâce à son numéro (pas d'installation requise)
Cette appli surveille aussi Snapchat !

Soudain, la vérité semble floue. Dans une relation de harcèlement moral, votre partenaire peut nier qu’il y a eu des abus ou vous en faire porter la responsabilité.

6. Votre partenaire s’autorise à entrer dans votre téléphone

S’il est furieux que vous preniez trop de temps pour répondre à ses textos, ou s’il vous demande de lui envoyer des photos explicites et/ou de vous envoyer des photos explicites non désirées, c’est aussi considéré comme du harcèlement numérique.

7. Il contrôle les finances

« Mon mari ne m’a jamais laissé dépenser plus de 200 euros » .

Il s’agit d’abus financier.

  • Un partenaire harceleur dans votre couple peut essayer de vous empêcher de travailler
  • de contrôler tout l’argent (ou vous donner une faible allocation)
  • ou de vous laisser totalement dans l’ignorance des finances du ménage

Si vous n’avez pas d’indépendance financière, vous êtes plus dépendant de lui, ce qui est exactement ce que veut un harceleur.

8. Vous êtes également victime de violence physique

Il n’y a pas toujours de distinction claire entre une relation de violence psychologique et une agression physique.

En fait, 95 % des hommes qui abusent physiquement de leur partenaire le font aussi psychologiquement.

  • Votre partenaire peut également menacer de vous faire du mal
  • à vous
  • à vos proches
  • ou à vos animaux domestiques

9. Vous avez l’impression que l’amour craint

L’amour ne devrait pas faire de mal.

Si vous vous sentez plus mal dans votre relation, c’est que quelque chose ne va pas. Il est temps de parler à quelqu’un et d’obtenir le soutien que vous méritez.

personne qui hallucine

Comment gérer une relation de harcèlement moral dans le couple ?

Si vous vous demandez si vous devez quitter une relation de violence psychologique, sachez que les relations de harcèlement moral vont en général de pire en pire.

Le harcèlement moral ne s’améliore pas

C’est une relation malsaine. Elle pourrait littéralement mettre fin à votre vie.

Les experts ont constaté que le harcèlement moral au sein du couple est souvent un précurseur de la violence physique, et que la violence verbale au début d’une relation prédit la violence physique plus tard.

Névroses traumatiques suite à un harcèlement dans un couple

Angoisse

  • Sueurs
  • tremblement
  • boule au ventre
  • tachycardie

Foudroiement

Le sujet perçoit certains détails et les prend pour des resurgences des scènes traumatiques, une simple odeur peut suffire à raviver son passé.

Cauchemars

Ils réveillent la victime, parfois en transpiration.

Atteintes somatiques

Perte de ses défenses immunitaires suite à son effondrement psychique.

Atteintes psychiques

La victime perd toute estime d’elle-même, se dévalorise, devient dépressive ou suicidaire.

Manque de concentration

Trouble de la mémoire.

Insomnie

Cela génère un repli sur soi et un éloignement de tout lien social.

Souvenirs

Le souvenir des traumatismes tourne en boucle dans sa tête

Vers qui se tourner ?

  • Un avocat
  • Le dépôt de plainte
  • Le Juge aux Affaires Familiales pour demander une ordonnance de protection

Les conseillers vous aideront à planifier une sortie de votre couple, vous apporteront un soutien après votre départ, vous aideront à trouver un refuge pour un animal de compagnie et vous donneront des informations sur les actions en justice.

Que puis-je faire si je suis victime de harcèlement moral couple

Si vous êtes victime de harcèlement moral, vous pouvez hésiter à demander de l’aide ou à en parler à vos amis et à votre famille, car vous craignez qu’ils ne vous croient pas ou ne vous prennent pas au sérieux.

Vous pouvez ressentir de la honte ou de la confusion quant à ce qui se passe. Cependant, il est essentiel de chercher de l’aide et du soutien pour mettre fin à une relation de violence psychologique ou émotionnelle.

Les programmes locaux de lutte contre la violence domestique (appeler le 3919) offrent souvent :

  • des conseils gratuits
  • des groupes de soutien
  • les défenseurs de ces organisations peuvent vous indiquer d’autres options locales d’aide et de soutien

De même, selon la définition de la violence domestique dans votre pays, le comportement de l’agresseur peut relever de certains délits ou vous pouvez bénéficier d’une ordonnance restrictive (ici la requête officielle pour demander une ordonnande).

Quelques pays permettent spécifiquement à une personne d’obtenir une ordonnance restrictive fondée sur le « contrôle coercitif » , qui est une forme de violence émotionnelle et psychologique.

Même dans les États où la violence psychologique n’est pas considérée comme une raison pour obtenir une ordonnance restrictive, il est possible que certains actes de violence psychologique puissent, en fait, vous donner droit à une ordonnance.

  • Par exemple, si un agresseur vous menace
  • ou vous envoie continuellement des textos
  • ou vous appelle de façon répétée sans raison
  • cela pourrait être considéré comme suffisant pour accorder une ordonnance

femme dit non au harcelement couple

Certains pays reconnaissent les actes de violence émotionnelle comme des délits. Les conséquences pénales en France sont les suivantes :

Mesures alternatives aux poursuites pour des violences légères

  • Composition pénale
  • Rappel à la loi
  • Stage de responsabilisation
  • Médiation pénale

Sanction pénale pour violences physiques

Il existe aussi des sanctions pénales pour violences psychologiques.

En cas de harcèlement moral dans votre foyer sans interruption totale de travail : 3 ans de prison et 45 000 € d’amende

Sanction pénale pour agression sexuelle

  • En cas de viol au sein d’un couple : peine maximale de 20 ans de prison
  • En cas d’agression sexuelle autre que le viol : peine maximale de 7 ans d’emprisonnement et 100.000 € d’amende

D’autres articles sur notre blog

Les violences au sein du couple : une réalité longtemps occultée mais aujourd’hui reconnue

10 signes indiquant que vous êtes le mari d’une femme violente

Que faire ?

Parler à un professionnel de la santé mentale peut vous aider

Vous pouvez explorer des stratégies d’adaptation et apprendre à fixer des limites. Fixer des limites peut protéger votre santé mentale et vous aider à prendre les bonnes décisions pour vous-même.

Prendre contact avec quelqu’un qui peut comprendre ce que vous traversez

Ces ressources sont disponibles dès maintenant :

Récapitulons

  1. La maltraitance désigne tout comportement visant à vous contrôler, à vous dominer ou à vous blesser. Elle peut être le fait d’un partenaire romantique, d’un membre de la famille, d’un ami, d’un collègue ou d’un étranger.
  2. Le harcèlemente moral peut être plus subtil, mais il peut progressivement affecter votre estime de soi et votre sentiment de pouvoir personnel. Ce n’est jamais votre faute, même si, avec le temps, la violence psychologique peut vous amener à penser que vous êtes responsable.
  3. Les signes de violence psychologique peuvent être difficiles à déceler. Vous ne serez peut-être pas en mesure de reconnaître certains comportements abusifs chez quelqu’un d’autre, mais vous pourriez déceler certains changements chez vous.

Le repli sur soi, la dévalorisation ou la peur ne sont que quelques-uns des signes personnels qui indiquent que vous êtes peut-être victime de violence psychologique.

Il est possible de sortir d’une situation de violence et de guérir. Vous n’êtes pas seul(e) et vous méritez de vous engager sur la voie du respect et de l’attention.

4 réflexions au sujet de “9 signes de harcèlement moral au sein du couple”

  1. Si vous avez constaté que ces signes se vérifient dans votre relation, alors mon ami(e) vous êtes maltraité(e) par votre partenaire et il est temps que vous fassiez cesser cela. Ce qu’il vous fait est totalement inacceptable et vous n’en êtes pas digne.

    Vous devez dire à votre partenaire ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas. S’il ne modifie pas son comportement, il est dans votre intérêt de mettre fin à la relation. Vous vous porterez mieux sans un partenaire qui ne se soucie pas de vous mais uniquement de lui-même.

    Ses abus vous détruiront sur le plan émotionnel et il vous faudra beaucoup de travail pour retrouver la raison et la confiance que vous avez perdue. Cela ne vaut jamais le coup de gâcher votre vie avec une telle personne.

    Répondre
  2. La façon la plus simple de repérer un trou du cul/un partenaire abusif est de savoir qui (sans provocation ni invitation) vous dira qu’il est « un bon gars ». Si quelqu’un vous dit « je suis un type bien », c’est qu’il n’est absolument pas quelqu’un de bien.

    Répondre
  3. Vous rabaisser constamment et vous donner l’impression que vous ne valez rien. Vous dire que vous n’êtes pas attirant physiquement, que vous êtes stupide, irresponsable, et vous critiquer de manière non constructive en général.

    Répondre
  4. Ne dire que du mal de ses ex. Si toutes ses relations ont été terribles et que toutes les personnes avec qui il est sorti sont horribles, il s’agit là d’un signe d’avertissement général pour une relation et d’un signe courant chez les agresseurs.

    Il est autoritaire. L’abus est un contrôle de l’abus. La plupart des agresseurs essaient de contrôler les gens pour faire face à leurs insécurités. Si leurs paroles tentent de vous contrôler, ils pourraient être en train de vous maltraiter verbalement.

    Répondre

Laisser un commentaire