Nokia diffuse ses portables via l’Unesco

Qu’est-ce que fait Nokia avec l’Unesco ?

Le domaine, vaste, de la téléphonie me passionne, mais ce n’est pas pour autant que je suis dupe. Avant tout, je suis un blogueur et un citoyant aimant utiliser ma plume pour dénoncer ou souligner mes pensées.

J’aime les téléphones, smartphones et tablettes, parce que je suis du genre à croire en l’avenir, notre futur et le progrès de l’humanité. Et pourtant, une tendance m’inquiète aujourd’hui.

Cette tendance, c’est le rapprochement d’une grande marque de téléphones, Nokia pour ne pas la nommer, avec l’agence onusienne de l’UNESCO, qui devrait être publique, même si depuis peu elle s’est ouverte aux fonds privés pour justement renflouer ses caisses.

Nokia Lumia 820

NOKIA est en train de fournir ses vieux modèles de téléphones portables aux jeunes africains. Nokia a affirmé à l’Unesco que ce don était fait dans un but d’éducation et d’alphabétisation. Les livres, cahiers et papiers étant denrées rares en Afrique, Nokia fournit ses téléphones afin que l’Unesco puisse envoyer des exercices scolaires par TEXTO. Une fois que les élèves ont reçu leur problème, ils renvoient eux aussi un SMS contenant leur solution, dans l’attente d’être corrigés.

Source : Mme Elspeth McOmish, fonctionnaire à l’Unesco

Cette façon de mélanger affaires privées et but public est pour le moins surprenante. Oui l’Unesco a une vocation humaniste avérée, mais oui Nokia a également une vision de la vie qui est plutôt celle de se faire de l’argent en vendant son image de marque.

Suis-je le seul à trouver ce mélange des genres inconfortable ? Plusieurs interrogations se posent dans cette affaire :

  1. Une entreprise privée, Nokia, qui se targue de donner un coup de pouce aux droits de l’homme
  2. Elle utilise pour cela l’image de marque de ses téléphones, faisant de la publicité gratuite
  3. Pour un résultat qui peut paraître discutable : peut-on réellement apprendre à quelqu’un à lire et à écrire en échangeant avec lui des textos ?

C’est pour le moins douteux.

Je pense qu’il faut continuer de séparer les entreprises qui veulent se faire de l’argent des entreprises qui ont un but humanitaire ou bénévole. Le mélange des genres, j’en ai bien peur, ne donne pas forcément du bon.

Voir aussi : http://www.unesco.org/

Trois flèches vers le bas

Ici la meilleure application de surveillance

3 garanties pour 1 logiciel :

10 jours de remboursement

Anonymat garanti

Support gratuit

=> Surveillance, monitoring et interception d’appels

Commentez ici :

    Entrée suivante =>

    Entrée précédente =>

    Qui sommes-nous ?

    Sandrine est la blogueuse responsable de ce blog. Préoccupée par la psychologie et les relations de couple, elle effectue une veille axée sur les relations sociales et la communication entre hommes et femmes.

    Nathan intervient quant à lui sur les sujets techniques et les bouleversements opérés par l'arrivée des smartphones et des nouveaux moyens de communication dans notre société.

    Qu’est-ce que BIBIspy ?

    Logiciel de surveillance de smartphone : Définition ici

    CACHED !!!
    Share This