Quels sont les signes qui indiquent qu’on est trompé ?

Photo of author
Écrit par Ferragus Labrosse

Une passion pour la technologie alliée à une soif viscérale de la rendre utile aux relations humaines.

Les hommes et les femmes sont tous deux trompés.

Parfois, quand ils le font, c’est écrit sur leur front :

  • l’énergie nerveuse
  • les cachotteries
  • l’inattention

Parfois, quand ils le font, c’est impossible à dire.

Mais les signes ne sont pas la question.

Chercher les signes que quelqu’un vous trompe, c’est s’attendre au pire de la part de la personne que vous aimez. C’est supposer une mauvaise intention. C’est être criblé de soupçons.

Ce n’est pas une façon de vivre.

Bien sûr, il existe toujours des moyens de le découvrir.

  • Vous pouvez demander à un ami d’aller dans le même bar et de garder un œil sur lui.
  • Vous pouvez le faire suivre par un professionnel et documenter chacun de ses mouvements.
  • Vous pourriez l’enfermer dans une grande tour sans fenêtre et être le seul visiteur.

Si je crois que je vais me faire tromper et que je prends l’une ou l’autre des mesures proposées ci-dessus, cela signifie qu’il me manque l’un des ingrédients les plus importants d’une relation saine : la confiance.

L’absence de confiance éteindra toute chance de créer une dynamique valable et étouffera les sentiments qu’il éprouve pour moi.

Nous ne pouvons pas contrôler les autres.

Nous ne pouvons jamais être sûrs qu’une autre personne se comportera de la manière que nous lui imposons.

La meilleure chose que je puisse faire, tant pour ma relation que pour ma tranquillité d’esprit, c’est :

  • de me faire confiance (à moi-même)
  • de m’aimer (moi-même)
  • et, de cette façon, de croire que je mérite d’être aimée, quel que soit le comportement d’une autre personne.

Quelques signes, cependant, indiquent que votre petit-copain ou petite-copine est infidèle, voici 8 grands avertissements :

1. Les gens malhonnêtes et infidèles parlent en termes absolus, comme « toujours » et « jamais ».

Les absolus sont censés soutenir un point de vue, mais ils sont rarement vrais et peuvent facilement inciter au déni et à l’opposition.

Quand quelqu’un dit, « Tu ne me fais jamais de compliments », par exemple, il vous supplie de lui répondre : « C’est ridicule ! Je me souviens t’avoir fait des compliments ! »

Même lorsque vous savez que quelqu’un ne fait qu’exagérer, il peut être difficile de savoir s’il le sait. Les personnes dignes de confiance ont tendance à utiliser des mots qui adoucissent les absolus, comme « habituellement », « souvent », « probablement », « pratiquement », « parfois », « fréquemment » et « généralement ».

homme reflechit a la tromperie

2. Ils se vantent en minimisant leurs réalisations.

Beaucoup de gens pensent savoir comment se vanter avec art, mais ne le savent pas vraiment.

Certains attendent le bon moment dans une conversation pour lancer avec désinvolture leurs 15 secondes d’autopromotion, comme une simple information, un exemple pertinent ou un souvenir amusant. Et lorsque vous leur donnez les félicitations qu’ils recherchent, ils s’en moquent.

S’ils vous citent, ils mentionnent le « grand nom » dans un groupe d’inconnus, comme s’ils n’étaient même pas conscients de leur recherche de statut.

Un autre exemple pourrait être le collègue qui essaie toujours de vous rassurer en vous disant que vous serez capable de faire quelque chose mieux qu’il ne l’a fait, sous couvert d’encouragement. Mais son objectif premier est de vous rappeler à quel point il est génial, alors que vous vous efforcez de le faire.

3. Ils essaient de vous faire plaisir en jugeant des personnes que vous connaissez tous les deux.

Ils laissent entendre que vous êtes meilleur que ces autres personnes, sinon ils ne vous confieraient pas leur désapprobation. Ils vous donnent l’occasion d’exprimer votre propre désapprobation à l’égard de ces personnes, comme s’il s’agissait d’une forme saine de rapprochement.

Pendant ce temps, vous ne pensez qu’à une chose : Que dit-il de moi quand je ne suis pas là ?

4. Ils sont sur la défensive.

C’est un trait de caractère dangereux ! Et l’un des plus courants. Beaucoup de gens ont l’impression que s’ils nient une chose, elle cesse d’exister.

  1. Ils transforment les critiques à leur égard en une blague ou en une déclaration offensive qui n’a aucun sens.
  2. Ils font la moue.
  3. Ils agissent de manière passive et agressive.
  4. Ils changent de sujet.
  5. Ils déforment l' »accusation ».
  6. Ou ils se retirent tout simplement.

C’est de cette façon que les personnes malhonnêtes et infidèles mettent en place leurs boucliers.

5. Ces personnes adorent débattre.

Je ne parle pas d’un échange d’idées rationnelles. Je parle des combats de chiens hyperémotifs qui dominent maintenant les discussions opposées partout, jusqu’aux débats politiques.

Les tactiques de débat ne sont qu’une série d’astuces qui peuvent s’avérer scandaleusement inefficaces pour manipuler les gens. Parmi les pires, citons :

  1. Attaquer les personnes plutôt que les idées
  2. utiliser des insinuations et des sous-entendus
  3. jouer sur les peurs
  4. être sarcastique et dédaigneux
  5. désigner des boucs émissaires
  6. changer de sujet
  7. étiqueter les gens

Pour surveiller ces personnes et conforter vos soupçons, une application-espionne est certes capable de vous révéler la vérité sur ce que l’utilisateur du téléphone dit au téléphone, mais elle doit être utilisée en conformité avec la loi.

Flèche double vers le bas

Pensez à cette application mobile

Cette application n’est compatible qu’avec les Android rootés

Compatible avec Android mais aussi iPhone, elle sauvegarde discrètement tout téléphone et enregistre pour vous ses textos, localisations et toute conversation sur les réseaux sociaux. Par contre elle permet d’enregistrer furtivement toutes les conversations et appels téléphoniques.

femme se doute que son petit ami la trompe

6. Ils parlent trop et en disent trop peu.

C’est généralement parce qu’ils essaient de cacher quelque chose ou qu’ils n’ont tout simplement rien à dire. Ils essaient donc de substituer la quantité à la qualité, notamment en utilisant des mots à la mode dénués de sens.

À l’inverse, Winston Churchill (orateur de talent et lauréat du prix Nobel de littérature) a dit un jour :

« Les mots courts sont les meilleurs, et les vieux mots, lorsqu’ils sont courts, sont les meilleurs de tous. »

Un sentiment similaire a été exprimé par le spécialiste des communications d’entreprise L.J. Brockman, créateur de la formule C2M2, qui désigne les quatre caractéristiques principales des communications réussies :

  • Claire
  • concise
  • mémorable
  • et motivante

Pourquoi vous rêvez que votre mari vous trompe

7. Ils ne savent pas comment s’excuser.

S’excuser est assez facile. Vous dites « Je suis désolé ». Et c’est tout. Malheureusement, c’est une chose que vous entendrez rarement de la part d’une personne malhonnête.

Elle dira : « Je suis désolé. Mais… » Puis vient la volte-face, généralement alimentée par une accusation : « Mais je ne l’ai fait que parce que tu l’as fait, bla, bla, bla. »

Cela se produit sous l’effet de la peur, en particulier sous les déguisements courants de la peur que sont l’arrogance, le perfectionnisme ou toute autre forme de supériorité.

La prémisse centrale de la personne, qui s’auto-détruit, est la suivante : Tout tourne autour de moi, et si je plaide non coupable à chaque accusation, ça restera comme ça.

Mon conseil ? Partez tant que vous êtes en tête.

8. Ils affichent un langage corporel inconfortable.

La communication non-verbale est le signe ultime de l’échec. Voici quelques signes qui indiquent qu’une personne est mal à l’aise avec ce qu’elle dit :

  1. Contrairement à un sourire authentique, les coins de sa bouche ne se relèvent pas, mais sont tirés vers l’arrière.
  2. Le sourire n’englobe pas tout le visage et les sourcils sont souvent froncés.
  3. L’angle de leur tête est légèrement incliné vers l’arrière, plutôt que sur le côté.
  4. Ils vous regardent littéralement de haut.

Les personnes honnêtes ont les yeux grands ouverts. Les yeux d’une personne malhonnête, en revanche, sont quelque peu fermés et ont tendance à rester fixés sur vous, sans trop bouger.

Lorsque vous voyez ces signes, il est sage – et souvent prudent- d’accorder une attention particulière à la personne pour savoir pourquoi elle est mal à l’aise.

Ces expressions sont les plus révélatrices si elles se produisent fréquemment, mais pas tout le temps. Les moments où elles ne se produisent pas me donnent une base de référence pour l’évaluation. Ensuite, lorsque je vois ces signes, j’ai de bonnes raisons de les analyser pour trouver d’autres indices qui montrent ce qu’ils ressentent vraiment.

MSpy espionne les réseaux sociaux et les conversations sur un téléphone

Le logiciel espion

mSpy bannière promotionnelle

Laisser un commentaire