Quitter l’illusion de votre vie pour affronter la vérité

— Article dernièrement modifié le 29 Août 2015 @ 17 h 42 min

Comment se préparer à quitter une vie de mensonge ?

Une vie qui peut être un leurre

Avez-vous Big Fish, le film de Tim Burton ? C’est l’histoire d’un père qui a toujours romancé sa vie et qui finit par confondre la réalité et la fiction. Ce qu’il invente devient partie intégrante de sa vie. Après sa mort, qu’est-ce qui reste de lui d’après vous ? La réalité ? Non : ses histoires restent.

Avez-vous envie, vous aussi, d’être berné par un membre de votre entourage à un point tel que ce que vous croyez vivre au quotidien ne serait qu’un leurre ?

  • femme-autoritaireImaginez un fils qui croit être le fils de son père mais qui en réalité en est le bâtard.
  • Imaginez une femme qui se croit le centre du monde alors que son mari la trompe à chaque fois qu’il part une semaine entière.
  • Imaginez un mari qui ne comprend pas pourquoi celle qu’il aime ne se livre qu’occasionnellement à ses bras passionnés ?
  • Imaginez vous en train de vivre un conte de fées jusqu’au jour où vous vous réveillez subitement en regardant brutalement la vérité en face.

Tous ces exemples sont abordés d’une façon ou d’une autre dans le film Big Fish, ou qui-sait dans le film de votre vie.

Le mensonge : une option qui s’offre à vous

La véritable question, c’est : est-ce que vous désirez vraiment savoir ce qui est vrai ? Ne préférez-vous pas rester dans le mensonge, quitte à être l’objet de la farce ?

Dans House of Cards, par exemple, le couple politique, prêt à tout pour accéder aux plus hautes fonctions ministérielles, est également prêt à sacrifier l’amour au profit de la profession. Tromperie, amour d’autres partenaires, peu leur importe : ce qui compte ce n’est pas leur vie amoureuse, mais les relations qui leur permettent de gravir les échelons hiérarchiques.

Est-il moral d’utiliser un logiciel espion dans un smartphone pour découvrir les véritables partenaires de ceux qu’on croit connaître ?

Inversement, est-il éthique de tracer le téléphone de son grand-père quand il part en forêt pour pouvoir le géolocaliser s’il se perd ?

Le mensonge, au final, certains s’en servent pour se hisser vers la victoire, d’autres en subissent les conséquences néfastes, c’est comme dans la vie :

  • Les riches / les pauvres
  • Les innocents / les tyrans
  • Les meneurs / les soumis

Meneurs, soumis, ou indépendants ?

A ce sujet, savez-vous qu’une étude scientifique a tenté de savoir comment les sociétés sont organisées et comment les êtres humains parviennent à cohabiter en groupe ? L’étude s’est portée sur des rats qu’on obligeait à traverser une rivière pour pouvoir se nourrir et récupérer du gruyère.

Six rats ont été déposés de l’autre côté de la rive. Deux d’entre eux, dits les meneurs, fonçaient dans le tas et montaient par-dessus les trois soumis pour ne pas se noyer. Mais un sixième rat, dit « indépendant » a à chaque fois ignoré ses congénères et a cherché un moyen ingénieux pour s’en sortir en solitaire.

La conclusion de cette étude, c’est qu’il n’y a pas que des meneurs ou des soumis dans la vie. Vous pouvez aussi vous en sortir en étant indépendant et en suivant votre route de votre côté sans vous occuper de vos congénères.

– Voir le détail de cette étude ici –

Une femme a-t-elle toujours intérêt à divorcer d’un mari infidèle ?

Se regarder en face

La question peut choquer mais pourtant elle s’est toujours posée. Dans les années 20, lorsque les femmes étaient encore soumises aux hommes, qu’elles étaient voilées et qu’elles subissaient les assauts de maris violents et/ou alcooliques, elles restaient. (1920 : interdiction des contraceptifs en France…)

Elles ne divorçaient pas.

Parce que ça ne se faisait pas.

Et aussi parce qu’elles n’avaient pas les moyens de quitter leur mari (Voir l’évolution du statut de la femme en france dans cet article intéressant sur Wikipédia).

Aujourd’hui, dans les pays occidentaux, la plupart du temps la femme n’est plus aussi soumise qu’elle l’était et parfois c’est elle qui change de partenaires comme de chemises. Mais la question continue de se poser quand on s’aperçoit que son partenaire nous trompe :

La question se pose de savoir s’il faut quitter immédiatement notre partenaire infidèle ou si, au contraire, il faut un peu attendre que le moment soit le bon et qu’on puisse se trouver une situation plus favorable.

Attendre le bon moment pour divorcer

Un divorce peut être coûteux et peut engendrer un changement de vie qu’on n’est pas forcément encore prêt à accepter (voir : 6 questions pour choisir entre divorce ou persévérance).

Dans ce laps de temps entre la découverte de l’infidélité et le divorce, que faut-il faire ? Le mieux que l’on puisse faire dans ce cas-là c’est apprendre à connaître son partenaire, apprendre à le connaître de manière à être parfaitement prêt lorsque le divorce s’annonce inévitable.

Un tournant de vie, ça se choisit, ça se prépare, ça se maîtrise aussi. Subir est rarement une bonne option dans la vie ; le mieux c’est de diriger son destin comme nous l’entendons. C’est d’ailleurs ce que Spinoza, un grand philosophe, a enseigné tout au long de sa vie : se connaître soi-même permet de vivre en se respectant, et vivre en se respectant permet de vivre dans le bonheur.

Trois flèches vers le bas

Ici la meilleure application de surveillance

3 garanties pour 1 logiciel :

10 jours de remboursement

Anonymat garanti

Support gratuit

=> Surveillance, monitoring et interception d’appels

Commentez ici :

Entrée suivante =>

Entrée précédente =>

Qui sommes-nous ?

Sandrine est la blogueuse responsable de ce blog. Préoccupée par la psychologie et les relations de couple, elle effectue une veille axée sur les relations sociales et la communication entre hommes et femmes.

Nathan intervient quant à lui sur les sujets techniques et les bouleversements opérés par l'arrivée des smartphones et des nouveaux moyens de communication dans notre société.

Qu’est-ce que BIBIspy ?

Logiciel de surveillance de smartphone : Définition ici

CACHED !!!
Share This