Comment prendre le contrôle de votre appareil – C’est votre choix

Photo of author
Écrit par Agnès Michaud

Sécuriser et protéger nos connexions : Connexions familiales / Connexions internet

Ma page Facebook

Je pense que juste après faire plus d’exercice, se déconnecter est la résolution du Nouvel An la plus courante de nos jours.

J’aimerais vous aider à réussir cette démarche de « déconnexion » et à construire une relation saine avec la technologie. Ce n’est pas si tiré par les cheveux, malgré les statistiques.

Sommaire

  • Pour pouvoir reprendre le contrôle, il faut briser le cycle
  • Par où commencer notre sevrage de téléphone ?
  • Profitez de l’attente et de l’ennui
  • La méditation comme traitement de la dépendance aux écrans
  • Les applications pour vous aider à déconnecter

Oui, les chiffres ne sont pas en notre faveur…

  • Nous regardons nos smartphones plus souvent que jamais, en moyenne 221 fois par jour.
  • Nous, adultes, passons entre 3 et 5 heures sur notre téléphone TOUS LES JOURS.
  • 40% d’entre nous préféreraient perdre leur voix pendant une journée plutôt que de perdre le téléphone pendant 24 heures.

Je suis sûr que vous n’êtes pas surpris, mais ce qui devrait vous surprendre, c’est que la plupart du temps que nous passons sur notre téléphone n’est pas un choix mais une manipulation.

Cette manipulation est conçue par les créateurs d’applications pour nous faire revenir pour nous engager dans leur création aussi souvent que possible.

  • Cela se fait en créant une habitude.
  • De bonnes habitudes pour les créateurs d’applications.
  • De mauvaises habitudes pour nous.

Si vous choisissez consciemment d’ouvrir votre téléphone, ce n’est pas par habitude

Dans ce cas vous pouvez continuer. Je parle plutôt de toutes ces fois où, hors de notre contrôle, nous ressentons l’envie d’ouvrir le téléphone et de faire défiler notre interminable flux de réseaux sociaux.

Pour pouvoir reprendre le contrôle, il faut briser le cycle

Commencez par réduire les moments où vous n’avez PAS besoin de consulter votre téléphone.

  • Le temps où votre cerveau devrait simplement s’interroger
  • Profiter du moment présent
  • Ce temps est généralement celui où vous vous ennuyez

Je sais que cela semble contre-intuitif. Les psychologues s’inquiètent du fait que nous ne luttons plus contre les moments lents et ennuyeux.

Nous essayons d’éteindre chaque moment d’ennui dans nos vies avec des appareils mobiles. Cela peut nous soulager temporairement, mais cela éteint la réflexion plus profonde que peut susciter le fait de fixer le marasme.

  • Dans des moments comme l’attente chez le médecin
  • les trajets domicile-travail
  • la file d’attente à l’épicerie
  • la descente de l’ascenseur

…notre téléphone nous occupe, nous permettant de nous évader, il est devenu un bouche-trou pour ces moments ennuyeux que nous ne devrions pas remplir.

Ce qui peut être utile – Par où commencer notre sevrage de téléphone ?

  • Commencer par les petits moments d' »attente »
  • poser le téléphone
  • « rêvasser »

Notre cerveau aime les moments d’ennui.

L’ennui stimule la créativité.

Le fait d’être dans un état d’ennui nous encourage à explorer des débouchés créatifs car notre cerveau nous signale que notre situation actuelle nous fait défaut et que nous devons aller de l’avant.

S'ennuyer avec ou sans smartphone

Vous vous demandez probablement si, face à un moment d’ennui, mon téléphone est ma meilleure option

  • Mais avant d’avoir un téléphone, vous n’aviez que vous-même !
  • Concentrez-vous sur vous-même.
  • Commencez par votre respiration.

Cela peut sembler idiot mais ça ne l’est pas, car la respiration vous permettra de faire le vide dans votre tête, de reprendre le contrôle, de choisir votre action.

Profitez de l’attente

Respirez ! Oui, respirez

Une de mes amies (Mia) était en ville pour quelques jours. J’ai eu le privilège de la rejoindre lors d’une de ses séances de méditation.

Mia est une ancienne fondatrice d’une entreprise de technologie, qu’un environnement de travail stressant a conduit sur le chemin de la pleine conscience. Elle est aujourd’hui professeur de méditation certifiée et dirige des sessions de méditation dans le monde entier.

Remplacez le téléphone par « la pleine conscience »

Si, par hasard, vous ne savez pas ce qu’est la « pleine conscience », c’est la conscience qui naît de l’attention portée à un but précis, au moment présent, et sans jugement.

  • La pleine conscience implique l’acceptation
  • l’attention portée à nos pensées et à nos sentiments sans les juger
  • l’accord avec ce que nous ressentons au moment présent, sans ressasser le passé ni imaginer l’avenir

Attendre, s’ennuyer est en fait une occasion de pratiquer la pleine conscience.

Essayez de ne pas vous tourner vers votre téléphone, mais portez plutôt votre attention sur votre respiration.

Concentrez-vous sur le flux de la respiration dans et hors de votre corps, d’un moment à l’autre, et permettez à tout le reste d’être simplement, même si vous ressentez de l’impatience ou de l’irritation.

Une femme médite

Avant de rejoindre Mia, j’en ai parlé à mes enfants en leur disant que j’allais commencer ma journée dans un centre commercial chaotique de Rouen, en laissant mon téléphone de côté et en pratiquant la méditation. Leur réaction a été la suivante :

« Ça a l’air ennuyeux ! Comment s’asseoir immobile pendant 10 minutes sans téléphone peut-il être considéré comme amusant ? ».

Je voulais leur dire que « lorsque vous étiez plus jeunes et que vous vous ennuyiez, vous avez inventé les jeux les plus fascinants et les plus créatifs qui soient. Vous jouiez avec eux pendant des heures, sans jamais vous plaindre de vous ennuyer. »

Pas la peine de vous inquiéter si vous ne savez pas où se trouve votre amoureux, ce que dit votre fils au téléphone, ou les textos échangés sur votre téléphone.
Une application téléphonique, installée sur un téléphone, permet de tout savoir de ce qui passe sur l'appareil, dans la plus grande discrétion :
  • SMS
  • Localisation
  • Appels
  • Messages Tinder
  • Messages Whatsapp
  • Et j'en passe.
Ici la meilleure application du marché
Là son concurrent sérieux
Ici un service en ligne permettant de localiser un téléphone grâce à son numéro (pas d'installation requise)
Cette appli surveille aussi Snapchat !

Au lieu de ça, j’ai dit :

« Laisse-moi essayer et je vous ferai un rapport ».

La méditation comme traitement de la dépendance aux écrans

Ce n’était pas ma première séance de méditation. J’ai pratiqué le yoga pendant un certain temps et j’ai pu intégrer la méditation tout en pratiquant.

Cependant, je n’avais jamais pensé à utiliser la méditation comme traitement de la dépendance aux écrans. Il ne m’a jamais traversé l’esprit que la pleine conscience peut aider à équilibrer le temps d’écran.

Jusqu’à la séance de ce lundi. C’est là que j’ai eu la révélation. Peut-être que mon esprit s’ennuyait et que je résolvais un problème ! Quoi qu’il en soit, ça a marché.

A quoi nous sert la pleine conscience ?

  • réduire le stress et l’anxiété
  • devenir le meilleur de nous-mêmes
  • nous concentrer au travail et à l’école
  • réduire la rumination
  • stimuler notre mémoire
  • avoir une attitude plus saine vis-à-vis de la nourriture

Quant à notre relation avec la technologie, notre téléphone en particulier, en nous tournant vers la méditation et en n’ouvrant pas nos téléphones, nous nous accordons une pause.

Une pause de la FOMO (fear of missing out) que nous avons lorsque nous faisons défiler notre fil Instagram/Facebook et que nous voyons le flot sans fin de photos de nos amis en train de s’amuser, nous laissant un sentiment de solitude et de tristesse.

Je sais à quel point les applications de réseaux sociaux sont exigeantes

Comme je l’ai déjà dit, elles sont conçues par des spécialistes pour nous garder accrochés.

  • Mais nous avons le choix
  • nous pouvons sauter la partie de la FOMO
  • prendre une respiration, littéralement

Au fil du temps, la méditation vous donne une pause entre ce qui vous arrive pendant la journée et la façon dont vous choisissez de réagir.

Comme me l’a dit Mia, « si je ne médite pas, je vais réagir aux choses toute la journée, et peut-être dire des choses que je pourrais regretter. Avec la méditation, je choisis comment je veux répondre à presque tout ce qui se passe dans la journée ».

Méditer sur son téléphone

Ne pas répondre à l’habitude d’ouvrir les réseaux sociaux est un choix que nous pouvons acquérir en nous tournant vers la méditation.

Les applications pour vous aider à déconnecter

Si vous avez l’impression qu’il est difficile de ne pas ouvrir votre téléphone et de consulter les réseaux sociaux, alors ouvrez votre téléphone mais sélectionnez une application de pleine conscience comme :

…et concentrez-vous sur votre moi intérieur.

J’ai essayé, et ça marche

Pour ceux qui veulent essayer, voici quelques conseils pour commencer.

  • Commencez par avoir l’intention de ne pas sortir votre téléphone et de vous concentrer sur l’ici et maintenant.
  • Si vous le pouvez, fermez les yeux et respirez profondément.
  • Ne faites aucun effort pour contrôler votre respiration ; respirez simplement de façon naturelle.
  • Concentrez votre attention sur la respiration et sur la façon dont le corps bouge à chaque inspiration et expiration.

Rappelez-vous, il faut de la pratique, vous ne surmonterez pas le besoin de vérifier votre téléphone du premier coup et probablement même pas du 3ème, mais avec le temps vous verrez une différence dans votre comportement et votre relation avec votre appareil.

Mon amie Mia ne cesse de répéter : « Vous commencerez à prendre des décisions qui sont en accord avec votre véritable moi. Et votre appareil ne vous contrôlera plus.

Faire de la déconnexion la résolution de la nouvelle année est le premier pas vers un changement.

Il faut s’y tenir, car si nous ne le faisons pas, le téléphone consommera environ 5 ans et demi de notre vie en ne comptant que les réseaux sociaux ! Je ne sais pas pour vous, mais la vie est trop courte pour cela.

Ne laissez pas la technologie vous faire perdre votre temps.

Bibliographie

1 réflexion au sujet de « Comment prendre le contrôle de votre appareil – C’est votre choix »

Laisser un commentaire