Keylogger

Un keylogger est une forme insidieuse de logiciel espion. Vous saisissez des données sensibles sur votre clavier, en croyant que personne ne vous observe. En réalité, le logiciel enregistre tout ce que vous tapez.

Les keyloggers sont des logiciels de surveillance de l’activité qui permettent aux pirates d’accéder à vos données personnelles : les mots de passe et les numéros de carte de crédit que vous tapez, les pages web que vous visitez… tout cela en enregistrant vos frappes au clavier.

Le logiciel est installé sur votre ordinateur et enregistre tout ce que vous tapez. Il envoie ensuite ce fichier journal à un serveur, où les cybercriminels attendent d’utiliser toutes ces informations sensibles.

Si les enregistreurs de frappe semblent relever de la fiction hollywoodienne, c’est parce que nous les avons déjà vus sur grand écran. Vous vous souvenez peut-être que le personnage de Tom Cruise en utilisait un dans le film Mission Impossible, et la série populaire de piratage informatique Mr. Robot base son intrigue sur les enregistreurs de frappe.

Les keyloggers ne sont pas toujours illégaux

En lisant la définition du keylogger, vous pourriez penser que tous les keyloggers sont illégaux.

Ce n’est pas le cas. Ils ont des applications légitimes et utiles.

  • Par exemple, les enregistreurs de frappe sont souvent utilisés par les services informatiques pour résoudre les problèmes et les systèmes.
  • Ils permettent également de garder un œil sur les activités des employés.
  • Et à un niveau personnel, vous pouvez surveiller ce que vos enfants font sur votre ordinateur.

Il existe en outre de nombreux autres cas d’utilisation parfaitement légaux pour l’installation d’un enregistreur de frappe sur les ordinateurs.

L’enregistrement de frappe devient une menace en cas d’intention malveillante

  • En termes simples, si vous installez un keylogger sur un appareil qui vous appartient, c’est légal.
  • Si un keylogger est installé dans le dos du propriétaire réel pour voler des données, il est illégal.

Keyloggers matériels

Certains keyloggers sont des dispositifs matériels intégrés au matériel interne de votre PC.

Ils se présentent également sous la forme d’une fiche placée de manière discrète entre le boîtier de l’unité centrale et le câble du clavier. Dans un cas comme dans l’autre, il faut que quelqu’un implante physiquement le matériel dans votre PC ou ses périphériques. Cette opération nécessite un certain degré de discrétion si elle doit être réalisée clandestinement.

Keyloggers logiciels

Le deuxième type de keyloggers est un logiciel qui peut être facilement installé sur les appareils des victimes.

Bien que ce logiciel soit un type de logiciel malveillant, c’est un « bon » logiciel malveillant, c’est-à-dire qu’il ne nuit pas à son hôte.

Son seul rôle est de fouiller dans les frappes au clavier et de ne pas affecter l’ordinateur. Vous vaquez gaiement à vos occupations, tandis que des enregistreurs de frappe indétectables commencent à voler des données personnelles ou sensibles, sans que vous ne le sachiez jamais.

Laisser un commentaire