Enfants et téléphones portables : Risques et avantages

Photo of author
Écrit par Agnès Michaud

Sécuriser et protéger nos connexions : Connexions familiales / Connexions internet

Ma page Facebook

Nous vivons dans un monde plein de technologie et, pour beaucoup d’entre nous, nos enfants la comprennent mieux que nous.

Les parents peuvent se sentir poussés par leurs enfants à leur fournir un téléphone portable dès leur plus jeune âge, mais ils ne savent pas quand les enfants sont réellement prêts à assumer cette responsabilité.

Quel est le bon moment pour que votre enfant obtienne son premier téléphone portable ?

Pour aller vite, il n’y a pas de bonne réponse à cette question.

De nombreux parents envisagent de fournir un téléphone à leur enfant pendant les années de collège, lorsque les enfants sont plus susceptibles d’être impliqués dans des activités extrascolaires et d’être seuls à la maison.

Environ 50 % des parents occidentaux confient un smartphone à leur enfant dès la sixième. Les enfants ont donc 11 ans et demi lorsqu’ils ont leur premier appareil connecté (source).

Les avantages de donner un téléphone portable à son enfant de 12 ans

  • La capacité à communiquer dans les situations d’urgence. De nombreuses familles n’ont pas de téléphone à domicile et les cabines téléphoniques publiques font partie du passé.
  • Les possibilités de contact social avec les pairs : envoi de SMS, utilisation des médias sociaux et conversation téléphonique même si ce mode de communication tend à être délaissé.
  • La possibilité d’acquérir des connaissances immédiates pour un usage personnel ou scolaire. Même à l’école primaire, il est difficile de faire ses devoirs sans un accès électronique aux applications, à la recherche sur le web et à Google docs.
  • Divertissement. Quel enfant ne veut pas passer des heures à regarder les gens faire des bêtises sur YouTube ?

Les risques encourus par la génération Z à laisser le smartphone envahir tout son temps libre

Un adolescent garçonVotre enfant est-il suffisamment responsable pour avoir un téléphone portable ?

Qu’en est-il de l’impact sur la santé ?

Le Ministère de la Santé a publié des informations sur l’exposition aux radiations provenant de l’utilisation des téléphones portables (source).

➜ Les risques liés aux médias en général

  • l’obésité (due à la sédentarité des écrans)
  • la diminution du sommeil
  • la distractibilité contribuant à de moins bons résultats scolaires (parce que YouTube est plus intéressant que les mathématiques)

➜ Il est important de réfléchir au niveau de maturité de votre enfant

Votre enfant comprend-il que le fait d’envoyer des SMS répétés à un ami sans que celui-ci ne réponde peut être considéré comme du harcèlement ?
Vos enfants sont-ils conscients que tout ce qu’ils publient sur des comptes de médias sociaux pourra être utilisé contre eux à l’avenir (voir les nombreux exemples d’athlètes, de politiciens et de célébrités qui pensaient que leur passé était derrière eux) ?
Des recherches ont suggéré que les enfants de la troisième à la cinquième année qui possédaient un téléphone portable étaient particulièrement vulnérables à la cyberintimidation et qu’ils avaient eux-mêmes été des cyberintimidateurs.

On estime que 33 % des jeunes de 10 à 19 ans ont envoyé une photo à caractère sexuel à quelqu’un d’autre (source).

Les précautions recommandées avant de confier un téléphone à votre enfant

En général, la définition de lignes directrices et de limites dès le départ est la meilleure chance de succès lorsqu’un parent décide de doter son enfant d’un téléphone portable ou d’une tablette.

Voici quelques idées :

➜ Limitez le temps passé au téléphone

Les experts suggèrent de ne pas utiliser d’écran pendant au moins une heure avant le coucher, alors pensez à demander à votre enfant d’éteindre son téléphone le soir.

➜ Retirez le téléphone de la chambre de votre enfant le soir

Cela évitera la tentation d’un « bonjour » tard dans la nuit avec des amis.

➜ Créez un moment de devoirs sans distraction

Durant ce moment, les téléphones portables seront rangés.

➜ Envisagez des repas ou des moments en famille « sans téléphone » pendant la journée

Vous aussi, les parents, vous devrez vous plier à cette règle pour favoriser la communication et l’établissement de relations.

➜ Exigez des enfants qu’ils fournissent aux parents le mot de passe de leur téléphone portable

Pas la peine de vous inquiéter si vous ne savez pas où se trouve votre amoureux, ce que dit votre fils au téléphone, ou les textos échangés sur votre téléphone.
Une application téléphonique, installée sur un téléphone, permet de tout savoir de ce qui passe sur l'appareil, dans la plus grande discrétion :
  • SMS
  • Localisation
  • Appels
  • Messages Tinder
  • Messages Whatsapp
  • Et j'en passe.
Ici la meilleure application du marché
Là son concurrent sérieux
Ici un service en ligne permettant de localiser un téléphone grâce à son numéro (pas d'installation requise)
Cette appli surveille aussi Snapchat !

Notez les mots de passe pour accéder à leurs courriers électroniques et leurs médias sociaux.

Une adolescente➜ D’autres mesures conseillées si vous confiez un smartphone à un jeune enfant

  • Faites des contrôles aléatoires des messages textuels et autres contenus du téléphone
  • Envisagez d’utiliser un contrôle parental sur le téléphone et les applications
  • Soyez l’ami de votre enfant sur les médias sociaux pour garder un œil sur ce qu’il publie
  • Renseignez-vous sur les dernières applications
  • Soyez honnête et faites-lui savoir que vous le tiendrez responsable
  • Communiquez ouvertement avec votre enfant sur les risques liés à l’utilisation du téléphone portable
  • Aidez-le à reconnaître les sites web sûrs, à reconnaître le harcèlement en ligne et les risques des salons de discussion et de la communication avec des « amis » que vous n’avez jamais rencontrés auparavant
  • Encouragez la communication et les questions ouvertes en écoutant activement
  • Evitez de le juger et corrigez-le et en lui laissant l’autonomie nécessaire pour résoudre les problèmes le cas échéant

➜ Deux applications pour écouter votre enfant à distance

Ce qui fait de vous un bon parent, c’est de toujours savoir où sont vos enfants. Vous ne pouvez pas non plus vous contenter de les croire sur parole – le meilleur moyen de vous détendre est de localiser votre enfant en temps réel.

Les applications et gadgets de suivi des enfants vous permettront de suivre vos enfants où qu’ils se trouvent.

MSPY – Un beau cadeau déguisé

Localiser un iPhone sur une carteQue vous décidiez de dire à votre enfant que vous le suivez ou non, vous trouverez que l’application MSPY est un excellent choix. Elle ne coûte que 14 euros par mois et s’installe aussi bien sur les Android que les iPhone.

Tant que votre enfant aura son téléphone sur lui, vous pourrez suivre sa position en temps réel.

De plus, vous pourrez créer des alertes lorsque votre enfant quitte un endroit (comme le parc ou la maison d’un ami).

Cet appareil se distingue par le fait qu’il est livré avec une capacité d’enregistrement des photos, des vidéos, des SMS et des réseaux sociaux : vous recevrez une copie de tous ses écrits. 

HOVERWATCH – Suivez les activités en ligne et hors ligne de votre enfant

Fonctionnalités d'HoverwatchParfois, il ne suffit pas de savoir où sont vos enfants. Avec l’application HOVERwatch, vous pouvez vérifier à tout moment où se trouvent vos enfants.

Elle vous permet également de vérifier l’historique de leur localisation et de créer des Geofences afin que vous soyez alerté lorsque vos enfants sortent de la limite.

Pour aller plus loin, cette application enregistre non seulement les textes mais aussi les appels téléphoniques de votre enfant.

Le service est payant : il coûte 8,33 euros par mois durant un an, mais il n’est disponible que pour les appareils Android. 

Bibliographie

Tous les logiciels espions portables gratuits
Quelle attitude avoir en tant que parent face au téléphone de votre enfant (Union Nationale des Associations Familiales)

1 réflexion au sujet de « Enfants et téléphones portables : Risques et avantages »

Laisser un commentaire