Comment et quand limiter la technologie pour les enfants ?

Photo of author
Écrit par Agnès Michaud

Une passion pour la technologie alliée à une soif viscérale de la rendre utile aux relations humaines.

À l’ère du numérique, il faut guider notre enfant :

  • non seulement dans le monde réel
  • mais aussi dans le monde virtuel toujours actif

Apprenez à vos enfants à utiliser la technologie de manière saine et à acquérir les compétences et les habitudes qui feront d’eux des citoyens numériques accomplis.

  • De l’enfant de 2 ans qui semble comprendre l’iPad mieux que vous
  • à l’adolescent qui a besoin d’un peu (mais pas trop) de liberté
  • nous vous expliquons comment mettre la technologie au service de votre famille à chaque étape du voyage

Les principaux conseils à retenir pour vous aider à établir des règles de base et à maintenir l’harmonie technologique à la maison

Visez l’équilibre

Il est clair que la technologie est là pour rester et que le monde devient de plus en plus numérique. À bien des égards, c’est une bonne chose.

La technologie peut être source d’autonomie pour les enfants de tous âges, grâce à des outils qui les aident à apprendre de manière amusante et stimulante, à exprimer leur créativité et à rester connectés aux autres.

Les enfants qui maîtrisent la technologie seront également mieux préparés à une main-d’œuvre qui sera essentiellement numérique.

  • Dans le même temps, les parents s’inquiètent naturellement de l’accès de leurs enfants à des contenus inappropriés sur internet
  • de l’impact d’un temps d’écran trop long sur un développement sain
  • et du fait que leurs enfants deviennent dépendants de la technologie

Comme dans la plupart des situations, il est préférable d’adopter une approche équilibrée face à ces nouveaux défis.

L’étape la plus importante consiste à établir une relation équilibrée ou durable avec la technologie

Les enfants plus âgés comprennent intuitivement le concept d’équilibre.

  • Ils savent qu’il est important de manger des aliments sains à côté des bonbons et des desserts
  • et il en va de même pour les « calories vides » que l’on obtient en passant trop de temps à regarder passivement les écrans

Il y a un temps pour les écrans, mais pas au détriment du temps consacré à l’activité physique et à la connexion avec des personnes réelles en temps réel.

Quelques éléments à garder à l’esprit lorsque vous essayez de trouver cet équilibre délicat :

  • Il n’y a pas de recette unique pour réussir, mais vous le saurez quand vous le verrez.
  • L’équilibre pour votre famille sera différent de celui de votre voisin, car chaque famille est unique et les styles et valeurs parentaux varient.
  • Si votre famille peut profiter des avantages de la technologie sans en ressentir les effets néfastes et si vous avez confiance dans la façon dont vos enfants utilisent la technologie, vous avez probablement trouvé un équilibre.

Soyez attentif aux signes avant-coureurs d’une utilisation malsaine de la technologie

Les parents doivent prendre note des situations suivantes :

  • Les enfants se plaignent de s’ennuyer ou d’être malheureux lorsqu’ils n’ont pas accès à la technologie
  • Des crises de colère ou une forte résistance surviennent lorsque vous fixez des limites de temps d’écran
  • Le temps passé devant un écran interfère avec le sommeil, l’école et la communication en face à face

Au fur et à mesure que vos enfants grandissent, leur utilisation de la technologie évolue

De plus, il est difficile de prévoir à quoi ressemblera le monde numérique dans quelques années seulement. Votre définition d’une utilisation saine et malsaine de la technologie devra être régulièrement mise à jour.

Quelques conseils pour évaluer la qualité des interactions numériques de vos enfants

Accèdent-ils à des contenus adaptés à leur âge ?

Les applications qu’ils utilisent sont-elles interactives et incitent-elles à la réflexion plutôt que passives ? Tous les temps d’écran ne sont pas égaux.

  • Pour revenir à l’analogie alimentaire, 100 calories d’un beignet ne sont pas les mêmes que 100 calories d’une salade
  • Une heure passée à regarder des vidéos YouTube n’est pas la même qu’une heure passée dans un programme d’art numérique.

Les paramètres de confidentialité des réseaux sociaux et des autres comptes internet des enfants plus âgés sont-ils réglés pour limiter ce que les étrangers peuvent voir et qui peut contacter vos enfants ?

Fixez toujours des limites de temps d’écran pour équilibrer les activités en ligne et hors ligne.

Bien que la qualité soit la plus importante, vous voudrez probablement fixer des limites de temps d’écran pour votre famille afin de préserver du temps pour des activités autres que les écrans et la technologie.

Bien que le débat sur le nombre exact d’heures que les enfants peuvent passer sur leurs écrans avant que cela ne devienne malsain fasse rage, vous pouvez fixer des limites fermes pour les moments sans écran :

  • comme pendant le dîner
  • dans la voiture
  • ou les soirs d’école

Soyez un modèle

L’attrait irrésistible de la technologie attire les parents autant que les enfants.

  • Nous vérifions nos téléphones toutes les heures
  • nous passons des heures à travailler ou à surfer sur internet sur nos ordinateurs portables
  • nous regardons nos émissions préférées en boucle
  • et nous nous livrons même à une dangereuse « marche distraite »

Les enfants risquent non seulement de copier notre comportement, mais aussi d’avoir l’impression de devoir rivaliser avec les appareils pour attirer notre attention.

Près de la moitié des parents interrogés dans le cadre d’une étude ont déclaré que la technologie interférait avec les interactions avec leur enfant trois fois ou plus au cours d’une journée type.

Google et Apple commencent à répondre à cette préoccupation croissante concernant l’emprise de la technologie sur nos vies en ajoutant de nouvelles fonctionnalités aux téléphones, telles que :

  • des limites de temps pour des applications spécifiques (pour Android)
  • et des statistiques sur le temps passé sur les appareils (pour iOS)

Si les outils numériques peuvent nous aider à limiter l’usage excessif des gadgets, la meilleure façon d’apprendre aux enfants à se débrancher est de pratiquer et de démontrer que nous utilisons nous-mêmes la technologie avec discernement.

un papa sinteresse a ce que fait son enfant sur son telephone

Fixez des limites pour le temps de travail et le temps familial

Voici quelques moments-clés pour vous détacher de votre téléphone :

  • lorsque vous allez chercher ou déposer les enfants à l’école, car il s’agit d’une période de transition pour eux
  • après être rentré du travail, car c’est le moment de vous reconnecter avec votre famille
  • pendant les repas, y compris au restaurant
  • pendant les sorties, comme les voyages au parc ou au zoo, ou les vacances, lorsque l’accent est mis sur le temps passé en famille

Sachez quand vous êtes vraiment occupé et avez besoin d’être branché et quand vous ne l’êtes pas.

Souvent, on a l’impression qu’il y a une urgence professionnelle ou sociale et qu’il faut prendre cet appel, répondre à un message ou consulter son email – mais quand on y pense vraiment, cela pourrait attendre la fin du film ou du jeu avec son enfant.

Utilisez les médias comme vous voulez que vos enfants le fassent

Suivez des règles de bon sens en matière de technologie, comme ne jamais envoyer de SMS en conduisant ou éviter de partager trop de choses sur les réseaux sociaux.

En mettant en pratique ce que vous prêchez au lieu de l’approche hypocrite du « faites ce que je dis, pas ce que je fais » , vous imitez les habitudes que vous voulez que vos enfants prennent et leur montrez qu’il y a des moments pour utiliser la technologie et des moments où nous devons être présents dans le monde réel.

Faites de la technologie une affaire de famille

Votre famille discute probablement des décisions importantes qui affectent le groupe au quotidien, comme la personne chargée de faire la vaisselle ou la destination de vos prochaines vacances.

L’utilisation de la technologie doit faire l’objet du même type de planification, afin que chacun ait les mêmes attentes.

Lorsque vous fixez des limites avec vos enfants, ceux-ci peuvent commencer à apprendre à s’autoréguler et à savoir quand le temps passé devant un écran interfère trop avec le reste de leur vie. En prime, les enfants sont également moins susceptibles de rechigner devant les limites s’ils ont un rôle à jouer dans leur création et leur établissement.

Participez aux expériences technologiques de votre enfant

Jouer ou regarder en même temps que vos enfants présente plusieurs avantages.

  • Vous pourrez contrôler le contenu auquel ils accèdent
  • l’enfant apprendra davantage de l’activité grâce à votre interaction
  • et vous vous rapprocherez grâce à l’expérience partagée

Si vos enfants semblent avoir des années-lumière d’avance sur vous en matière de technologie, laissez-les vous enseigner. Cela leur donnera confiance en eux et il est important pour vous de suivre les nouvelles expériences qu’ils vivent.

  • Cela peut signifier rester assis devant des constructions Minecraft vertigineuses
  • des jeux Fortnite
  • ou apprendre le langage des ados
  • …mais au moins vous vivrez le monde virtuel ensemble.

Adaptez votre approche à chaque enfant

Comme dans d’autres domaines de l’éducation des enfants, ce qui fonctionne pour un enfant ne fonctionnera pas nécessairement pour un autre :

  • en fonction de son âge
  • de sa personnalité
  • et de ses besoins

Votre enfant de 10 ans sera peut-être plus attentif à ne pas jouer à des jeux inappropriés ou à protéger votre ordinateur contre les virus que votre enfant de 12 ans.

Votre enfant de 12 ans ne voudra peut-être pas de téléphone, même si tous ses amis en ont un.

Les tranches d’âge ne sont pas des directives strictes. Considérez-les plutôt comme une feuille de route générale pour guider vos enfants depuis leur initiation à la technologie jusqu’à ce qu’ils prennent leurs propres décisions sur la façon de l’utiliser à bon escient.

L’usage de la technologie pour les bébés de moins de 2 ans

Ils sont étonnamment doués pour cliquer et glisser, mais éloignez le téléphone et la tablette autant que possible (les conversations avec grand-mère sont autorisées).

L’écran est pratique pour qu’il arrête de pleurer, certes… Mais le problème c’est que le cerveau d’un enfant se développe le plus rapidement au cours des trois premières années de sa vie, ce qui fait de cette période la plus critique pour le développement :

  • des compétences linguistiques
  • émotionnelles
  • sociales
  • et motrices

La possibilité d’expérimenter le monde réel avec tous ses sens et par le biais d’une interaction en direct avec d’autres personnes sera bien plus bénéfique pour un bébé que l’interaction avec un écran.

L’image d’une balle, même si elle rebondit et émet un son à l’écran, n’est pas une expérience aussi riche que de jouer avec une vraie balle.

Il n’y a pas de mal à initier vos enfants à la technologie, mais cela ne devrait représenter qu’un pourcentage minime de leur temps à cet âge et, idéalement, être partagé avec vous, car les bébés sont des apprenants sociaux.

La majorité de leur temps d’éveil doit être consacrée à ce que les bébés font le mieux : Absorber tout ce qui les entoure et développer leur gros cerveau.

Pour tout temps d’écran, privilégiez la qualité

A partir de combien de temps d’écran peut-on dire que c’est trop ?

Une heure par jour de temps d’écran pour les enfants de 2 à 5 ans, ça paraît suffisant.

  • Mais les résultats suggèrent que le contexte familial,
  • la façon dont les parents établissent des règles concernant le temps d’écran numérique
  • et le fait qu’ils s’engagent activement à explorer le monde numérique ensemble

…sont plus importants que le temps d’écran brut.

Voici quelques conseils pour trouver le bon équilibre pour votre bébé :

  1. Limitez l’utilisation des technologies au strict minimum. Il est recommandé de limiter l’utilisation de la technologie au chat vidéo, par exemple avec un parent en voyage ou des proches éloignés. Les conversations en tête-à-tête, même sur écran, peuvent aider les bébés à développer des compétences linguistiques essentielles.
  2. Laissez tomber les vidéos « éducatives » . Des produits tels que les DVD Baby Einstein et d’autres vidéos présentées comme contribuant à la croissance du cerveau des bébés ont été associés à des problèmes de développement, des troubles du sommeil et des retards dans l’acquisition de compétences essentielles comme le vocabulaire.
  3. Regardez et jouez ensemble. Les parents sont plus occupés que jamais, avec le travail, les repas à préparer, les tâches ménagères et la prise en charge des autres membres de la famille. Pourtant, au lieu d’utiliser la technologie comme une sucette électronique ou une baby-sitter, si vous ne pouvez pas vous occuper du bébé pendant un moment, offrez-lui des jouets ou des livres qui l’aideront à utiliser tous ses sens.
  4. Lorsque vous utilisez une tablette ou un téléphone avec votre bébé, parlez, lisez, chantez ou jouez avec lui pour nourrir le développement de son cerveau. Les livres interactifs peuvent être intéressants, tout comme les applications musicales ou celles qui apprennent aux enfants à reconnaître les lettres, les chiffres, les couleurs et les formes.

enfant capricieux boude

Protégez vos appareils

Si une trop grande exposition à la technologie peut être dangereuse pour votre bébé, votre bébé peut également être dangereux pour votre technologie.

  • La meilleure protection est la prévention : Verrouillez vos appareils pour que les enfants ne puissent pas accidentellement faire des achats in-app ou détruire vos appareils.
  • Mettez votre téléphone et votre tablette à l’abri des enfants avec des étuis de protection dotés d’un rembourrage épais, faciles à nettoyer et à tenir par de petites mains.
  • Mettez en place un contrôle parental sur vos appareils. Pour Android, utilisez l’application Family Link pour gérer les applications et fixer des limites de temps d’écran.
  • Pour iOS, allez dans Réglages > Général > Restrictions pour limiter les applications et les fonctionnalités.
  • Le contrôle parental mSpy, compatible à la fois avec iOS et Android, permet de surveiller à distance le téléphone discrètement avec un rapatriement des SMS et des tchats.

Une fois que votre enfant est assez âgé pour comprendre les instructions de base, commencez à lui apprendre à prendre soin de ces appareils, avec des règles telles que :

  • « Ne mange pas et ne bois pas autour de l’ordinateur »

  • « Ne laisse pas l’iPad par terre »

  • « Ton téléphone n’est pas un sous-verre »

Et lorsqu’ils sont plus âgés, réfléchissez au moment où il est approprié de leur demander de contribuer à payer les dommages qui résultent du non-respect de vos avertissements.

L’usage de la technologie pour les tout-petits et enfants d’âge préscolaire (2-5 ans)

Jouez, regardez et naviguez ensemble tout en vous réservant plus de temps sans technologie

Lorsque votre enfant court partout et est impatient d’apprendre toutes sortes de choses, il sera difficile de garder les appareils électroniques à distance.

  • 85 % des parents autorisent leurs enfants de moins de 6 ans à utiliser la technologie à la maison
  • et autant déclarent que l’utilisation de la technologie par leurs jeunes enfants présente des avantages, notamment en termes d’alphabétisation, de préparation à l’école et de réussite scolaire

Faites de l’heure de la technologie une occasion de créer des liens

À cet âge, les enfants apprennent les comportements prosociaux :

  • partager
  • aider
  • faire des dons
  • profiter des autres

C’est l’âge où les enfants apprennent à donner et à recevoir. La technologie peut contribuer à ce stade de développement lorsque vous jouez avec eux, en prenant votre tour et en explorant ensemble un jeu, un livre numérique ou une vidéo.

Aujourd’hui (et, honnêtement, à tout autre âge), les enfants veulent avoir toute votre attention, même si leur attention semble être principalement dirigée vers un écran.

Choisir les jeux et les applications

Dès que possible, prenez l’habitude de vérifier la classification par âge des contenus numériques.

Il est important de garder à l’esprit que les recommandations d’âge dans les magasins d’applications et sur des sites comme YouTube n’ont pas toujours été exactes (certains fournisseurs font tout leur possible pour infiltrer les listes avec des contenus dérangeants présentés comme adaptés aux enfants). Le meilleur recours est donc de contrôler vous-même les contenus auxquels vos enfants sont exposés.

L’usage de la technologie pour les jeunes enfants (6-12 ans)

C’est le moment de mettre en place et de renforcer des habitudes technologiques saines.

Les enfants en âge de fréquenter l’école primaire utiliseront probablement la technologie au quotidien. Comme ils comptent encore sur vous pour les guider, il s’agit d’une période charnière pour établir et renforcer l’utilisation appropriée de la technologie et les avantages que votre famille peut en tirer.

Créez des comptes pour enfants

Les enfants de cette tranche d’âge peuvent avoir besoin d’utiliser un ordinateur pour faire leurs devoirs.

Le contrôle parental intégré à Windows (appelé Microsoft Family Safety) et macOS (appelé Contrôle parental dans les préférences système) peut vous aider à fixer des limites de temps et à limiter l’utilisation des applications et du Web.

Même si vous essayez de les former, il y aura toujours des accidents :

  • un ordinateur portable tombé par terre
  • du lait renversé sur le clavier
  • des écrans cassés à cause de mystérieux « je n’ai pas fait ça ! » .

La meilleure protection consiste à désigner certains appareils spécifiquement destinés aux enfants (peut-être vos anciens appareils)  ; si vous avez un ordinateur ou une tablette critique que vous utilisez pour le travail, ne laissez pas vos enfants s’en servir.

Les Chromebooks sont des ordinateurs portables bon marché, qui peuvent donc être un bon choix pour les jeunes enfants.

Et si vous gardez les appareils dans un endroit central, par exemple dans la salle familiale, vous serez mieux à même de surveiller l’utilisation de la technologie par vos enfants et d’être plus impliqué avec eux lorsqu’ils vont sur internet.

Les meilleures marques d’ordinateurs portables en 2022

Encouragez la créativité

La technologie a beaucoup à offrir aux enfants, mais les applications auxquelles vous choisissez d’exposer vos enfants font la différence.

Si votre enfant est un bricoleur et aime construire des choses, vous pouvez essayer :

  • Osmo, qui fusionne des objets du monde réel avec des objets numériques sur l’iPad pour une expérience d’apprentissage plus tactile.
  • Scratch, développé par le M.I.T., enseigne aux enfants la pensée logique en créant des histoires, des animations et des jeux.
  • Toontastic stimulera la créativité de votre futur cinéaste ou écrivain.

Meilleures pratiques en matière de confidentialité et de sécurité

Entamez la conversation sur la sécurité dès le début et parlez-en souvent.

Rappelez aux enfants que ce qui va sur internet reste sur internet et qu’ils ne doivent jamais partager des informations personnelles ou sensibles.

Il n’est peut-être pas réaliste pour les parents de devenir des experts de chaque nouvelle application qui devient populaire, mais en établissant une conversation ouverte avec leur enfant dès le début, ils peuvent l’aider à rester en sécurité.

3 enfants accro à leur téléphone

Attention à la cyberintimidation

L’intimidation (en ligne et hors ligne) devient un problème potentiel pour les enfants dès l’école primaire.

Les recherches sur ce sujet montrent généralement que la vie en ligne des enfants reflète leur vie hors ligne.

Voici les conseils généraux que les parents peuvent donner à leurs enfants :

  • Ne soyez pas un spectateur passif si vous êtes témoin d’un acte d’intimidation, en ligne ou dans la vie réelle.
  • Alertez un adulte.
  • Tenez tête à l’intimidateur au nom de la victime.
  • Faites tout votre possible pour soutenir la victime, par exemple en l’invitant à participer à vos activités ou en vous assurant qu’elle va bien.

Leur propre téléphone ?

À cet âge, vos enfants réclament peut-être leur propre téléphone, car il est probable que certains de leurs amis en ont un.

L’âge le plus fréquent auquel les enfants obtiennent un téléphone avec un abonnement est 11 ans. La plupart des parents donnent un téléphone à leurs enfants pour qu’ils puissent facilement les contacter ou pour suivre leur localisation par mesure de sécurité.

Mais ce n’est pas parce que tous les autres enfants ont un téléphone que votre enfant est prêt à en avoir un.

Voici quelques éléments à prendre en compte avant de leur acheter un téléphone :

  • Sont-ils responsables de leurs affaires ?
  • Respectera-t-il vos règles concernant l’utilisation du téléphone ?
  • Peut-on leur faire confiance pour utiliser les textes, les photos et les vidéos de manière responsable ?

Vous devrez vérifier le niveau de maturité de votre enfant et tenir compte des valeurs de votre famille.

Par exemple, si un téléphone est nécessaire pour des raisons de sécurité, un téléphone burners peut être une solution. Il n’y a pas d’âge magique, mais la plupart des experts recommandent d’attendre le plus longtemps possible pour :

  • retarder l’exposition des enfants aux intimidateurs en ligne
  • aux prédateurs d’enfants
  • aux sextos
  • et aux distractions des réseaux sociaux

➜ Certains parents installent dans le téléphone familial l’application Mspy capable de :

  • espionner discrètement le téléphone
  • enregistrer les réseaux sociaux comme Tinder, Facebook et autres Viber
  • localiser et copier les SMS

Plutôt logiciel-espion que contrôle parental, choisissez l’application EyeZy si c’est la deuxième solution que vous souhaitez.

L’usage de la technologie pour les adolescents (13-18 ans)

Les enfants de cet âge veulent plus de liberté et d’intimité, mais vous devez quand même vous assurer qu’ils sont en sécurité. Restez connecté tout en maintenant cette confiance.

Les adolescents voudront plus d’indépendance, et cela inclut l’utilisation de leurs appareils sans que vous vous mêliez de leur vie sociale. Vous pouvez passer d’une surveillance stricte à un encadrement de votre adolescent pour qu’il utilise les technologies de manière responsable.

Fixez des règles

Si ce n’est pas déjà fait, vous devez établir des règles concernant l’utilisation du téléphone et des appareils.

Il n’est pas pratique pour les parents d’essayer de superviser tout ce que les adolescents font sur internet, mais il est possible d’effectuer un contrôle périodique pour se faire une idée de la façon dont un jeune gère la liberté d’accès à la technologie numérique.

À partir de là, les parents peuvent décider à quel rythme ils peuvent étendre les libertés de leur pré-adolescent/adolescent.

Un contrat téléphonique peut aider à établir les directives que votre adolescent doit avoir à l’esprit lorsqu’il est en ligne

Voici quelques règles non discutables :

  • Ne jamais envoyer de SMS en conduisant
  • Ne jamais partager de photos ou de vidéos inappropriées
  • Toujours vous envoyer un message lorsqu’il arrive chez un ami ou qu’il en repart

Meilleures pratiques

Enseignez les meilleures pratiques en matière de réseaux sociaux et de pensée critique

Une fois que les adolescents auront un téléphone, ils l’utiliseront principalement comme un outil social. Renforcez donc les aspects positifs de cet outil tout en les avertissant des dangers (par exemple, quelque chose sur internet peut vous suivre toute votre vie).

Affirmez chaque fois que possible que l’estime de soi de votre adolescent ne doit pas être liée aux likes ou aux partages.

C’est aussi le moment de discuter de la façon dont les messages marketing peuvent être utilisés pour manipuler les gens et d’encourager votre enfant à vérifier les rumeurs et à être sceptique face à tout ce qu’il rencontre sur internet.

Devenez ami avec vos enfants ou suivez-les sur les réseaux sociaux, afin de voir régulièrement ce qu’ils font

Faites-en une règle non négociable, même si vos enfants s’y opposent.

Rester impliqué et ne pas réagir de manière excessive à chaque publication est une forme plus subtile de surveillance que les adolescents peuvent tolérer même s’ils vieillissent et veulent plus d’intimité.

Établir la confiance

Espionnage ou surveillance ? À ce stade délicat, vous devrez trouver un équilibre entre le respect du besoin d’intimité de vos enfants et la garantie de leur sécurité.

Voici quelques idées de règles de base :

  • Vous n’écouterez pas les conversations téléphoniques et ne consulterez pas leurs emails, sauf si vous soupçonnez que quelque chose ne va pas.
  • En contrepartie, ils vous remettront leur téléphone ou leur identifiant de compte internet chaque fois que vous voudrez critiquer leur activité.
  • Les adolescents savent ainsi que vous vous réservez le droit de veiller sur eux, sans détruire la confiance si vous les surveillez sans les en informer.

Les parents peuvent demander aux enfants de placer les mots de passe dans une tirelire qui doit être cassée pour que le papier contenant le mot de passe soit récupéré. Ils expliquent souvent qu’ils ne veulent pas accéder aux comptes de leurs adolescents, mais qu’ils veulent avoir la possibilité de le faire ‘en cas d’urgence’. Une tirelire permet de donner une forme physique à un contrat social.

une maman surveille activement son enfant installe devant un ecran

Orientez-les vers la productivité

Canalisez les intérêts technologiques des adolescents à des fins productives.

La culture numérique est une compétence de plus en plus recherchée et la technologie peut offrir d’incroyables opportunités créatives et académiques.

  • Si votre enfant est intéressé, voyez s’il existe des cours de programmation
  • de conception numérique
  • d’animation
  • ou d’autres sujets liés à la technologie pour l’aider à tirer profit de la technologie et le préparer à l’avenir

CoderDojo propose des cours de programmation gratuits dans le monde entier, et Microsoft et Apple proposent des ateliers informatiques amusants dans leurs magasins, généralement l’été.

Éviter la dépendance aux technologies

Il existe deux grands signes avant-coureurs auxquels vous devez être attentif pour vérifier si votre enfant entretient une relation malsaine avec la technologie. L’un est comportemental et l’autre émotionnel.

  • Sur le plan comportemental, il est important de reconnaître quand les écrans prennent tellement de temps qu’il ne reste plus de temps pour jouer hors ligne, faire de l’exercice physique et passer du temps en tête-à-tête avec d’autres personnes.
  • Sur le plan émotionnel, il est important de reconnaître que les enfants éprouvent des émotions négatives après avoir passé du temps devant un écran, parce qu’ils se sentent intimidés, ostracisés ou plus généralement malheureux à cause de leurs interactions sur internet. Cela peut se produire après qu’ils aient passé du temps sur des réseaux sociaux, qu’ils aient communiqué par texto ou qu’ils aient joué à des jeux de rôle multijoueurs comportant un élément social.

Soyez vigilant si votre enfant remplace les activités hors ligne qu’il appréciait par davantage de temps passé devant un écran, si le sommeil commence à souffrir de l’utilisation tardive des technologies et si les interactions en personne (comme les dîners en famille) sont usurpées par les appareils.

Comme pour la plupart des sujets parentaux, une communication constante et ouverte est essentielle pour aider votre famille à profiter des avantages de la technologie sans en subir trop d’effets négatifs.

MSpy espionne les réseaux sociaux et les conversations sur un téléphone

Le logiciel espion

mSpy bannière promotionnelle

Laisser un commentaire